FaceBookTwitterGoogle+

Recherche

Portail des kotama

L'information au quotidien en continue, en images et en vidéo. Découvrez chaque jour, la référence de l'actualité jijelienne en temps réel...

L’Opep valide l’accord d’Alger, le pétrole remonte au-dessus de 50 dollars

Cours du baril de pétrole en euro dollar:
Mercredi 30 novembre 2016 17:15
Le Cours du baril de pétrole en dollars: 48.84 $ (+3.61 7.98% )
Le Cours du pétrole Brent en dollars: 51.31 $ (+3.99 8.43% )

Pour la première fois depuis 2008, l’Opep a conclu un accord en vue de réduire sa production de pétrole. La conclusion de cet accord, qui est dans la lignée des discussions d’Alger fin septembre, renforce la crédibilité de l’Opep et contredit le scepticisme des investisseurs. Les pays du cartel doivent maintenant effacer les doutes sur la mise en œuvre de cet accord, en réduisant réellement leur production.

La réduction prévue est, comme envisagée initialement, de 1,2 million de barils par jour (bpj) pour atteindre une production de 32,5 millions de bpj. Ce matin, une réduction de 1,4 million de bpj avait été envisagée, selon Reuters.

L’accord pourrait également inclure une réduction d’environ 600.000 bpj pour les producteurs hors Opep. La discussion se poursuit pour déterminer la taille de la réduction pour chacun des 14 pays membres, selon la même source.

En réaction à cet accord, le Brent (référence pour le pétrole algérien) a bondi de 8% et a dépassé les 50 dollars pour atteindre un maximum de 51,37 dollars, avant de redescendre légèrement à 50,95 dollars à 15h15.

Après de longues négociations freinées par de nombreuses divergences entre les producteurs, notamment entre l’Arabie saoudite et l’Iran, les membres de l’Opep ont fini par s’entendre sur un compromis, et c’est dans l’optimisme général qu’a eu lieu la réunion de ce 30 novembre. Le ministre algérien de l’Énergie, Noureddine Bouterfa, avait affirmé ce matin : « L’Algérie a mis la proposition sur la table et c’est celle qui a été acceptée ».
Dès le début de la réunion, l’Arabie saoudite avait annoncé un revirement par rapport à la position qu’elle avait ébauchée ces derniers jours. Le ministre saoudien de l’Énergie, Khalid al-Falih, avait affirmé que l’Arabie saoudite était préparée à ce qu’un « grand coup » soit porté à sa propre production et à accepter que l’Iran gèle sa production aux niveaux pré-sanctions, selon Reuters.

« Cela signifiera que nous (les Saoudiens) subirons une forte réduction et un grand coup par rapport à notre production actuelle et aux prévisions pour 2017. Aussi, nous ne le ferons que si nous avons l’assurance qu’il y a un consensus et un accord sur tous les principes », avait déclaré le ministre saoudien, selon Reuters.

L’Iran devra geler sa production une fois atteints les 3,9 millions de bpj, ce qui constitue un compromis entre les 3,8 demandés initialement par l’Arabie saoudite et les 4,2 exigés par l’Iran.

Ce matin, le ministre iranien du Pétrole, Bijan Zanganeh, qui s’était lui aussi dit « optimiste », avait affirmé : « Pour l’Iran, pas de réduction, pas de gel », ajoutant : « C’est un nouvel arrangement, ce n’est un gel pour aucun pays. Oubliez le concept de gel », rapporte Reuters.

Le ministre irakien de l’Énergie, Jabbar al-Luaibi, avait lui aussi annoncé mercredi que les ministres de l’Opep étaient unanimement en faveur d’une réduction de la production, et s’était dit « très optimiste. » La mise en œuvre de l’accord devrait être contrôlée par un comité pendant six mois, a indiqué ce matin le ministre irakien, qui a dit espérer que la réduction fera passer le prix du pétrole au-dessus de 55 dollars le baril.

