JIJEL : UN CHOIX ET UN MODE DE VIE

A Jjijel, tel qu'il est permis de voir se dérouler les choses au quotidien des jours, ceci déjà depuis de nombreuses années, nous sommes frappés par deux constat :
Le premier est bien sûr l'absence totale des services de l'Etat, ceux chargés du maintien de l'ordre, ou si vous voulez, l'autorité publique telle que définie et à laquelle tout citoyen digne de ce nom est en droit d'attendre la manifestation sur le terrain. Ce qui n'est malheureusement pas le cas, hormis régler la circulation en étant rès attentifs à ceux qui ne portent pas leur ceinture et qui, en fait, ne gênent parsonne quand ils ne s'en ceinturent pas...
L'autre constat est que la population se livre à l'anarchie la plus renversante qu'on puisse imaginer exister.

Est-ce que cette anarchie est une manière de vivre depuis toujours chez nos populations locales ou est-ce une réaction face à l'absence des services de l'Etat chargés de réguler la ville à travers tous ses aspects sociaux et civiques ?
Il est à penser que cette anarchie tient des deux. D'un côté, nous avons des atavismes en résurgence, de l'autre, "l'occasion fait le larron"...
L'ensemble presque de la population aura donc choisie de vivre une vie anarchique défiant le bon sens et l'entendement. La chose dans laquelle excellent le mieux les gens est le squattage des espaces publics, Cela se fait systématiquement par le premier venu sous l'emprise de la tentation de prendre ce qui appartient au commun. De s'y établir à titre définitif en revendiquant la chose comme un droit.
Le plus souvent ce sont les trottoirs. C'est leur péché mignon. Ceci en absence de toute considération envers autrui, non sans envoyer balader "ed'doula bekmel'ha"...qui ne fait rien pour prouver le contraire...
La deuxième chose qui s'exerce à travers toute cette anarchie est également le squattage des terrains sur lesquels les gens lotissent carrément...sans réaction des parties concernées par l'ordre et la régularité des choses, et davantage par l'application des lois...
La troisième chose confirmant cette totale anarchie c'est, bien sûr, les constructions ! Tout le monde construit en hors normes sans rien respecter des règles en la matière, y compris sa propre sécurité ! A ce titre, la ville est franchement en passe de devenir assez dangereuse pour ses occupants...
Quant aux autorités communales et administratives, nous avons aussi cette fâcheuse impression qu'elles mêmes sont squattées par des squattreurs aimant tout squatter !
Ce pourquoi nous en déduisons, en définitive, que pour ces messieurs tout est norrrrmal ! Que l'anarchie est une norme et que c'est l'ordre qui, contrairement, constitue quelque chose de saugrenu dans leur esprit incivique et inculte, en retard de quelques siècles sur l'avancée de la modernité !
Ce à quoi ajoutrer encore cette formidable conception de la ville que tout le monde a tendance à confondre, les uns, avec une mechta, les autres avec le douar et le reste pense allègrement vivre dans une dechra...Ainsi vont les choses à Jijel.
Le plus grave est de penser tragiquement que les choses vécues à ce train ont beaucoup de perspective et d'avenir. C'est, en un mot, le chaos intégral, sans aucune possibilité de trouver l'issue salvatrice pour sortir de l'auberge du diable !
Noureddine Bousdira

Commentaires   

oranais
# oranais 09-07-2015 17:43
toutes les villes du pays d'autrefois ont perdu leurs repères .l'exode rural est passé par là .
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 08-07-2015 17:25
Tiens, une petite anecdote....
Une voisine juive d'Algérie m'a demandé de passer à bah El oued pour photographier les fameuses trois horloges....
Comme je suis homme de parole, j'ai décidé de profiter de mon passage à Alger pour faire un tour dans ce vieux quartier populaire.....
Après m'être perdu a plusieurs reprises, j'ai fini par trouver la fameuse place.....que je n'ai pas reconnu, dont l'image que j'avais gardé n'avait plus rien de commun avec les lieux et les gens sur les lieux.....
Bref, de retour en France, je demande a ma voisine si elle avait bien reçu mes photos de sa ville natale .....
Elle m'a dit les avoir effacées préférant ses souvenirs d'enfance!
Je peux vous assurer qu'à chaque retour au pays, je me sens un peu plus étranger dans mon quartier, ma ville et mon pays.....avec lesquels je. N'ai plus aucun lien affectif ou historique.....
En effet, je n'ai plus de repères car tout a changé, et même les gens qui ne sont plus a l'image de mes souvenirs.....
Alors, je me demande s'il ne vaut pas mieux continuer à vivre loin ....avec mes souvenirs ?
Foughali, de plus en plus déçu par l'évolution du pays et de sa population....
Signaler un abus
Foughali
# Foughali 08-07-2015 17:03
Salut
Je suis étonné de lire que Jijel est devenue une ville où l'anarchie est la seule règle qui fonctionne!
Non, ce n'est pas vrai du tout......
Je peux affirmer sans aucune hésitation que cette anarchie est partout... Du nord au sud et de l'est a l'ouest des 2.2 millions de km2 du territoire algérien.....
Oui, tout le pays est en proie à une nouvelle manière de vivre......c'est chacun pour soi.....mais surtout tout pour ma pomme.....les autres n'existent pas et sinon, ils peuvent crever!
La police, la justice et l'ordre s'achètent et se vendent, comme les bêtes dans le souk!
Alors, pourquoi s'étonner d'une situation, somme toute normale dans toute l'Algérie??
Signaler un abus
oranais
# oranais 08-07-2015 11:41
bonjour monsieur Bousdira , pour le respect que je vous doit , il faut vraiment être natif ou originaire d'une mechta ou douar pour tolérer cette anarchie à JIJEL. MICHEL SARDOU disait ( ils ont le pétrole , mais nous nous avons plus cher les idées et le savoir vivre ) ibissitou.....
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Début des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Petite pêche côtière à Jijel
    MedSouilah MedSouilah 01.03.2017 20:13
    Une image du jour de mon ami: Halim Benchouieb que j'ai eu le plaisir de rencontrer ces derniers ...

