QUAND ON VEUT, ON PEUT !!

Juste après publication de cet article: http://jijel.info/local/1525-la-direction-des-sports-a-ouled-aissa, concernant cette histoire de détritus portant atteinte à la façade de la direction des sports, les choses sont rentrées dans l'ordre, les abords de la direction des sports nettoyés ! Enfin !

Notre ami, Noureddine de la rédaction jijel.info, est revenu sur les lieux: "...C'est à 19 heures 30 hier que trois employés de la direction des sports se sont mis à l'oeuvre pour tout nettoyer des détritus qui se trouvaient le long du mur de clôture de cette direction, enfouis sous les plantes ! Le travail avait duré une heure sans plus. Ce matin c'est propre, grâce à Dieu et aux efforts des gens quand il veulent bien s'y mettre. La seule remarque à apporter est que ces plantes n'ont pas reçues une goutte d'eau depuis le début de l'été. Le trottoir aurait gagné à être arrosé également pour en enlever les poussières. Mais c'est peut-être trop demandé !

Noureddine Bousdira

 

 

Commentaires   

hamza béni-caid
# hamza béni-caid 31-08-2015 20:16
merci a Jijel info c'est grace aux médias privé que les choses avancent ; l'information fait tremblé les responsables incompétents car ils n'aiment pas el-fadiha c'est grace aux média libre que la société en occident s'est développé en accusant la corruption ,le laissé-aller, les passe droits et tous les maux qui laisse un pays sous-développé; bonne continuation a la rédaction.
Signaler un abus
abdelkader
# abdelkader 31-08-2015 12:11
c'est vrai , quand on veut, on peut avec l'aide d'Allah soubhanou.
(tahrakou terzaqou)
Allah ne viendra pas si vous ne prenez pas vous-même en main votre propre destin.
Allah n'aide pas les gens qui dorment.

(wa ala koulihel) il n'arrive que ce que Allah veut.
Signaler un abus
elkawtari
# elkawtari 31-08-2015 03:36
Mr Bousdira en attendant que vous changez d'avis , c'est Mr GRISONY qui va revenir occupé son ancien poste de Maire de la ville . comme il disait souvent , il est midi Monsieur H'midi.
Signaler un abus
Mohamed CHOUIEB
# Mohamed CHOUIEB 31-08-2015 21:54
Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire de Grisoni (origine italienne, aucune raison que le nom se termine par un "y") et de "il est midi, Mr H'midi"? Cette histoire tire son origine d'un échange survenu entre un ouvrier algérien (indigène), jijli (khouyi Ali ben Sardjan vous donnerais plus de détails mais qui le connaît?) dans le bâtiment et son chef pied-noir (européen) qui l'accusait à demi-mots d'avoir quitté son poste avant midi; Et l'Algérien (de Jijel) qui répondit du tac-au-tac : " justement, j'allais voir M. H'Midi!". Il y a plein de Jouajla de Jijel qui pourront vous raconter cette anecdote avec les noms des protagonistes. J'ai vraiment honte de la manière dont certaines personnes se réclamant de ma ville et de mon pays sont en train de travestir la réalité coloniale et d'invoquer les dieux pieds-noirs comme catharsis à la situation dramatique que vit notre pays et, par là, notre ville. H'chouma!
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 31-08-2015 22:34
C'est peut-être dû au syndrome du colonisé ?!

C'est assez marquant des esprits, le colonialisme !

Surtout celui aussi sauvage du français !
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 30-08-2015 18:39
Vous êtes bien gentil mais je n'accepterais pas ce travail même pour 75 millions par mois !

Peut-être que gratuitement, en tant que conseiller contacté par téléphone !! :lol:
Signaler un abus
yasmine
# yasmine 31-08-2015 00:11
Monsieur Bousdira c'est pour cela que djidjelli est devenue ce qu'elle est devenu , nous nous dérobons tous de la responsabilité, nous laissons la place aux vautours et opportunistes de tous bords, aux médiocres aux sans scrupules , mais nous ne manquons pas de de dénigrer élus et responsables. Je ne sais comment appeler ça , mais c'est un mal qui nous ronge nous jouajla. A défaut de bouger et essayer de changer les choses , taisons nous car c'est ce qu'on mérite.
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 31-08-2015 10:05
Yasmine, madame ou mademoiselle,

L’ETRANGE CLIMAT SOCIAL DE JIJEL

Il semble qu'une étrange fatalité ait frappé cette ville depuis déjà assez longtemps.

