Des produits agricoles algériens peuvent être labélisés par des systèmes distinctifs liés à l’origine (experts)

Les experts nationaux et étrangers participant à un séminaire régional organisé lundi à Guelma ont considéré que la qualité de divers produits agricoles algériens peut être reconnue dans le cadre de systèmes distinctifs liés à l’origine.

Les participants à cette rencontre de trois jours, organisée à l’Institut de technologie moyen agricole spécialisé (ITMAS) dans le cadre d’un projet inscrit au titre de la coopération avec l’Union Européenne (UE), ont évoqué, dans ce contexte, le miel, la figue de Barbarie et le gombo (gnawia) comme produits de terroir "satisfaisant aux critères de labellisation liés à l’origine".

Un travail de base impliquant tous les acteurs locaux afin de définir les critères de qualité et le terroir spécifique du produit est nécessaire pour la reconnaissance de la qualité dans les systèmes distinctifs liés à l’origine, a indiqué l’expert de l’UE, Bernard Bridier.

L’obtention de cette labellisation nécessite, notamment, la détermination d’une indication géographique et une appellation d'origine qui seront distinctives du produit, a-t-il noté.

Naïma Bouras, représentant le ministère de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, a indiqué que l’objectif de cette rencontre technique est de former les cadres des directions des services agricoles et des associations agricoles actives afin de mieux les impliquer dans cette démarche de labellisation dans le souci de protéger et de valoriser économiquement les produits agricoles nationaux.

La rencontre est la seconde du genre depuis l’engagement du projet de coopération avec l’UE en 2014, a-t-elle fait savoir, rappelant que trois produits agricoles pilotes ont bénéficié de ce dispositif de reconnaissance de la qualité, à savoir la variété de datte Deglet Nour d’Ouargla, la figue sèche de Beni Maouche (Bejaia) et l'olive de table de Sig (Mascara).

Animée par des cadres centraux du ministère de l’Agriculture et trois experts de l’UE, cette rencontre réunit 60 cadres des directions des services agricoles des wilayas de Sétif, Skikda, Bordj Bou Arreridj, Tébessa, Mila, Souk Ahras, Constantine, Batna, El Tarf, Oum EL Bouaghi, Khenchela, Annaba, Jijel et Guelma.
APS

Commentaires   

Igel
# Igel 27-01-2016 10:42
NOUS NOUS DEVONS de rester hospitaliers. Bravo encore une fois à nos chers compatriotes qui se font mener par le bout du nez. Il suffit qu'un soit-disant expert offert par l'UE pointe le sien pour que nos moutons attirés par les promesses de verts pâturages suivent. Nous avons bel et bien perdu deglet nour. De quel terroir parle t-on? Nous-mêmes, le foulons ce terroir, nous ne respectons rien de ce que le Créateur dans son incommensurable bonté nous donne. Nous ne savons même pas cueillir des tomates ou des figues avec soin et respect, nos ruchers sont entourés de pesticides et d'herbicides. L'UE nous fait miroiter monts et merveilles mais ne soyons pas dupes, leurs fins sont simplement mercantiles. Nous sommes tellement égarés que nous ne savons plus que copier. Terroir est un mot français (belle langue colonisatrice si on ne fait pas attention) qui n'existe pas dans plusieurs langue de l'UE, ce qui n'empeche pas ces membres de produire et de valoriser. Alors ne serait-il pas plus intelligent de retenir VALORISER comme terme de ce seminaire?
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    christine hamad christine hamad 25.02.2017 16:00
    C'est exact, leur pommes sont des produits chimiques, je ne acheter pas, jamais, je préfère ces petits ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    christine hamad christine hamad 25.02.2017 15:56
    Ils, les français, ont caché 900 oreilles des citoyens algériens??? Et bien, on pourrais faire un ...

    Lire la suite...

     
  • Satyrisme, féminisme narquois et impuissance marquée
    christine hamad christine hamad 25.02.2017 15:42
    It is a man's world, it is a man's world, But it would be nothing, nothing, without a woman or a ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    saladin saladin 25.02.2017 08:18
    Je partage entièrement ton humble avis. Mais pour s’attendre des " décideurs " à forcer la main ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    Foughali Foughali 24.02.2017 15:07
    Il fait virer le directeur de la chaîne et le directeur des programmes ..., Mais pas les lampistes ( ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 24.02.2017 15:05
    Salut saladin Nos importateurs ne sont même pas capable d'acheter des produits de qualité En effet, les ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    Foughali Foughali 24.02.2017 14:57
    Salut saladin Suite à cette fameuse pétition, il me semble que les autorités françaises avaient ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 24.02.2017 13:59
    Un message de nos lecteurs: ça fait déjà une année que tu nous a quitté père, et en cette circonstance ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 23.02.2017 15:31
    salut Foughali, Oui certainement, certains ont trouvé leur aubaine, dans l’importation de la pomme des ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    MedSouilah MedSouilah 23.02.2017 14:09
    Salut cousin. En effet, moi je roule avec le GPL depuis environs deux années, et je le trouve ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    Foughali Foughali 23.02.2017 09:57
    C'est une excellente idée En effet, le gaz est moins polluant que le diesel.... Par contre, c'est une ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 23.02.2017 09:04
    Salut saladin Pas entendu parler de pomme des alpes vendues en Algérie. Tant qu'à faire ..... Mieux vaut ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 21:41
    Canal Algérie a invité, dans l’émission matinale « Bonjour d’Algérie » du mardi 21 février, Ferial ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 22.02.2017 20:35
    Bonsoir Foughali, Sans chercher à trouver des justificatifs, aux comportements néfastes, de certains ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 20:13
    Une aide de 25.000 dinars est octroyée pour les propriétaires de véhicules qui veulent installer ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 22.02.2017 18:13
    ...Moreover... Personne ne dit que la plaie algérienne n'est pas toujours ouverte....en effet, on ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    saladin saladin 22.02.2017 18:10
    "Le Muséum national d’histoire naturelle de Paris détient une oreille, non-identifiée, un morceau de ...

    Lire la suite...