Pétrole : le printemps rêvé des producteurs

Pour voir l’avenir, les chamans interprétaient les vestiges d’un feu, la forme d’un os ou la nature de leurs rêves. Les traders font de même avec le flux incessant d’informations qui se bouscule sur leur écran d’ordinateur. En ce moment, ils ont envie de croire à une remontée des cours du pétrole. La possibilité d’un gel de la production, l’anticipation d’une amélioration de la conjoncture chinoise, quelques jours de hausse des cours gonflent leur optimisme. La remontée des prix du pétrole est au coin de la rue.
La Russie a joué le rôle de catalyseur. En s’accordant sur un gel de la production avec l’Arabie Saoudite en février dernier, puis en participant à la réunion de l’OPEP qui se tiendra dimanche 17 avril à Doha au Qatar, le pays a contribué au changement de discours du royaume saoudien. Résultat, le prix du baril de pétrole qui avait atteint son plus bas niveau depuis 12 ans en janvier dernier à moins de 30 dollars, est remonté franchement au voisinage des 45 cette semaine.
Viendra forcément un moment où ces dollars non engagés dans l’exploration et la production manqueront face à la demande…
Menace permanente de surcapacitésMais les oracles sont méfiants. Même les plus étourdis se souviennent de ces grandes banques et économistes qui annonçaient un pétrole à 200 dollars au temps de la hausse puis à 20 dollars à l’époque de la chute. Ils constatent que la conjoncture mondiale n’est pas flamboyante, comme l’a constaté cette semaine le FMI, et notent que les stocks sont toujours très élevés.
Deux tensions se font face dont on ne sait encore trop bien si elles s’annuleront l’une l’autre. La première est celle de la situation économique des pays producteurs. Le Venezuela, la Russie, le Brésil, l’Irak, l’Algérie ou le Nigeria sont en grande difficulté. Ils ont un besoin impératif de restaurer leurs comptes en faisant rentrer des devises, et seront les premiers à mettre des quantités supplémentaires sur le marché dès que la possibilité leur sera offerte. Les Etats-Unis, dont seul le marché régule l’offre, ont démontré leur flexibilité en matière de production. Sitôt les cours remontés au-delà de 50 dollars, la myriade de petits producteurs se remettra en marche pour sortir l’huile ou le gaz des terres du Texas ou du Dakota. sans oublier enfin l’Iran qui ne veut pas entendre parler de réduction de sa production au moment même où il retourne sur le marché.
Face à cette menace permanente de surcapacités, il existe néanmoins une force contraire, celle des investissements. Dès 2015, la chute des cours a paralysé tous les grands projets à travers le monde. Il en sera ainsi en 2016 pour restaurer les comptes des compagnies productrices. Viendra forcément un moment où ces dollars non engagés dans l’exploration et la production manqueront face à la demande… et feront remonter les cours, à l’horizon de 2020. Face à ces deux tensions antagonistes qui tireront les prix dans les mois et années qui viennent, les augures balancent. Ils se raccrochent désormais à une seule croyance qui elle aussi ne durera qu’un temps : pour les producteurs, le pire est désormais derrière eux.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/04/14/petrole-le-printemps-reve-des-producteurs_4902162_3234.html

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    Foughali Foughali 24.02.2017 15:07
    Il fait virer le directeur de la chaîne et le directeur des programmes ..., Mais pas les lampistes ( ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 24.02.2017 15:05
    Salut saladin Nos importateurs ne sont même pas capable d'acheter des produits de qualité En effet, les ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    Foughali Foughali 24.02.2017 14:57
    Salut saladin Suite à cette fameuse pétition, il me semble que les autorités françaises avaient ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 24.02.2017 13:59
    Un message de nos lecteurs: ça fait déjà une année que tu nous a quitté père, et en cette circonstance ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 23.02.2017 15:31
    salut Foughali, Oui certainement, certains ont trouvé leur aubaine, dans l’importation de la pomme des ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    MedSouilah MedSouilah 23.02.2017 14:09
    Salut cousin. En effet, moi je roule avec le GPL depuis environs deux années, et je le trouve ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    Foughali Foughali 23.02.2017 09:57
    C'est une excellente idée En effet, le gaz est moins polluant que le diesel.... Par contre, c'est une ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 23.02.2017 09:04
    Salut saladin Pas entendu parler de pomme des alpes vendues en Algérie. Tant qu'à faire ..... Mieux vaut ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 21:41
    Canal Algérie a invité, dans l’émission matinale « Bonjour d’Algérie » du mardi 21 février, Ferial ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 22.02.2017 20:35
    Bonsoir Foughali, Sans chercher à trouver des justificatifs, aux comportements néfastes, de certains ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 20:13
    Une aide de 25.000 dinars est octroyée pour les propriétaires de véhicules qui veulent installer ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 22.02.2017 18:13
    ...Moreover... Personne ne dit que la plaie algérienne n'est pas toujours ouverte....en effet, on ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    saladin saladin 22.02.2017 18:10
    "Le Muséum national d’histoire naturelle de Paris détient une oreille, non-identifiée, un morceau de ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 22.02.2017 18:03
    salut saladin Je pense que tu peux comprendre le chagrin et la tristesse d'un pere du jeune soldat ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 15:00
    CONDOLÉANCES. Nous apprenons avec tristesse le décès avant hier à Alger de Madame BOUHAL,née BOURAOUI ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 22.02.2017 07:18
    Si cette blessure n’est pas encore cicatrisée dans la société française, quoi dire alors de la société ...

    Lire la suite...

     
  • COUP DE GUEULE
    Foughali Foughali 22.02.2017 00:26
    Salut Mohamed Tu as raison de montrer que la colonisation n'est pas vécue de la même façon selon ...

    Lire la suite...