BENI SBIH (JIJEL): Les villageois tentent de survivre

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Selon ses habitants qui ont cruellement souffert des affres du terrorisme, aucun projet de développement n’a été enregistré depuis l’indépendance.  La localité montagneuse de Beni Sbih, qui était autrefois l’un des fiefs des groupes islamistes armés au même titre que Texana, Erraguène Souici, Selma-Benziada et des dizaines d’autres localités et communes, a connu une nette amélioration sur le plan sécuritaire, même si les séquelles de la décennie noire persistent encore. En effet, cette zone rurale caractérisée par son relief escarpé et difficile d’accès est située entre la commune de Settara et Ghebala à environ 70 km de Jijel. Elle est si loin et tellement isolée que seuls les habitants d’El-Milia et ses alentours en entendent parler. Selon les habitants qui ont cruellement souffert des affres du terrorisme, aucun projet de développement n’a été enregistré depuis l’indépendance.

Seul un projet pour la réhabilitation de la route reliant la localité de Tamedith jusqu’à la frontière de la wilaya de Skikda en passant par Beni Sbih sur une distance de 15 km a été enregistré en 2013. Cependant, les travaux n’ont pas été lancés, bien que cette route soit considérée comme le principal accès des habitants à leurs villages, indique-t-on. Nos interlocuteurs évoquent également le problème de l’absence de salle de soins et de gaz naturel. Contacté par nos soins, le président de l’APC, Ahmed Brahimi, n’a pas nié les faits. “En fait, Beni Sbih dispose de trois salles de soins réhabilitées et équipées de tout le matériel nécessaire pour la bonne prise en charge des malades, mais elles demeurent fermées”, nous dira-t-il. Et d’expliquer : “Le problème réside au niveau de la direction de la santé qui n’a pas procédé à l’affectation de personnel médical et paramédical malgré la disponibilité des logements de fonction.” En effet, les villageois dont le nombre a atteint 2000 habitants sont obligés de parcourir 25 km pour se rendre au centre de soins de Bordj Ali. “Une simple consultation ou une injection nous coûte jusqu’à 500 DA, cela sans parler des difficultés du déplacement surtout quand il s’agit des parturientes”, regrette un père de famille.     Un village qui a marqué l’histoire du pays Les villageois qui s’interrogent souvent sur les causes de cette marginalisation n’ont pas omis de faire un bref passage sur l’historique de cette région qui a marqué la guerre de Libération nationale. Selon des notables de cette mechta, Beni Sbih a connu l’une des plus grandes batailles durant la guerre d’Algérie. “Cette bataille qui marquera à tout jamais l’histoire de notre pays a fait 400 martyrs dans les rangs de l’ALN et 1100 morts du côté de l’armée française”, nous dira un habitant, en montrant du doigt deux avions de chasse français datant de 1958, qui ont dû atterrir en urgence sur un champ près du village de Beni Sbih. “Notre région a beaucoup donné pour le pays, je pense qu’on a le droit de vivre avec dignité aujourd’hui ! En hiver, nous utilisons du bois pour nous réchauffer, comme au Moyen âge”, témoigne-t-on. Il est vrai que cette bourgade a connu un exode rural massif durant les années du diktat des groupes islamistes, mais il faut dire que beaucoup de familles se sont réinstallées ces dernières années, même si les conditions de vie sont précaires. Une salle de soins et une route accessible, tels sont les vœux d’une population qui ne demande que le minimum pour vivre dignement dans la terre de ses ancêtres.

Mouloud. SAOU

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • La tannerie d'El Hadada, à Jijel, ne polluera plus
    Igel Igel 24.07.2017 00:35
    Quel chantier!!!

    Lire la suite...

     
  • Projets d’aep de cinq communes à Jijel: Les travaux au ralenti
    jijel.jijel jijel.jijel 24.07.2017 00:07
    Voici une capture Google Earth du 19 mars 2016 (il y a donc 17 mois de cela!) ...

    Lire la suite...

     
  • Projets d’aep de cinq communes à Jijel: Les travaux au ralenti
    jijel.jijel jijel.jijel 23.07.2017 23:52
    Ce que le journaliste d'El Watan ne dit pas: 1/ le Barrage de Boussiaba fournira 50% de son volume ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    jijel.jijel jijel.jijel 23.07.2017 22:02
    Bonsoir à MSouilah et à ceux qui se sont exprimés sur la page Facebook de Jijel Info et dont certains ...

    Lire la suite...

     
  • LE COMPLEXE SPORTIF ROUIBAH HOCINE DANS UN ETAT LAMENTABLE. Réédité
    Igel Igel 23.07.2017 19:27
    Il est impossible de garder la tête froide dans wilaya! La bêtise du monde entier semble s'y être ...

    Lire la suite...

     
  • Projets d’aep de cinq communes à Jijel: Les travaux au ralenti
    Igel Igel 23.07.2017 19:02
    Un petit détail de taille. Il n'y a jamais eu d'eau potable à Jijel car potable signifie buvable. Il ...

    Lire la suite...

     
  • Feux de forêts: plus de 6.000 ha touchés depuis début juin
    Foughali Foughali 23.07.2017 18:14
    Bonsoir Ce que j'ai toujours admiré chez les autorités algériennes....c'est la précision en matière de ...

    Lire la suite...

     
  • Projets d’aep de cinq communes à Jijel: Les travaux au ralenti
    Ben@dem Ben@dem 23.07.2017 16:45
    Logiquement parlant, il faut d'abord estimer la capacité en volume, si elle est suffisante. et ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    christine hamad christine hamad 23.07.2017 14:21
    Abdelah a commis un grand injustice, bien sur, pas tout les algeriens sont sale, au contraire, dans mon ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    MedSouilah MedSouilah 23.07.2017 13:58
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/07/23/170723032331406885.png

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    MedSouilah MedSouilah 23.07.2017 13:58
    http://nsa38.casimages.com/img/2017/07/23/170723032333843409.png

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    MedSouilah MedSouilah 23.07.2017 13:47
    Combien de sujets avons-nous postés das ce portail, concernant cette catastrophe écologique, qui était ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    Foughali Foughali 23.07.2017 09:40
    Salut JJ Tu as raison ! Mon post adressé à Abdallah était hors sujet. Toutefois, je m'interroge sur les ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    jijel.jijel jijel.jijel 22.07.2017 18:57
    Et cliquez aussi sur cet autre lien ...

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    Foughali Foughali 22.07.2017 14:41
    Salut Abdallah Afin de partager avec nous ... Pourrais tu développer un peu plus ton avis ? Merci

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    jijel.jijel jijel.jijel 22.07.2017 14:11
    Cliquer sur le lien: http://img15.hostingpics.net/pics/929453PortInond.jpg

    Lire la suite...

     
  • El-Aouana: L'image la plus triste de tous les temps...
    jijel.jijel jijel.jijel 22.07.2017 13:54
    La question ici (dans cet article) n'est pas de dire que "les algériens sont sales" ou "qu'il existe ...

    Lire la suite...