Le pétrole sous la barre des 40 dollars

Pour la première fois depuis près de sept ans, le prix du baril de brent de la mer du Nord, la référence du brut européenne et pour le pétrole algérien, a chuté hier sous la barre des 40 dollars, atteignant 39,81 dollars vers 14h GMT, son plus bas depuis le 20 février 2009.

Le cours du brent échangé à Londres, qui avait franchi à la baisse, la veille de ce «record», son précédent plus bas atteint fin août, a ainsi creusé ses pertes en réaction à la décision prise par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de maintenir sa production inchangée malgré la surabondance d’offre pesant sur le marché. Il en est de même pour la référence new-yorkaise, le light sweet crude (WTI) dont le cours pour livraison en janvier est tombé, hier vers la même heure, à 36,64 dollars, son niveau le plus faible depuis le 19 février 2009. «Le marché du pétrole est en train de rendre un verdict clairement défavorable sur l’issue de la réunion de vendredi de l’OPEP», résument les analystes.

Certains d’entre eux estiment même que la chute risque d’être encore plus sévère lorsque l’Iran arrivera sur le marché. Le Times a averti, dans son édition de lundi dernier, sur le risque de «panique totale» qui pourrait enclencher une «chute libre» des cours à des niveaux avoisinant les 20 dollars. Le directeur général du groupe français Total, Patrick Pouyanné, a estimé qu’en 2016, «la croissance de la capacité sera plus forte que la croissance de la demande».

Selon lui, il y a ainsi très peu de chances pour que les prix augmentent durant la prochaine année, surtout que le marché pétrolier est désormais «livré à lui-même». Le quota de production de l’OPEP était de toute façon théorique, puisque la production réelle de ses pays membres «se situe actuellement aux alentours de 32 millions de barils par jour (mbj), soit nettement plus que l’objectif de 30 mbj maintenu lors de ses précédentes réunions».

C’est ainsi que les cours ont perdu plus de 60% de leur valeur depuis juin 2014, un phénomène accentué par l’offensive commerciale de l’Arabie Saoudite qui inonde le marché d’or noir pour contrer l’essor des hydrocarbures de schiste aux Etats-Unis. L’ancien ministre algérien de l’Energie, Noureddine Aït Laoussine, a indiqué, il y a quelques semaines, qu’un redressement rapide des cours «ne peut provenir que d’une réduction de l’ordre de 2 millions de barils/jour de la production actuelle de l’OPEP, et donc au retour au plafond officiel de l’Organisation de 30 mbj».

Les perspectives pour un redressement des prix sont donc quasiment nulles. «La combinaison d’un marché saturé d’offre et d’une demande mondiale molle semble être favorable à un nouveau déclin des cours vers les 35 dollars le baril (pour le brent) et 32 dollars le baril (pour la référence new-yorkaise), soit le niveau atteint durant la crise financière de 2008», a observé O. Ipek, analyste chez London Capital Group, cité par l’AFP. En résumé, «il y a une perte de confiance dans le marché et les gens s’attendent à voir les prix rester bas pendant longtemps», note pour sa part le directeur général de Strong Petroleum.

L’Algérie, dont l’économie est secouée de plein fouet par le plongeon des prix du pétrole, aura certainement à ressentir l’impact négatif de cette chute des prix sur ses équilibres budgétaires. Selon le FMI, le pays a besoin d’un baril de plus de 110 dollars pour maintenir ses équilibres budgétaires et préserver sa position financière extérieure, désormais dans une situation critique. Les réserves de change de l’Algérie ont baissé de près de 28 milliards de dollars depuis fin 2014, qui coïncide avec le début de l’effondrement des prix du pétrole, selon des chiffres officiels. Des projections estiment qu’avec une moyenne de 50 dollars le baril, les réserves en devises chuteront à 9 milliards de dollars dans quatre ans, contre quelque 151 actuellement.

Lyes Mechti

http://www.algerie-focus.com/wp-content/uploads/2014/12/forage_p%C3%A9troliers.jpg

