Pour infraction et défaut d’hygiène: Les commerçants fraudeurs traqués à Jijel

Pour sévir contre les pratiques des commerçants fraudeurs, notamment durant le mois sacré du Ramadhan, un dispositif de contrôle et de répression a été mis en place.

L’objectif est de traquer ces commerçants, dont certains n’hésitent pas à mettre en danger la santé du consommateur par la commercialisation de produits non conformes ou impropres à la consommation.

C’est d’ailleurs ce qui s’est vérifié durant la première semaine de ce mois avec l’établissement de nombreux procès verbaux à l’encontre de ces fraudeurs à travers les différentes communes de la wilaya de Jijel. Lors des sorties effectuées, de nombreuses infractions ont été relevées, portant à 261 le nombre de cas de fraude mis à jour sur les 1798 interventions des agents de la direction du commerce.

Le défaut de facturation, relevé à l’issu de ces interventions, a été estimé à 6 millions de dinars (600 millions de centimes) pour une valeur des saisies de 1 millions de dinars (100 millions de centimes). La nature des infractions constatées porte notamment sur des défauts de facturation, de registre de commerce, de publicité des prix, en plus des défauts d’hygiène et de mise en vente de produits non conformes ou impropres à la consommation, ainsi qu’au non respect de la température de conservation.

  Si cette opération est toujours en cours pour débusquer les commerçants fraudeurs, elle risque, cependant, d’avoir un impact tout juste limité sur la régulation d’un marché de plus en plus dominé par le commerce informel.

De plus en plus des commerçants détenant des registres de commerce et activant d’une manière légale affichent ouvertement leur grogne face à ce traitement de «deux poids et deux mesures» dont ils sont soumis, selon les propos de l’un d’eux. «Etre contrôlé, ce n’est pas un problème, on doit se soumettre à la loi, mais pourquoi on nous interdit ce qui est toléré à ces vendeurs des trottoirs, pour nous, c’est traitement de défaveur qui nous est réservé et qui pousse à fermer et vendre dans la rue», fulmine un commerçant.

Certains ont mis à exécution cette menace et n’ont pas hésité à étaler leurs marchandises devant leur boutique, après avoir fait l’objet de décisions de fermeture pour ne plus… être iniquités par les agents de contrôle.

Sur le trottoir, et dans l’anarchie la plus totale, on se permet ainsi de commercialiser des produits hautement sensibles et périssables au vu et au su de tout le monde.

En l’absence d’une réaction des services ayant les prérogatives de réprimer ces pratiques, des restaurants de fortunes avec ustensiles et barbecues ont été installés sur le trottoir pour vendre brochettes, Bourek et bien d’autres produits préparés en plein air.

Depuis un certain temps, on observe même que de véritables restaurants ouvrent la nuit pour échapper aux services de contrôle ! Ils proposent des brochettes à des prix cassés à des consommateurs qui tombent sur l’aubaine sans trop s’interroger sur la qualité et l’origine de la viande qu’ils consomment !

Adam S.

 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    Foughali Foughali 24.02.2017 15:07
    Il fait virer le directeur de la chaîne et le directeur des programmes ..., Mais pas les lampistes ( ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 24.02.2017 15:05
    Salut saladin Nos importateurs ne sont même pas capable d'acheter des produits de qualité En effet, les ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    Foughali Foughali 24.02.2017 14:57
    Salut saladin Suite à cette fameuse pétition, il me semble que les autorités françaises avaient ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 24.02.2017 13:59
    Un message de nos lecteurs: ça fait déjà une année que tu nous a quitté père, et en cette circonstance ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 23.02.2017 15:31
    salut Foughali, Oui certainement, certains ont trouvé leur aubaine, dans l’importation de la pomme des ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    MedSouilah MedSouilah 23.02.2017 14:09
    Salut cousin. En effet, moi je roule avec le GPL depuis environs deux années, et je le trouve ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    Foughali Foughali 23.02.2017 09:57
    C'est une excellente idée En effet, le gaz est moins polluant que le diesel.... Par contre, c'est une ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 23.02.2017 09:04
    Salut saladin Pas entendu parler de pomme des alpes vendues en Algérie. Tant qu'à faire ..... Mieux vaut ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 21:41
    Canal Algérie a invité, dans l’émission matinale « Bonjour d’Algérie » du mardi 21 février, Ferial ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 22.02.2017 20:35
    Bonsoir Foughali, Sans chercher à trouver des justificatifs, aux comportements néfastes, de certains ...

    Lire la suite...

     
  • Taher. La tension sur le GPL perdure
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 20:13
    Une aide de 25.000 dinars est octroyée pour les propriétaires de véhicules qui veulent installer ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 22.02.2017 18:13
    ...Moreover... Personne ne dit que la plaie algérienne n'est pas toujours ouverte....en effet, on ...

    Lire la suite...

     
  • Une contribution de l’historien Ali Farid Belkadi – Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana
    saladin saladin 22.02.2017 18:10
    "Le Muséum national d’histoire naturelle de Paris détient une oreille, non-identifiée, un morceau de ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    Foughali Foughali 22.02.2017 18:03
    salut saladin Je pense que tu peux comprendre le chagrin et la tristesse d'un pere du jeune soldat ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 22.02.2017 15:00
    CONDOLÉANCES. Nous apprenons avec tristesse le décès avant hier à Alger de Madame BOUHAL,née BOURAOUI ...

    Lire la suite...

     
  • Le drapeau algérien crée la polémique dans une ville du nord de la France
    saladin saladin 22.02.2017 07:18
    Si cette blessure n’est pas encore cicatrisée dans la société française, quoi dire alors de la société ...

    Lire la suite...

     
  • COUP DE GUEULE
    Foughali Foughali 22.02.2017 00:26
    Salut Mohamed Tu as raison de montrer que la colonisation n'est pas vécue de la même façon selon ...

    Lire la suite...