Nouvelle dégringolade des cours : Le pétrole sous les 49 dollars

Les réserves de brut et de produits pétroliers restent à des niveaux bien trop élevés alors qu’elles devraient au contraire s’appauvrir à cette période de l’année sur fond d’augmentation de la demande.


La déprime du marché pétrolier semble s’installer dans la durée au vu de la dégringolade des prix qui persistent cette semaine, entraînant, depuis jeudi, le baril de brent sous les 49 dollars, sur la place de cotation du pétrole algérien à Londres. Hier vers 16h30 (heure algérienne), le baril de brent a baissé à 48,64 dollars, un seuil jamais atteint depuis six mois, penchant dangereusement vers la cotation des 40 dollars prédite par nombre d’analystes pour les mois à venir.

 

Les mauvaises nouvelles semblent ainsi pas près de s’éloigner, compromettant sérieusement les objectifs de résistance fixés par les pays producteurs, tels que l’Algérie qui a ficelé un nouveau budget plus modeste, mais qui risque malheureusement de ne pas être suffisant pour faire face à la baisse drastique des revenus des hydrocarbures se profilant à l’horizon cette année et même l’année prochaine.

Après s’être maintenu au-dessus de 50 dollars pendant quelques jours, le prix du baril de brent a poursuivi cette semaine sa baisse, s’installant sous les 49 dollars depuis la séance de cotation de jeudi au cours de laquelle il a atteint, pour la première fois, son plus bas niveau en six mois. Le même constat a été fait pour le baril de light sweet crude (WTI), qui est tombé jeudi vers 14h30 (heure algérienne) sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) à son minimum en quatre mois et demi, à 44,20 dollars avant de remonter légèrement hier en cours de séance.

Les experts du marché estiment que les fluctuations actuelles peuvent annoncer une déprime durable du fait de l’excès de l’offre d’or noir sur les marchés alimentés à 40% par l’OPEP qui refuse, sous la houlette des pays du Golfe, d’agir sur les quotas de ses membres afin de contraindre les producteurs de schiste américain à suspendre leurs investissements. Une stratégie qui ne semble pas payante et qui de plus met les économies les plus fragiles des pays producteurs sous une pression insoutenable. «Tout espoir d’un retournement de situation concernant l’inébranlable surabondance de l’offre a été écorché par l’annonce de l’Arabie Saoudite qui cherche à renflouer ses finances en émettant 27 milliards de dollars de dette souveraine», soulignent des analystes.

L’Arabie Saoudite a considérablement augmenté sa production ces derniers mois, tout en réduisant ses prix de vente, notamment vers l’Asie, afin de conserver ses parts de marché et en gagner de nouvelles, ce qui pèse sur les finances du pays. «L’Arabie Saoudite n’a pas augmenté ses prix pour les acheteurs chinois autant que prévu, ce qui a été interprété par beaucoup comme un signe de son intention de protéger ses récents gains de parts de marché dans la région», expliquent les analystes.

Et le retour des exportations iraniennes, une fois les sanctions économiques contre Téhéran levées, devraient être majoritairement responsables de l’augmentation de la production du cartel en 2016, souligne BNP Paribas dans une analyse. «Dans le contexte de la politique actuelle de l’Opep, nous pensons que le cartel va augmenter sa production en 2016, ce qui contribuera à la progression des réserves mondiales déjà élevées et ralentira le rythme de la reprise des prix», notent encore les analystes de BNP Paribas. La récente augmentation de l’offre de l’Opep a été emmenée par une hausse de la production de l’Arabie Saoudite et de l’Irak, les deux plus gros producteurs de l’Organisation.

Par ailleurs, la baisse des stocks de brut aux Etats-Unis, rapportée mercredi par le département américain de l’Energie (DoE), n’a été d’aucune aide pour les cours qui ne cessent de baisser depuis juin 2014 ; car les stocks de produits pétroliers ont progressé, notent plusieurs analystes. Lors de la semaine achevée le 31 juillet, les réserves commerciales de brut ont décliné de 4,4 millions de barils, tandis que les stocks d’essence et de produits pétroliers ont respectivement augmenté de 800 000 et 700 000 barils.

Un déclin des réserves américaines est généralement bien accueilli par les marchés car il reflète la bonne santé de la demande des Etats-Unis, le plus gros consommateur de pétrole au monde. Mais «le marché est inquiet du fait que les niveaux des réserves pourraient augmenter substantiellement en automne-hiver, lorsque la demande ralentira», expliquent les analystes de la Société Générale cités par l’AFP.

L’offre d’essence augmente, en effet, en ce moment plus que la demande, et ce, même si cette dernière reste au-dessus de la moyenne sur cinq ans et devrait demeurer ferme, car la saison des grands déplacements estivaux bat son plein, à cause de l’augmentation des cadences des raffineries aux Etats-Unis. Les réserves de brut et de produits pétroliers restent à des niveaux bien trop élevés alors qu’elles devraient au contraire s’appauvrir à cette période de l’année, sur fond d’augmentation de la demande. 

