Conso ça ne flambe pas qu’à la pompe

Avec 30% d’augmentation à la pompe, la hausse des prix du carburant va forcément se répercuter sur notre vie de tous les jours.

Le taxis collectifs, urbains et interwilayas veulent augmenter les prix

Alors que les taxis assurant le transport interwilayas ont augmenté les courses de 100 DA par passager au lendemain des augmentations des prix des carburants, les chauffeurs de taxi collectif ou à compteur ont quant à eux gardé les anciens tarifs, mais commencent à exprimer leur mécontentement. «Les chauffeurs de taxi sont très touchés par les nouveaux prix des carburants.

Le plein de sans-plomb, qui me coûtait 1000 DA il y a une semaine, vaut aujourd’hui 1400 DA», déplore Youcef, un chauffeur de taxi algérois. Selon les dernières déclarations du ministre des Transports Boudjemaâ Talai, les tarifs des transports de voyageurs et de marchandises seront augmentés à partir du 15 janvier en cours. Une décision prise après la demande formulée par l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA). Le ministre a assuré, par ailleurs, que les transports terrestres relevant du secteur public garderont les mêmes tarifs.

«Des réunions régulières sont organisées par le ministère pour l’accompagnement de ces transporteurs (taxi collectifs, urbains et interwilayas) avec des mesures d’allégement de certaines charges afin de réduire l’impact des augmentations des prix des carburants», a affirmé le ministre. «En réduisant les charges de ces transporteurs, l’augmentation de la tarification ne sera pas exagérée.» Le ministre a annoncé que les entreprises stratégiques — Air Algérie, Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) et Compagnie nationale de navigation (CNAN) — ne sont pas concernées par cette mesure.

Des fruits et légumes plus chers

Le secteur agricole est aussi touché par les hausses des prix des carburants. «30 à 40% du processus de production sont faits avec des engins et machines dépendants de carburant», affirme Slimane Bendaoud, producteur de pomme de terre. Selon ce dernier, ces mesures ne vont certainement pas jouer en faveur de la stabilisation de l’inflation des produits agricoles : «Les nouveaux tarifs vont se répercuter négativement sur le coût du produit proposé à la consommation. Il faut s’attendre à de nouvelles grilles prochainement. Ce problème s’ajoute à la longue liste des contraintes que subissent les agriculteurs, ce n’est qu’une preuve de plus de la désorganisation qui caractérise le secteur agricole en Algérie.»

Pour conclure, cet agriculteur rappelle que «dans les années 1960, un type de gasoil était exclusivement destiné à la production agricole et valait moitié moins cher que le gasoil normal. Aujourd’hui, on paye le même prix que les automobilistes et les transporteurs». «Les prix de certains fruits et légumes, même de saison, ont augmenté cette dernière semaine. Pour l’instant, il n’y a que la pomme de terre dont le prix reste stable et raisonnable», témoigne Samia, une consommatrice croisée au marché de Bab El Oued.

Nouveaux tarifs pour les transporteurs de marchandises

Les transporteurs de marchandises n’ont, eux aussi, pas hésité à répercuter les augmentations à la pompe et certains... sans en référer aux autorités. «Plusieurs transporteurs et livreurs de marchandises privés affichent une nouvelle grille de tarifs», affirme El Hadj Tahar Boulenouar, président de l’Association nationale des commerçants et artisans. Mourad, qui assure les transports alimentaires frigorifiques entre Oran et d’autres wilayas du pays, affirme être touché par les nouveaux prix et avoir «augmenté ses tarifs de 2000 à 5000 DA, tout dépend de la distance».

Les prix des produits de large consommation flambent

Les consommateurs subissent, depuis le début de l’année, des augmentations de 5 à 30 DA des prix de certains produits alimentaires de large consommation. A Alger, plusieurs supérettes affichent de nouveaux prix sur les yaourts, certaines boissons ou les fromages. D’après un commerçant à Bab El Oued, «les hausses des prix de ces produits s’expliquent par les augmentations pratiquées par les transporteurs et livreurs». Un constat que relève aussi El Hadj Tahar Boulenouar en invoquant «les nouveaux tarifs des transports.

Il est normal que les prix des produits flambent sur le marché puisque les producteurs, distributeurs et importateurs ont déjà fixé de nouveaux prix. Par exemple, il faut savoir que certains producteurs algériens ont augmenté les prix en conséquence de la hausse que va connaître l’électricité, estimée entre 8% et 10%.» Et d’expliquer : «Avant d’être vendus au détail, la plupart des produits passent par de nombreux trajets. La marge du commerçant va automatiquement les répercuter sur le prix au détail.» Selon Boulenouar, les hausses des prix des produits alimentaires enregistrées en 2015 — en moyenne entre 15% et 20% — sont aussi le résultat de la dévaluation du dinar.
 