Je me doute d'une malédiction divine, doublée d'une autre prononcée par les hommes.

Si les gens de Jijel s'entredéchirent sans ménagement c'est dû au fait, déjà, de l'origine tribale de chacun.

N'oublions pas que nos tribus ont de tout temps été belliqueuses et sans concession les unes envers les autres. En 1839 et ensuite en 1851, Le capitaine à l’époque, Saint Arnaud, en savait quelque chose ! Et bien avant, en 1664, le duc de Beaufort.

Du temps de leur vie en montagne, c’était la guerre permanente entre individus des tribus rivales. C’était la dispute pour le territoire. Il suffit que les feuilles d'un arbre dépassent de la clôture du voisin pour que ce soit le motif à du bellicisme ! Si c'est une vache qui vient brouter dans le pâturage voisin, c'est carrément une déclaration de guerre, faite en toute animosité, qui s'ensuit !

Une fois que les individus de chacune des tribus environnantes se soient installés en ville, voilà deux siècles, plus ou moins, leur hargne et leur haine les uns des autres ne s'était pas éteinte pour autant.

De ce fait, en ville, dans chaque quartier, chaque famille se défie de l'autre.

- "Ne parle pas avec les enfants de telle famille, leur tribu est l'ennemie de la nôtre depuis toujours"

- "Ne parle pas avec les enfants qui habitent le boulevard, ce sont des "kbayèles" et des "b'ni raâyen""

Ne parlons pas des autres "aâtaress" venus par la suite après l'indépendance, ainsi qualifiés par les premiers "tribuns" s'étant installés en ville. Ni ceux habitants les villages voisins, visitant la ville pour quelque besoin, qui sont également qualifiés de « aâtaress et de kbayèle", etc.

A Jijel, il règne depuis toujours une extraordinaire animosité permanente, nourrie avec grande conviction, les uns envers les autres. Il ne saurait jamais y avoir conciliation ou réconciliation.

De là, s'ensuivent les jalousies, le sentiment "d'aghanane" fortement ressenti, et c'est à qui de faire plus que l'autre pour lui démontrer et prouver qu'il est plus fort ou plus riche !

Nous sommes une communauté où chaque famille est un clan à part, et dans chaque clan règne une telle animosité que la chose aboutit souvent à la dépression nerveuse pour les individus.

Combien de personne à Jijel sont "zinzins". L'un parce qu'il n'arrive pas à se marier, l'autre parce que la misère lui aura dérangé l'esprit, etc.

Ceux qui n'ont rien pour se prévaloir, vivant de l’air du temps, se sont inventés un paravent derrière lequel ils cachent leur échecs de la vie face à ceux qui ne les connaissent pas :

- "Ana di keb'ha". (Je suis issu du cœur de la ville.) Cette telle référence ! La chose dite dans l’intention de se procurer, tout de go, une certaine ascendance sur l’étranger à la ville, pour l'impressionner d'emblée.

C'est du moins ainsi que je m'explique les choses, parce qu'à mon avis, il ne saurait y avoir d'autre explication plus rationnelle.

Si je me trompe, qu'on me le dise !

Bien à vous.
Signaler un abus
anar
# anar 31-08-2015 12:14
Bjr Mr Bousdira, Vous ne repondez pas a la problematique posée par yasmine .
Amicalement
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 31-08-2015 22:38
Je viens de le faire...
Signaler un abus
yasmine
# yasmine 31-08-2015 20:25
Excellente analyse sociologique du profil du Djidjellien de la part de Monsieur Bousdira, dont j'apprécie la facilité du verbe et la profondeur de l'analyse dans laquelle je détecte énormément de vérités , notre mal est malheureusement plus profond que cela , j'espère que nous poussions nous remettre en cause un jour , et accepter de nous regarder dans un miroir .Le débat ne fera que nous enrichir et nous apprendre à nous connaitre.
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 31-08-2015 22:53
En fait, le problème ne réside pas au niveau des véritables familles jijeliennes, autrement plus conscientes, cultivées et civilisées.

Le problème réside dans l'amalgame qui s'est produit juste après l'indépendance en continuant encore et encore, à travers un processus inévitable, remettant tout en cause du style de vie jijelien traditionnel.