Zhor Hadjam

Commentaires   

Foughali
# Foughali 11-08-2015 21:55
Grande surprise pour tout le monde....
La Chine vient de devaluer le Yuan de 2%, pour améliorer sa compétitivité face aux usa et la zone dollar...
Conséquence immédiate....les bourses se cassent la figure partout dans le monde....
Les secteurs, les plus touchés sont le luxe, les matières premières et le pétrole....
Pour s'en rendre compte, il suffit de consulter les cours des sociétés comme lvmh, total ou vallourec....
Signaler un abus
anar
# anar 09-08-2015 16:03
Il faut a mon avis restreindre les depenses de l'etat
*Diminuer de 20pc la paie de tous les agents de l'etat nommés par decret.
*Diminuer de 20pc les indemnités des elus .
*Dissoudre le senat
*Fermer les 48 dairas , chef lieu de wilaya.
*Fermer qq ambassades et consulats .
*Diminuer le nombre de ministere(a quoi sert le ministere du tourisme), et fusionner d'autres
*Restreindre le parc automobile des institutions publiques et administration a tous les niveaux
*Gestion plus stricte du personnel .
*Interdire toute importation de produits fabriqués en Algerie.
*.Restreindre les depenses de fonctionnement..
*Revoir la fiscalité et notamment les signes exterieurs de richesse.
*Lutter contre les exilés fiscaux.
*Arreter les retraites anticipées.

Et la liste n'est pas exhaustive
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 10-08-2015 15:11
Citation en provenance du commentaire précédent de anar :
Il faut a mon avis restreindre les depenses de l'etat
*Diminuer de 20pc la paie de tous les agents de l'etat nommés par decret.
*Diminuer de 20pc les indemnités des elus .
*Dissoudre le senat
*Fermer les 48 dairas , chef lieu de wilaya.
*Fermer qq ambassades et consulats .
*Diminuer le nombre de ministere(a quoi sert le ministere du tourisme), et fusionner d'autres
*Restreindre le parc automobile des institutions publiques et administration a tous les niveaux
*Gestion plus stricte du personnel .
*Interdire toute importation de produits fabriqués en Algerie.
*.Restreindre les depenses de fonctionnement..
*Revoir la fiscalité et notamment les signes exterieurs de richesse.
*Lutter contre les exilés fiscaux.
*Arreter les retraites anticipées.

Et la liste n'est pas exhaustive

Salut Anar
C'est bien de se serrer la ceinture, de réduire les coûts....
Mais, cela ne fera qu'empirer les choses pour la population....
N'aurais tu pas une ou deux idées pour lancer de nouvelles activités pour compenser les baisses de revenus des hydrocarbures?
Relancer l'agriculture, la pêche, le tourisme, la construction et le btp ( au lieu de tout sous traiter aux chinois et autres étrangers....), et pourquoi pas inciter les entreprises Hugh tech de s'implanter et développer des produits/ services chez nous....
En d'autres termes, au lieu de se résigner à la misère, chercher des secteurs à forte expansion et pouvant ouvrir des débouchées .....
C'est quand on est dans la merde, qu'il faut être créatif et se régénérer......
Ce n'est pas la matière grise qui manque en Algérie!
Bonne réflexion
:lol:
Signaler un abus
anar
# anar 10-08-2015 17:51
Salut Foughali,
C vrai il faut une politique de relance tout azimut
*Developpement de l'agriculture et de la peche (1200 kms de cote).
*Developper le tourisme.
*Revoir le decoupage administratif-Regions avec plus de pouvoir et efficacité.
*Encourager l'initiative privée et l'investissement.
*Investir dans les idées et le savoir faire technologique.
*Reorganisation de notre enseignement scolaire, professionel et universitaire..
*Energies renouvelables -Sahara.
Tout ça demandera du temps . Ce que je propose aura des effets dans l'immediat ,afin d'arreter la gabegie.
Ces resrictions ne toucheront pas le peuple au contraire .
La question qu'il faudra se poser,avons nous les hommes
. pour reformer le pays.
Amicalement et a+
,

.
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 09-08-2015 01:05
Le pétrole poursuit son reflux en direction des 45 dollars.
La chute des prix du pétrole se poursuit. Et aucune lueur de reprise ne semble pointer pour le moment. À Londres, référence pour le pétrole algérien, le Brent a terminé la séance de vendredi en forte baisse. Il a perdu 2,44% à 48,47 dollars.

http://www.tsa-algerie.com/20150808/le-petrole-poursuit-son-reflux-en-direction-des-45-dollars/
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 09-08-2015 11:19
SalCitation en provenance du commentaire précédent de MedSouilah :
Le pétrole poursuit son reflux en direction des 45 dollars.
La chute des prix du pétrole se poursuit. Et aucune lueur de reprise ne semble pointer pour le moment. À Londres, référence pour le pétrole algérien, le Brent a terminé la séance de vendredi en forte baisse. Il a perdu 2,44% à 48,47 dollars.

