BENI SBIH (JIJEL): Les villageois tentent de survivre

Selon ses habitants qui ont cruellement souffert des affres du terrorisme, aucun projet de développement n’a été enregistré depuis l’indépendance.  La localité montagneuse de Beni Sbih, qui était autrefois l’un des fiefs des groupes islamistes armés au même titre que Texana, Erraguène Souici, Selma-Benziada et des dizaines d’autres localités et communes, a connu une nette amélioration sur le plan sécuritaire, même si les séquelles de la décennie noire persistent encore. En effet, cette zone rurale caractérisée par son relief escarpé et difficile d’accès est située entre la commune de Settara et Ghebala à environ 70 km de Jijel. Elle est si loin et tellement isolée que seuls les habitants d’El-Milia et ses alentours en entendent parler. Selon les habitants qui ont cruellement souffert des affres du terrorisme, aucun projet de développement n’a été enregistré depuis l’indépendance.

Seul un projet pour la réhabilitation de la route reliant la localité de Tamedith jusqu’à la frontière de la wilaya de Skikda en passant par Beni Sbih sur une distance de 15 km a été enregistré en 2013. Cependant, les travaux n’ont pas été lancés, bien que cette route soit considérée comme le principal accès des habitants à leurs villages, indique-t-on. Nos interlocuteurs évoquent également le problème de l’absence de salle de soins et de gaz naturel. Contacté par nos soins, le président de l’APC, Ahmed Brahimi, n’a pas nié les faits. “En fait, Beni Sbih dispose de trois salles de soins réhabilitées et équipées de tout le matériel nécessaire pour la bonne prise en charge des malades, mais elles demeurent fermées”, nous dira-t-il. Et d’expliquer : “Le problème réside au niveau de la direction de la santé qui n’a pas procédé à l’affectation de personnel médical et paramédical malgré la disponibilité des logements de fonction.” En effet, les villageois dont le nombre a atteint 2000 habitants sont obligés de parcourir 25 km pour se rendre au centre de soins de Bordj Ali. “Une simple consultation ou une injection nous coûte jusqu’à 500 DA, cela sans parler des difficultés du déplacement surtout quand il s’agit des parturientes”, regrette un père de famille.     Un village qui a marqué l’histoire du pays Les villageois qui s’interrogent souvent sur les causes de cette marginalisation n’ont pas omis de faire un bref passage sur l’historique de cette région qui a marqué la guerre de Libération nationale. Selon des notables de cette mechta, Beni Sbih a connu l’une des plus grandes batailles durant la guerre d’Algérie. “Cette bataille qui marquera à tout jamais l’histoire de notre pays a fait 400 martyrs dans les rangs de l’ALN et 1100 morts du côté de l’armée française”, nous dira un habitant, en montrant du doigt deux avions de chasse français datant de 1958, qui ont dû atterrir en urgence sur un champ près du village de Beni Sbih. “Notre région a beaucoup donné pour le pays, je pense qu’on a le droit de vivre avec dignité aujourd’hui ! En hiver, nous utilisons du bois pour nous réchauffer, comme au Moyen âge”, témoigne-t-on. Il est vrai que cette bourgade a connu un exode rural massif durant les années du diktat des groupes islamistes, mais il faut dire que beaucoup de familles se sont réinstallées ces dernières années, même si les conditions de vie sont précaires. Une salle de soins et une route accessible, tels sont les vœux d’une population qui ne demande que le minimum pour vivre dignement dans la terre de ses ancêtres.

Mouloud. SAOU

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • C'était hier à la sortie EST d'El-Aouana au lieu dit: "Etourna da ballout"...
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2017 17:21
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/28/170628064122866322.png

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    Igel Igel 28.06.2017 16:59
    La magie de la nature. Elle nous rassemble. Des concombres Bio. C'est un bon départ. A la prochaine idée ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo: Nettoyage de la plage Zaway.
    Igel Igel 28.06.2017 16:51
    Il m'a toujours semblé que cette plage était interdite à la baignade en raison des dépôts de produits ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    Igel Igel 28.06.2017 16:43
    On peut se poser quelques questions simples. Qu'est-ce une ville? En y répondant objectivement on ...

    Lire la suite...

     
  • Un petit tour en ville...
    Igel Igel 28.06.2017 16:36
    Une vidéo qui dépeint par l'image et le son la profonde morosité couvre de ses ailes cette ville ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    dzira dzira 28.06.2017 15:39
    Y'a pas de justice.le walou fait ce qu il veut avec la complicité de l APW et le désengagement des ...

    Lire la suite...

     
  • LES BEAUX PLATANES DE LA RUE DE VIVONNE...
    yasmine yasmine 28.06.2017 09:38
    Malheureusement les paltanes de la rue Vivone actuellement 1er Novembre , se meurent dans l'indifférence ...

    Lire la suite...

     
  • Le crie de cœur des habitants de la cité Rabta
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2017 05:47
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/28/170628071128180638.png

    Lire la suite...

     
  • La photo du jour: Quelle horreur...
    Foughali Foughali 27.06.2017 22:51
    Salut igel Serais tu jaloux ? Tu peux te joindre à nous....tu es le bienvenu ! Je suis à Marseille ...

    Lire la suite...

     
  • MA PREMIÈRE CULTURE DES POMMES DE TERRE AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 19:11
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627083511432380.png

    Lire la suite...

     
  • MA PREMIÈRE CULTURE DES POMMES DE TERRE AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 19:10
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627083511197226.png

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:07
    Merci Mohamed pour la publication de cet ancien texte qui nous remonte à l'époque du calme et de ...

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:06
    ls ont fini dans le bois de chauffage des Hammams et les gros tronçons, dans la fabrication des ...

    Lire la suite...

     
  • La photo insolite: Les misères et splendeurs de ces véhicules de nos jours...
    Ben Nafa Ben Nafa 27.06.2017 19:05
    Le chauffeur ne connaissait pas le Levier d'Archimède... C'est pour ça qu'il avait réparti n'importe ...

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 18:38
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627080251617223.png

    Lire la suite...

     
  • MA DEUXIÈME CULTURE DES CONCOMBRES AU POTAGER BIO
    MedSouilah MedSouilah 27.06.2017 18:38
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/27/170627080251261535.png

    Lire la suite...

     
  • LES BEAUX PLATANES DE LA RUE DE VIVONNE...
    Igel Igel 27.06.2017 14:45
    Le bilan est catastrophique. Un docteur à la vue des résultats de l'analyse du malade Jijel ne saurait ...

    Lire la suite...