    Lire la suite...

     
  • ASSASSINÉ EN 1957 PAR L’ARMÉE COLONIALE: Un chahid reconnu à Alger, mais pas dans sa ville natale, Jijel
    jitex jitex 01.03.2017 19:56
    Bonsoir tout le monde Je tiens a rappeler que je ne suis contre le droit de personne et dieu seul ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel / danger sur l'espace public: Un lampadaire risque de tomber.
    MedSouilah MedSouilah 01.03.2017 15:55
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/03/01/170301041609750480.png

    Lire la suite...

     
  • 9 mai 1961 : "Violentes manifestations à Djidjelli"
    MedSouilah MedSouilah 01.03.2017 15:53
    http://nsa38.casimages.com/img/2017/03/01/170301041358672424.png

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Les feux tricolores, une nouveauté dans la ville
    Foughali Foughali 01.03.2017 13:30
    Salut JJ En retard dites vous ? Cela dépend par rapport à qui ou à Quoi ? On passe de l'anarchie et du ...

    Lire la suite...

     
  • ASSASSINÉ EN 1957 PAR L’ARMÉE COLONIALE: Un chahid reconnu à Alger, mais pas dans sa ville natale, Jijel
    saladin saladin 01.03.2017 10:36
    Bonjour Jitex et Foughali, Ce n’est pas parce qu’il y a des faux chouhada et faux moudjahidin, qu’il ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Les feux tricolores, une nouveauté dans la ville
    jijel.jijel jijel.jijel 01.03.2017 06:57
    Toujours en retard d'une guerre! Partout dans le monde la tendance actuelle est à la suppression des ...

    Lire la suite...

     
  • ASSASSINÉ EN 1957 PAR L’ARMÉE COLONIALE: Un chahid reconnu à Alger, mais pas dans sa ville natale, Jijel
    Foughali Foughali 01.03.2017 00:26
    Salut saladin Pour moi, un martyr reste un martyr quelque soit le lieu où il est comptabilisé .... A ...

    Lire la suite...

     
  • ASSASSINÉ EN 1957 PAR L’ARMÉE COLONIALE: Un chahid reconnu à Alger, mais pas dans sa ville natale, Jijel
    Foughali Foughali 01.03.2017 00:20
    Salut jitex Tu oublies que le pays a aussi fabriqué beaucoup de corruption et de corrupteurs.... Quant ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Les feux tricolores, une nouveauté dans la ville
    Foughali Foughali 01.03.2017 00:12
    Salut Jitex Il faut laisser passer quelques mois et avec quelques dizaines de morts, la rumeur fera le ...

    Lire la suite...

     
  • Une femme en or, amie de tous les Jijelliens.
    MedSouilah MedSouilah 28.02.2017 18:15
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/02/28/170228063639401123.png

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 28.02.2017 14:30
    Avis de décès de Monsieur Ghedjali Messaoud; à l'age de 72 ans, habitant cité Laakabi Jijel. Le défunt ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Les feux tricolores, une nouveauté dans la ville
    jitex jitex 28.02.2017 10:11
    Avec le respect des lois de circulation....bonjour les encombrements et les malices de conduites des ...

    Lire la suite...

     
  • ASSASSINÉ EN 1957 PAR L’ARMÉE COLONIALE: Un chahid reconnu à Alger, mais pas dans sa ville natale, Jijel
    jitex jitex 28.02.2017 10:06
    Ce pays ne sait fabriquer que des martyrs depuis toujours et 55 ans après on ne sait pas c'est qui ...

    Lire la suite...

     
  • Une femme en or, amie de tous les Jijelliens.
    MedSouilah MedSouilah 27.02.2017 21:57
    http://nsa38.casimages.com/img/2017/02/27/170227101756572526.png

    Lire la suite...

     
  • Constantine: un attentat terroriste ciblant un commissariat déjoué (DGSN)
    christine hamad christine hamad 27.02.2017 18:03
    Je souhaite a le blesse prompt rétablissement et bon reconvalescence.

    Lire la suite...

     
  • Une femme en or, amie de tous les Jijelliens.
    MedSouilah MedSouilah 27.02.2017 16:00
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/02/27/170227042040592596.png

    Lire la suite...