C'est là une fatalité devant laquelle tout le monde demeure bien impuissant en plmus de devoir la supporter et vivre avec dorénavant....
Signaler un abus
lecretois
# lecretois 31-08-2015 20:59
Bonsoir Khoui Noureddine,Je ne suis pas de ceux qui disent « ANA DI KAB’HA » même si mes parents sont natifs de jijel « Fèl Faubourg en 1926» La cause de tout les maux de notre ville c’est l’exode des ruraux, les montagnards « EL HAYCHAR AZDAM ALINA ». Il faut appeler un chat par son nom. Ya khoui Noureddine avec tout le respect que j’ai pour toi. Dis moi lorsque en déracine un arbre de ces origines et qu’on le plante ailleurs peu importe la qualité de la terre, cet arbre ne pourra jamais donner ses fruits. Les comportements des citadins et des ruraux sont diamétralement opposés. Les ruraux ont des coutumes entachés de préjugés et d’obscurantisme, ils ne pourront jamais donner un plus pour le développement de la ville sauf dans leur milieu naturel. Néanmoins on ne peut pas accuser et rendre responsable les montagnards de ce fléau social qui nous ronge tout les jours. C’est l’incompétence et la médiocrité des responsables aux commandes de la wilaya qui ont provoqué ce tsunami social.
Khoui Noureddine, La ville est à l’abandon. Elle se dégrade de plus en plus, le cadre de vie devient au fur et à mesure insupportable. Ou sont les notables de notre ville ? Moi je dirai les faux notables de la ville, ceux qui ont été les dirigeant de la JSD depuis 1936 jusqu’aux années 1970 les amis de la France sauf des cas vraiment exceptionnels. Ils ne peuvent recommander qu’une population à leur mesure et particulièrement quand on soulève un problème qui fait l’unanimité de la ville par l’affection qu’on porte à la JSD incapable de trouver un groupe pour se mobiliser autour de lui. Il y a de quoi réfléchir où sont passés ces notables. Ce qui me fait dire, qu’un notable quel qu’il soit doit taire ses intérêts et ceux de sa famille pour ne se concentrer que sur les conseils à prodiguer au bénéfice de sa ville par probité et compétence, par son influence et sa notoriété dans le domaine qui est le sien. C’est dire que les notables doivent se démarquer nettement des autres membres de la société. Les gens qui sont censés nous représenter n’ont jamais été consultés ni invités aux assises sur des projets concernant la ville. Ces gens là ont œuvré pour le bien de la ville, ils se sont dépensé sans compter, ils avaient l’amour de Jijel dans le cœur. C’est cela qui leur vaut ce titre de notables de la ville( Makench Erradjala Fi Jijel).
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 31-08-2015 22:48
Lecretois,

J'ai bien décris les relations, ou plutôt l'absence de relations entre différents jijeliens résidant dans la ville.

Bien sûr que les problèmes se sont multipliés et que les vrais jijeliens dignes de ce nom se sont effacés de la scène publique, d'une manière ou d'une autre, ou alors disparus face à la ruée du "begri"!!

Dès lors, il n'y avait plus rien à faire car la force du nombre est bien supérieure. Aujourd'hui, la ville leur appartient à tous ces débarqués du désespoir et, de la ville, ils en font ce qu'il veulent ; c'est-à-dire la plonger dans une folle anarchie en toute inconscience et en toute ignorance !.

Ils ont transformé la ville à l'image de la mechta. La mentalité du souk est quasi présente partout avec le déballage des marchandises sur les trottoirs, sans parler des autres nuisances que sont ces saletées et le bruit.

Pour le reste, ma foi, il semble bien que tout est désespéré et qu'il n'y a plus rien à tenter du fait que tout est devenu irrémédiable et tout aussi irréversible !

Allah ya rahmak ya Jijel ezzina !!
Signaler un abus
Mohamed CHOUIEB
# Mohamed CHOUIEB 31-08-2015 22:34
Ce que vous dites peut être vrai mais, l'erreur que vous faites, c'est de le généraliser à l'ensemble des habitants de la ville et de la région. Ville et région auxquelles vous faites partie et dont vous partagez sûrement les qualités (ce qui est évident selon votre mode de pensée) mais, aussi, les défauts que vous dénoncez d'une manière récurrente, insistante et, parfois, révoltante, lorsque vous vous référez aux déclarations et aux sentences émises par les plus grands criminels de la colonisation algérienne et, par là, des plus grands criminels de l'humanité. Bezef! Je vous signale qu'il existe une science qui s'appelle l'ethnographie et qui est " l'étude descriptive de toutes les données relatives à la vie d'un groupe humain déterminé". N'inventez pas l'eau chaude, elle a déjà été inventée, Tous les peuples de tous les pays du monde fonctionnent de cette manière, c'est l'être humain, le plus grand prédateur de la planète. N'accablez pas vos frères et ceux qui sont déjà accablés par une succession incroyable d'événements qui les ont touchés en plein coeur, la lutte de libération et la guerre du FIS. Levez la tête et regardez en peu plus haut. D'où vient-il tout cela?
Signaler un abus
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 31-08-2015 22:37
Je vais vous répondre à travers le défunt Ferhat Abbas :