http://www.tsa-algerie.com/20150808/le-petrole-poursuit-son-reflux-en-direction-des-45-dollars/

Salut cousin....
Toutes les matières premières sont concernées par une chute de la demande, le pétrole aura plus de mal à repartir, car la Chine produit moins, les usa sont en surcapacité et devenus autosuffisants .....à cela s'ajoute le retour sur le marché de l'Iran.....
Il suffit de regarder ce que font les grandes compagnies pétrolières et para pétrolières....et cela se reflète au niveau des cours de bourses....elles arretent d'investir et certaines lancent des plans de reduction des coûts....
Cela mettra du temps pour repartir car ces industries lourdes sont connues pour leur pragmatisme pour ne pas dire prudence......les erreurs peuvent être catastrophiques.....
Donc, pour ceux qui boursicotent comme moi.....évitez les matières premières, les industries lourdes et surtout les pétrolières / para pétrolières.....qui se sont cassé la gueulle ....
Aux dirigeants algériens, que je qualifie de cigales, alors, dansez maintenant, comme le dit la fable de La Fontaine !
Foughali
PS: la consommation des automobiles ne suffira pas à compenser la réduction provoquée par l'industrie des pays comme la Chine, la Russie .....
Pour relancer la machine .....il faut passer une grande guerre mondiale....... Pas juste des agitations dans le monde arabo musulman....dont tout le monde s'en tape le coquillard !
Bonne chance ....
Signaler un abus
Daykhabotros
# Daykhabotros 08-08-2015 19:59
Après le temps des vaches grasses du gaspillage des augmentations tous azimuts après avoir rajouter des trous sur nos ceintures côté gauche pour cause de prise de poids il va falloir s'attendre à des taxes et surtout prévoir des trous sur nos ceintures côté gauche pour cause de perte de poids (afin de les serrer pour cause du temps des vaches maigres )avec le retour de l'or noir de l'Iran les prix de l'or noir vont encore baisser
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    saladin saladin 28.03.2017 07:40
    Salut Foughali, I know !!! Je fais bien partie du lot des simples citoyens qui ne voient pas ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 27.03.2017 21:35
    Décès de monsieur Benayache Mohamed dit "Himid" à l'âge de 63 ans. cadre de la sonatrach en retraite ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 27.03.2017 15:40
    Salut saladin C'est très émouvant ! Cela me rappelle certains juifs d'Europe de l'est débarquant ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 27.03.2017 15:14
    Salut Christine Oui, j'aime JL Hooker depuis mon adolescence....je l'ai même rencontré une fois ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    christine hamad christine hamad 27.03.2017 12:13
    C'est exact, je veux dire la dernière phrase!

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    christine hamad christine hamad 27.03.2017 12:09
    Saaaalut, donc vous aimez John Lee Hooker, moi aussi, , je va vous racontée un rencontre que n'avait ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 27.03.2017 10:49
    Salut Christine Je crois comprendre que tu n'as pas bien compris mon propos..., Je dis que Marseille ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    saladin saladin 27.03.2017 08:52
    Les glorieux martyrs avaient une autre vision de cet enfer… Pour eux, comme pour Jibran Khalil Jibran ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    saladin saladin 27.03.2017 08:40
    Bonjour Foughali, Il y a plein de vidéos sur youtube qui montrent que les descendants, des ancêtres déportés ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    christine hamad christine hamad 26.03.2017 20:23
    Bonsoir, donc qu'on a pas mal de corruption et autres choses malhonnêtes, je suis d'accord avec vous ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 26.03.2017 16:05
    Salut saladin J'ai cru lire quelque part que cette chanson était chantée en 1500, lors de l'expulsion ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 26.03.2017 16:01
    Donnez moi ses coordonnées, je me ferais un devoir de lui écrire et de lui dire qu'elle a du sang ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo : Les déportés algériens en Nouvelle Calédonie, documentaire d'Al Jazeera.
    Foughali Foughali 26.03.2017 15:58
    Salut saladin Pour revenir aux algériens exilés à Noumea..., Mon fils a eu l'occasion de discuter ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 26.03.2017 15:44
    Salut Christine Pour revenir à Marseille ..., Je suis parti loin de Marseille pendant plusieurs ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 26.03.2017 15:36
    Salut.... Pour faire court ....on est d'accord sur le fond et les intentions des premiers révolutionnaires ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    saladin saladin 26.03.2017 13:51
    Bonjour Foughali, Non Foughali, si tu relis la proclamation du 1er Novembre 1954 et l’appel au PEUPLE ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo. L’Indépendance de l’Algérie/ Un cadeau de De Gaulle à Djamel Abdel Nasser selon l’émir de Sharjah
    Foughali Foughali 26.03.2017 12:06
    Salut saladin Ma réponse est dans mon post à Christine Oui, nos ancêtres avaient raison de lutter ...

    Lire la suite...