Autre surprise de la réunion, le ministre iranien, Bijan Zanganeh, a affirmé que la Russie, plus important exportateur hors Opep, était désormais prête à réviser sa position antérieure et à participer à une réduction de la production, suite à un échange entre le président russe Vladimir Poutine et le président iranien Hassan Rouhani.
Le ministre russe de l’Énergie, Alexandre Novak, avait précédemment insisté sur le fait que la Russie n’envisagerait rien d’autre qu’un gel de sa production une fois que l’Opep aurait atteint un accord. Mais « le ministère russe de l’Énergie, qui a rencontré nos amis de l’Algérie et du Venezuela en Russie, a changé de point de vue et a affirmé qu’il réduirait sa production », a déclaré le ministre iranien mercredi.

TSA

 LIRE AUSSI : Pétrole : l’Opep trouve un accord sur la baisse de la production

 

Commentaires   

saadi
# saadi 02-12-2016 14:12
vous avez absolument raison , il faut aussi mettre fin aux lourdeurs administratives(Garbage Collection Papers)et encourager les compétences.Nos jeunes chercheurs car cette élite algérienne à l'étranger continue de se distinguer. Ils sont plus de 40.000 compétences scientifiques algériennes inscrites officiellement auprès des consulats algériens à l’étranger.En plus de çà on a une main d’œuvre extraordinaire embauchée au Canada et ailleurs . l’Algérie arrive en troisième position après la France et la Chine; Il faut inviter des gens comme Brahim Gacem, président du Forum des compétences algériennes en Suisse , il a des solutions, il ne faut plus inviter les incompétents ploucs pseudo économistes , ces amoureux de la manne pétrolière prodigieuse. On sait tous que cette manne n'est pas éternelle, elle est toujours aux mains d’une classe rentière et corrompue, elle a tout simplement condamné la société algérienne à l’immobilisme.
Signaler un abus
saadi
# saadi 01-12-2016 06:21
Ce sujet n'est pas intéressent c'est de la poudre au yeux car la richesse du pétrole a toujours privé l'économie de notre pays d’une diversification.Que l'OPEP se réunisse ou non ne changera rien car on a toujours fait croire à notre société que le pétrole est la ressource qui permet le développement, la richesse, le bien-être.Cette rente a bloqué le pays et les élites sont parti ailleurs car cette rente du pétrole a mis aux principaux détenteurs, gestionnaires et utilisateurs des moyens considérables à leur disposition pour pouvoir édifier des appareils de sécurité extrêmement importants, complexes et performants qui limitent toute forme de contestation, voire de démocratisation et de développement.La rente pétrolière détruit toutes les formes de valeurs liées au travail, à l’investissement, au capital humain, tout simplement parce qu’elle est une richesse extérieure qui ne se construit pas patiemment sur le labeur des uns et des autres, mais davantage sur la conjoncture internationale. le baril est à 150 dollars, on se croit tout permis, et quand son prix passe à 10 dollars, on assiste à des émeutes de la faim. Les premières victimes de la rente sont donc très clairement les populations.Il ne reste en Algérie que des incompétents dans tous les domaines.Nos Scientifiques nos physiciens distingués,nos journalistes, nos artistes, nos hommes d'affaires ou sportifs, nombreux sont ces cerveaux ou ces talents qui vivent ailleurs , qui sont parti car ces gouvernants sont incapables , ils ont détruit le capital humain en faisant fuir ces cerveaux.Cinquante ans après l’indépendance, l’Algérie n’est pas capable de construire seule une autoroute, n’ayant pas de capacités nationales, et c’est un drame pour la population. Surtout si l’on compare le pays à la Malaisie qui a su, grâce à sa rente pétrolière, mettre en œuvre une stratégie de développement de son système éducatif et de santé afin de doter le pays des outils pour asseoir sa politique de développement.c4EST MALHEUREUX .
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 01-12-2016 10:56
Excellente analyse
Merci
On est en effet parti pour tenter notre chance ailleurs, mais aussi pour faire quelque chose d'utile pour la société civile
Et nos enfants ne pensent même pas une seconde à rentrer au bled....ils ont construit leurs vies ailleurs.....
A cela, il faut ajouter que le seul objectif des étudiants algériens, c'est d'aller ailleurs, loin de l'Algérie ....
Alors, la faute a qui ?
Bonne journée
PS: j'admire le peu d'élites qui acceptent de se sacrifier pour des gens qui ne les méritent pas !!!!
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 01-12-2016 11:00
Pour revenir à cette mascarade ( réunion et accord).....c'est de la merde....
Il faudrait baisser la production de 15 à 20 % pour relancer la demande et la hausse du prix du baril...
Pour s'en convaincre....il faut suivre les bourses occidentales et les cours des acteurs ( pétroliers et para pétroliers ....).
Allez, ne vous laussez pas endormir, le réveil sera encore plus douloureux!
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • JIJEL : LE "CIRQUE" DU CENTRE VILLE.
    fly1 fly1 05.12.2016 19:42
    Et bien avant, c'etait quoi ? Un terrain vague ,qui avait son nom (portait le nom d'une famille de ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 05.12.2016 18:20
    Avis de décès de Monsieur HAMADI Mostfa "Ben DERNALI". jijel.info présente ses sincères condoléances ...