"Si l'algérien ne réussit pas à se séparer de son instinct de soumission, il ne sera jamais un citoyen revendiquant ses droits !" Sic.

Phrase tirée de son livre "L'indépendance confisquée"
Signaler un abus
elkawtari
# elkawtari 30-08-2015 17:10
je serai le premier à voter pour l'élection de Mr Bousdira N à la tête de la mairie de JIJEL ibissitou............
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Revenons à Bordj Blida...
    jijel.jijel jijel.jijel 28.04.2017 14:08
    La ferme ANDREU et la plage dans les années 5O! https://img4.hostingpics.net/pics/291713andreu.jpg

    Lire la suite...

     
  • Revenons à Bordj Blida...
    MedSouilah MedSouilah 28.04.2017 07:21
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/28/17042807441439954.png

    Lire la suite...

     
  • Constructions illicites à Jijel: Des situations intolérables
    yasmine yasmine 27.04.2017 18:47
    Monsieur Le wali , on laisse des batisses pousser sur l'intineraire de voies publiques et projets ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une saison estivale compromise ? vidéo.
    MedSouilah MedSouilah 27.04.2017 17:16
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/27/170427053822857543.png

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    jijel.jijel jijel.jijel 27.04.2017 15:05
    Le problème n'est pas de croire ou de ne pas croire. Il s'agit tout simplement de demander aux plus ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une saison estivale compromise ? vidéo.
    MedSouilah MedSouilah 27.04.2017 14:27
    Très bonne idéé Yasmine. Je viens de rajouter une vidéo qui apparaitra dans un moment... Impressionnante.

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une saison estivale compromise ? vidéo.
    yasmine yasmine 27.04.2017 14:25
    J'en appele à Monsieur le wali pour prendre une décision energique et efficace , quitte à fermer ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une saison estivale compromise ? vidéo.
    MedSouilah MedSouilah 27.04.2017 14:05
    Ce que pensent les lecteurs sur notre page facebook.

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    Foughali Foughali 27.04.2017 01:58
    Salut Mohamed Merci pour cette précision. N'étant pas de jijel cité, je ne connais pas bien les noms ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Un sublime jardin au cœur de la ville
    MedSouilah MedSouilah 26.04.2017 20:36
    Il est vrais que c'est un sublime jardin... Grand Merci à notre ami Amor Z, qui a bien voulu partager ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Un sublime jardin au cœur de la ville
    MedSouilah MedSouilah 26.04.2017 19:16
    Une tondeuse pour entretenir le gazon, et, avoir une belle pelouse, est plus que nécessaire.

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    alichet alichet 26.04.2017 16:36
    Je viens juste d'apprendre le décès de mon ancien élève Yahi Noureddine de'Taher (Année scolaire ...

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    MedSouilah MedSouilah 26.04.2017 16:20
    J'ai entendu cette appelation et je l'ai toujours appelé: Bordj Fnar, il y a de cela plus de 50 ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Un sublime jardin au cœur de la ville
    yasmine yasmine 26.04.2017 15:16
    et l'entretien ? les services de l'APC disposent t-ils d'une tondeuse pour entretenir le gazon ?

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    jijel.jijel jijel.jijel 26.04.2017 13:27
    Bordj Fnar...????? C'est quoi ça??? Il n'y a jamais eu de Bordj Fnar à Jijel et sa région! Bordj Fnar ...

    Lire la suite...

     
  • FÊTE DE LA FRAISE À JIJEL: La production du fruit rouge en hausse
    jitex jitex 26.04.2017 13:23
    "La production du fruit rouge en hausse " C'est un signe de la baisse du goût de la fraise car ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 25.04.2017 21:29
    COURRIER DE NOS LECTEURS.... .................................................................. Pensée ...

    Lire la suite...