Ryma Maria Benyakoub

Commentaires   

jijel1
# jijel1 10-01-2016 13:01
on verra si le port de djen djen restera encore noyé de voitures neuves :sad:
Signaler un abus
jijel1
# jijel1 09-01-2016 10:36
adieu le m'as tu vu ? chacun devra retourner à son douar travailler sa terre .la vache à lait est morte :sad: SONATRACH)
Signaler un abus
jijel1
# jijel1 08-01-2016 19:23
c'est logique regardons le nombre de voitures neuves en circulation .les banques durcissent le ton avec les gens solvables et honnêtes et leur refusent un crédit . par contre le dossier crédit voiture neuve est accepté contre enveloppe pour monsieur .
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    El khettabi El khettabi 24.06.2017 19:07
    Bonsoir a tous saha ramdankoum Hmm!!!! PROTEGER dans la lexicologie bureaucratique algérienne veut ...

    Lire la suite...

     
  • Traitement des points noirs sur les routes de Jijel: Des contraintes retardent toujours les travaux
    Igel Igel 24.06.2017 15:55
    Et tous les poids lourds qui traversent Jijel et empruntent la Corniche? La médiocrité des dirigeants ...

    Lire la suite...

     
  • RAMADANESQUE. Encore un drame à Sidi Maarouf.
    Igel Igel 24.06.2017 15:46
    Les semi-remorque et autres camions de carrière font désormais la loi a Jijel. L'acces Est du port ...

    Lire la suite...

     
  • Achouat: Collision entre deux voitures.
    Igel Igel 24.06.2017 15:41
    Il y a de quoi avoir des doutes quand il s'agit de prouver que les concernés de la signalisation ont ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    Igel Igel 24.06.2017 15:32
    Merci Yasmine. Et merci Foughali. D'abord Yasmine pour l'objectivisme et la honte qu'elle ressent ...

    Lire la suite...

     
  • Garder la plage propre...
    Igel Igel 24.06.2017 15:19
    A qui vous adressez-nous ? Il y a quelques temps, nous avions pris des familles in flagranti, et ...

    Lire la suite...

     
  • Garder la plage propre...
    Foughali Foughali 24.06.2017 14:38
    Salut , salam.... Salut nostalgique .... Vous avez raison..,.il en faut des idiots, mais chez nous ...

    Lire la suite...

     
  • Garder la plage propre...
    nostalgie nostalgie 24.06.2017 09:32
    que voulez-vous......il faut des idiots un peu partout....et surtout un grand manque de civisme....enfin ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    Foughali Foughali 24.06.2017 08:29
    Salut yasmine Certes, il faudrait probablement aménager et embellir ce coin, mais à défaut de grave ...

    Lire la suite...

     
  • VIDÉO. Frontière algéro-marocaine : l’Algérie poursuit la construction du mur
    christine hamad christine hamad 24.06.2017 02:12
    By the way, qui pay pour la construction de cet mur??, le roi moh6??

    Lire la suite...

     
  • VIDÉO. Frontière algéro-marocaine : l’Algérie poursuit la construction du mur
    christine hamad christine hamad 24.06.2017 02:08
    Saha shourkoum, je crois pas vraiment que une mur va arrêté le trafic de drogue ou autre chose de ...

    Lire la suite...

     
  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    MedSouilah MedSouilah 23.06.2017 21:22
    Bonsoir Igel et saha ftourek Oui en effet, nous reviendrons sur ce sujet avec beaucoup de ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 23.06.2017 21:20
    Avis de décès de Monsieur BOUCHICHA Boualem à Alger. Le défunt habitant El-Aouana, à coté du CEM ...

    Lire la suite...

     
  • HISTOIRE D’ANTAN…
    Igel Igel 23.06.2017 19:39
    Moralité : on peut raconter des histoires sur Jijel Info.

    Lire la suite...

     
  • Les îlots d'El-Aouana ex: Cavallo protégés.
    Igel Igel 23.06.2017 19:36
    Quelle bonne décision enfin! Et protégées comment? Et par qui, quand et pour qui? Cette annonce ...

    Lire la suite...

     
  • Le port de pêche et de plaisance Boudis (Jijel) : Une destination privilégiée durant le Ramadhan
    yasmine yasmine 22.06.2017 21:24
    Pauvre de nous , depuis quand un port plein de baraques sans ames et sans charme devient une attraction.On ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.06.2017 19:34
    C’est avec beaucoup de tristesse que je viens d'apprendre le décès de mon voisin Cheriet Rabia ...

    Lire la suite...