    Lire la suite...

     
  • Ce matin à Jijel: Le poisson toujours inabordable
    ninoumouad ninoumouad 05.12.2016 16:58
    Des étals de misère .

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    Foughali Foughali 05.12.2016 12:06
    Salut Après ton constat : Dis nous ce que tu vas faire pour contribuer au changement ? Sans rancunes

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 05.12.2016 12:04
    Salut .... Pourquoi changes tu de pseudo périodiquement ? Aurais tu des choses à te reprocher ? C'est ...

    Lire la suite...

     
  • Championnat amateur: Résultats et classement de la 11ème journée
    elmej,oun elmej,oun 05.12.2016 07:44
    prochain déplacement de la JSD au cercle militaire ( cirque ) et recevra l'équipe d'el faubourg le ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    elmej,oun elmej,oun 05.12.2016 07:42
    de Djidelli avec ses coopérants de l'époque ses 400 la piscine la ferme Andreux l'île magique de ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 05.12.2016 01:56
    Salut taher Je suis entièrement d'accord pour dire que 50 ans après la fin de la guerre, il faut ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    Foughali Foughali 05.12.2016 01:42
    Salut Mohamed Oui, tu as raison ....nous étions nombreux à subir les bombardements des canons de 105 ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    fly1 fly1 04.12.2016 23:31
    Oui JJ , c tout à fait ça. un lundi peut être un lendi ,et pas l'inverse.

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 18:59
    Ce petit film couleur a été prix par une caméra portative personnelle 8mm (peut-être Kodak) déjà ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    MedSouilah MedSouilah 04.12.2016 17:19
    Un film de 8 minutes, vue panoramique sur la ville de Jijel entre 1960 et 1962. le Port, la ...

    Lire la suite...

     
  • Mise en conformité des constructions illicites à Jijel: Quand le citoyen paie les errements de l’administration
    elmej,oun elmej,oun 04.12.2016 17:06
    disons que tout le pays est construit aux règles non conformes honnêtement .

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 15:41
    Oui fly1, exact! mais on les appelait les "lendits" et non "lundis" parce que "lendit" signifie "jour ...

    Lire la suite...

     
  • Photos inédites de Jijel et Taher entre 1957-1958
    jijel.jijel jijel.jijel 04.12.2016 15:27
    Ya MSouilah, La photo couleur existait depuis la moitié du 19ème siècle et s'est encore plus développée ...

    Lire la suite...

     
  • Retour aux souvenirs...
    elmej,oun elmej,oun 04.12.2016 14:37
    donc on va rester à vivre avec le passé en évoquant nos chouhadas tout le temps ? oui je compatit ...

    Lire la suite...

     
  • Projet des transferts des eaux de Jijel et Bejaia vers Sétif: toutes les entraves levées
    elmej,oun elmej,oun 04.12.2016 14:33
    chez nous c'est déshabiller Paul pour habiller Pierre . nous qui sommes privés d'eau H/24 pour une ...

    Lire la suite...