Peaux de mouton de l'Aïd: Le grand gâchis !

A l'occasion de chaque Aïd El Adha, les mêmes scènes où des peaux de mouton jetées dans les poubelles, voire laissées à même le sol se répètent.
C'est ainsi que quelque millions de peaux (entre 3 et 4 millions de bêtes sont sacrifiées annuellement) se retrouvent hors des circuits de transformation, au moment où l'Algérie importe de l'étranger du cuir fini ou semi-fini à coups de devises.
Outre ce gaspillage pour l'économie nationale, et surtout pour le secteur du cuir, déjà en crise, jeter des peaux ou les laisser traîner dans la rue en ces temps de chaleur favorise le développement de toutes sortes de maladies, préviennent les médecins.
Mais avant d'accuser le citoyen lambda de ce comportement pour le moins peu conforme, il faudrait d'abord se demander si nous disposons de réseaux qui font dans la collecte, puis dans la transformation de ces matières premières (peau et laine) bon marché, voire données gratuitement. Car à part quelques initiatives éparses dans certaines villes du pays, lancées dans le cadre de l'Ansej ou autres, les citoyens se trouvent encombrés par ces peaux dont ils ne savent trop quoi faire.
Pour les contrées où ce genre d'activités existe, les peaux sont revendues par les collecteurs environ 500 dinars/pièce, voire plus cher lorsqu'elles sont bien dépecées.
Mais pour les tanneurs, dont le nombre se rétrécit comme une peau de chagrin, la question se pose autrement. Selon eux, il ne s'agit pas seulement de récupérer le cuir des bêtes sacrifiées, mais il faudrait surtout contrôler la qualité, qui dépend de la matière dont on a dépecé la peau.
Car pour avoir une peau qu'on pourrait ensuite transformer, il faudrait qu'elle ne comporte pas de trous. Or, l'opération de dépeçage se fait par des amateurs et des personnes qui ont souvent hâte de passer à table, et le ‘’bien-dépecer’’ est souvent relégué au dernier plan.
Initiatives
Sur ce sujet de gaspillage de grande envergure, le secrétaire général de la Fédération textiles et cuirs, affilié à l'UGTA, Amar Takdjout, a rappelé les efforts faits par certains tanneurs. La collecte de ces peaux durant la fête a été lancée par des tanneurs. Ces peaux de mouton se retrouvent dans les poubelles, alors que le cuir algérien est des plus recherchés, selon des spécialistes. D'autres ont même lancé à travers l'annuaire des entreprises une annonce : «Je suis à la recherche de cuir ou de peaux de mouton pour les exporter». La récupération des peaux de mouton reste une opportunité à saisir afin de faire renaître la filière cuir.
C'est aussi un moyen de rouvrir les entreprises fermées. Dans les années 90, près de 60 unités existaient sur le territoire national, a-t-il lancé. Il n'en reste qu'une dizaine réparties sur Alger, Oran (3), Constantine (2) et Jijel (1). Avec le retour de cette activité, c'est non seulement une opportunité de création de postes d'emploi, mais aussi un moyen de préserver un patrimoine, une culture, puisque les familles algériennes avaient pour tradition de travailler elles-mêmes ce produit, jadis précieux, qui ornait les maisons. Salées, séchées puis lavées, la laine est ensuite séparée de la peau pour servir à tisser de beaux tapis et autres burnous.
odejjijel.org
Le Temps d’Algérie 15/09/2016 Par Hafid Mesbah

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Constructions illicites à Jijel: Des situations intolérables
    Foughali Foughali 28.04.2017 22:02
    Salut yasmine Pour vous consoler ( peut être ?).... Sachez que c'est la même chose partout en Algérie ...

    Lire la suite...

     
  • Revenons à Bordj Blida...
    Foughali Foughali 28.04.2017 21:51
    Saluuuuut Je crois que le passé n'était pas mieux que le présent...,souvenez vous.... Par contre, le ...

    Lire la suite...

     
  • Revenons à Bordj Blida...
    jijel.jijel jijel.jijel 28.04.2017 14:08
    La ferme ANDREU et la plage dans les années 5O! https://img4.hostingpics.net/pics/291713andreu.jpg

    Lire la suite...

     
  • Revenons à Bordj Blida...
    MedSouilah MedSouilah 28.04.2017 07:21
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/28/17042807441439954.png

    Lire la suite...

     
  • Constructions illicites à Jijel: Des situations intolérables
    yasmine yasmine 27.04.2017 18:47
    Monsieur Le wali , on laisse des batisses pousser sur l'intineraire de voies publiques et projets ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une saison estivale compromise ? vidéo.
    MedSouilah MedSouilah 27.04.2017 17:16
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/27/170427053822857543.png

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    jijel.jijel jijel.jijel 27.04.2017 15:05
    Le problème n'est pas de croire ou de ne pas croire. Il s'agit tout simplement de demander aux plus ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une saison estivale compromise ? vidéo.
    MedSouilah MedSouilah 27.04.2017 14:27
    Très bonne idéé Yasmine. Je viens de rajouter une vidéo qui apparaitra dans un moment... Impressionnante.

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une saison estivale compromise ? vidéo.
    yasmine yasmine 27.04.2017 14:25
    J'en appele à Monsieur le wali pour prendre une décision energique et efficace , quitte à fermer ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une saison estivale compromise ? vidéo.
    MedSouilah MedSouilah 27.04.2017 14:05
    Ce que pensent les lecteurs sur notre page facebook.

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    Foughali Foughali 27.04.2017 01:58
    Salut Mohamed Merci pour cette précision. N'étant pas de jijel cité, je ne connais pas bien les noms ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Un sublime jardin au cœur de la ville
    MedSouilah MedSouilah 26.04.2017 20:36
    Il est vrais que c'est un sublime jardin... Grand Merci à notre ami Amor Z, qui a bien voulu partager ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Un sublime jardin au cœur de la ville
    MedSouilah MedSouilah 26.04.2017 19:16
    Une tondeuse pour entretenir le gazon, et, avoir une belle pelouse, est plus que nécessaire.

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    alichet alichet 26.04.2017 16:36
    Je viens juste d'apprendre le décès de mon ancien élève Yahi Noureddine de'Taher (Année scolaire ...

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    MedSouilah MedSouilah 26.04.2017 16:20
    J'ai entendu cette appelation et je l'ai toujours appelé: Bordj Fnar, il y a de cela plus de 50 ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Un sublime jardin au cœur de la ville
    yasmine yasmine 26.04.2017 15:16
    et l'entretien ? les services de l'APC disposent t-ils d'une tondeuse pour entretenir le gazon ?

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    jijel.jijel jijel.jijel 26.04.2017 13:27
    Bordj Fnar...????? C'est quoi ça??? Il n'y a jamais eu de Bordj Fnar à Jijel et sa région! Bordj Fnar ...

    Lire la suite...