Commentaires   

fly1
# fly1 11-12-2015 15:14
@ Lyes Mechti

Citer :
un phénomène accentué par l’offensive commerciale de l’Arabie Saoudite qui inonde le marché d’or noir pour contrer l’essor des hydrocarbures de schiste aux Etats-Unis
C'est sur , l'Arabie Saoudite (avec la Russie qui ne veut pas baisser sa production) a contré la production des gaz de schistes américain , puisque les exploitations ferment l'une près l'autre par manque de rentabilité.mais ce comportement idiot de la saoudite il va durer combien de temps ? ,jusqu'à pour sa faillite ? , avec des réserves de change d'environ un peu plus de 500 milliards ,et qu'elle en a puisé 80 pour cette année , et qu'elle a fait pour la première fois des emprunts cette année; ; si on divise 500 par 80 , la saoudite serait en faillite dans 5 ans ;; alors que pour l'Algerie , Venezuela , Angola Nigéria .... n'en parlons pas .
au lieu d'utiliser le pétrole comme un outil de develloppement économique , la mafia militaro-politique l'a utilisé comme rente , les conseils de nos intellectuels et économistes n'ont jamais étaient audibles , pire encore ,ils sont marginalisés et forcés à l'exil.
les premiers conseillers économiques des emirats arabes unies sont des algériens chassés par la mafia algérienne.
comment ne pas etre jaloux , quand actuellement les émirats ne peuvent dépendre du pétrole ,
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 11-12-2015 01:22
Salut
Comme le dit si bien l'article, les problèmes des pays producteurs ne font que commencer...,
Arabie saoudite porte une grande responsabilité dans ce qui va arriver aux petits producteurs, dont l'Algérie ....
Certains experts parlent de 20 /25 USD le baril du light et beaucoup oins pour le pétrole lourd comme celui du Venezuela .....dont la population commence à souffrir ....
Signaler un abus
Merisier
# Merisier 12-12-2015 19:35
" l'Arabie saoudite porte une grande responsabilité dans ce qui va arriver aux petits producteurs, dont l'Algérie ...."
Ya Da l'Foughali, l'arabie tayhoudite se fou éperdument que nous crevons de faim où que nous nous mangions entre nous. Cette monarchie moyenâgeuse n'est responsable de rien, elle bombarde des populations qui lui sont hostiles au Yémen, elle est le principale pourvoyeur de fonds de tout les illuminés qui parcourent la planète Kalachnikov en bandoulière, ses émirs se font chopé dans des endroits bizarres, des centaines de pèlerins meurent écrasé sur son sol sans que personne ne pose de questions, bref, casser les prix du pétrole n'est que le dernier maillon de la chaîne.
Le problème qui se posera pour cette monarchie si les prix du brut continuent à fléchir, c'est comment subvenir aux besoins faramineux des ses populations budgétivores. Les consommations des ménages saoudiens dépassent largement celles des américains pour ne pas dire des européens. Alors que nous algériens, mon frère, nous pouvons nous acclimater facilement avec des situations encore plus difficiles que ce que nous avons vécu à travers les âges, nous portons en nous les gènes de la résistance, et les gènes comme nous l'avons appris en génétique, ça se transmet de génération en génération et finissent toujours par réapparaître le moment opportun. Donc n'ayant pas peur de de ce que nous réserve l'avenir, ne soyons pas fatalistes et agissons avec sagesse, l'avenir de nos enfants en dépend.
Cordiales Salutations Da Foughali.
Signaler un abus
MedSouilah
# MedSouilah 09-12-2015 17:35
Cet après midi du mercredi 9 décembre 2015 17:26, il a fait une légère augmentation...+0.22 0.53% )


Image agrandie: nsa38.casimages.com/img/2015/12/09/151209054112990460.jpg
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    Foughali Foughali 24.02.2017 15:07
    Il fait virer le directeur de la chaîne et le directeur des programmes ..., Mais pas les lampistes ( ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 24.02.2017 15:05
    Salut saladin Nos importateurs ne sont même pas capable d'acheter des produits de qualité En effet, les ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    Foughali Foughali 24.02.2017 14:57
    Salut saladin Suite à cette fameuse pétition, il me semble que les autorités françaises avaient ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 24.02.2017 13:59
    Un message de nos lecteurs: ça fait déjà une année que tu nous a quitté père, et en cette circonstance ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 23.02.2017 15:31
    salut Foughali, Oui certainement, certains ont trouvé leur aubaine, dans l’importation de la pomme des ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    MedSouilah MedSouilah 23.02.2017 14:09
    Salut cousin. En effet, moi je roule avec le GPL depuis environs deux années, et je le trouve ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    Foughali Foughali 23.02.2017 09:57
    C'est une excellente idée En effet, le gaz est moins polluant que le diesel.... Par contre, c'est une ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 23.02.2017 09:04
    Salut saladin Pas entendu parler de pomme des alpes vendues en Algérie. Tant qu'à faire ..... Mieux vaut ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 21:41
    Canal Algérie a invité, dans l’émission matinale « Bonjour d’Algérie » du mardi 21 février, Ferial ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 22.02.2017 20:35
    Bonsoir Foughali, Sans chercher à trouver des justificatifs, aux comportements néfastes, de certains ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 20:13
    Une aide de 25.000 dinars est octroyée pour les propriétaires de véhicules qui veulent installer ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 22.02.2017 18:13
    ...Moreover... Personne ne dit que la plaie algérienne n'est pas toujours ouverte....en effet, on ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    saladin saladin 22.02.2017 18:10
    "Le Muséum national d’histoire naturelle de Paris détient une oreille, non-identifiée, un morceau de ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 22.02.2017 18:03
    salut saladin Je pense que tu peux comprendre le chagrin et la tristesse d'un pere du jeune soldat ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 15:00
    CONDOLÉANCES. Nous apprenons avec tristesse le décès avant hier à Alger de Madame BOUHAL,née BOURAOUI ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 22.02.2017 07:18
    Si cette blessure n’est pas encore cicatrisée dans la société française, quoi dire alors de la société ...

    Lire la suite...

     
  • COUP DE GUEULE
    Foughali Foughali 22.02.2017 00:26
    Salut Mohamed Tu as raison de montrer que la colonisation n'est pas vécue de la même façon selon ...

    Lire la suite...