Bilan 2014 rapport présenté à l'APW

Un document exhaustif sur les activités des Services de l’Etat dans la Wilaya de Jijel durant l’année 2014 et la période quinquennale 2010-2014 a été remis aux élus de la Wilaya. Chacun peut y trouver les détails nécessaires sur l’ensemble des secteurs d’activités. Ainsi, le présent document ne reviendra pas sur ces détails mais présentera une synthèse des activités de la Wilaya.
Par ailleurs, comme l’exercice 2014 coïncide avec la fin du Plan Quinquennal 2010-2014, il est plus significatif de traiter de toute la période des cinq années.
AXES PRINCIPAUX DE LA DEMARCHE DE LA WILAYA:
 
Durant la période 2010-2014, la démarche de la Wilaya s’est articulée autour des axes suivants :
 
-Conduite du développement local à travers la mise en œuvre des PSD et des PCD.
 
-Contribution au lancement de grands projets structurants.
 
-Correction progressive des disparités entre le monde urbain et les zones rurales.
 
-La relance de l’investissement.
 
 
I-LA CONDUITE DU DEVELOPPEMENT LOCAL :
 
SITUATION FINANCIERE :
 
-Durant l’exercice 2014, la Wilaya de Jijel a consommé presque la totalité des crédits de paiement qui lui ont été délégués : 13.200.000.000 DA sur 13.300.000.000 DA (PSD et PCD), soit   99,4 %.
-Durant la période 2010-2014, la Wilaya a consommé 75% des crédits de paiement délégués, soit 59.164.968.000 DA sur78.356.089.000DA.
Ces chiffres ne tiennent pas compte des dépenses de l’OPGI sur L’Habitat qui sont de l’ordre de 20 Milliards de dinars durant cette période.
 
Au 31/12/2014, le volume global des autorisations de programmes (AP), y compris les reliquats du Plan quinquennal 2005/2009, est de 161.114.833.000DA                              sur lesquelles il a été consommé 83.777.726.000 DA, soit51,9 %(51,8 % à la fin du quinquennal 2005-2009).
 
Ces montants illustrent les efforts de l’Etat dans la Wilaya de Jijel.
 
 
 
SITUATION PHYSIQUE
 
 
Au plan physique, à ce jour, la Wilaya de Jijel gère 3204 opérations, dont :
- Opérations achevées : 1979 (dont   1516clôturées).
-Opérations en cours : 1177
-Opérations à l’arrêt : 12
-Opérations non lancées : 36
 
 
Ainsi, les projets à l’arrêt et non lancés en réalisation ne représentent que 0,01% du total des projets.
 
 
Il convient d’y ajouter le programme de logements financé sur le Fonds national du logement : la situation se présente comme suit :
-Nombre de logements lancés entre 2010 et 2014 : 21.454.
-Nombre de logements achevés : 15.640 (Social : 5383, LSP/LPA : 686, Rural : 8798, AADL : 72, Promotion immobilière publique : 268, Logements d’astreinte : 192, auto-construction avec certificat de conformité : 211, FNPOS : 30).
 
 
 
ATTRIBUTION DE LOGEMENTS
 
Durant la période 2010 / 2014, le nombre de logements sociaux attribués est de 8264, répartis comme suit :
-LPL : 6443
-RHP : 1821.
Ces chiffres n’ont pas d’équivalent dans les périodes antérieures(3097 logements durant le quinquennal 2005/2009).
 
Ces chiffres illustrent les efforts déployés en matière de développement local. Il conviendrait de les comparer à la moyenne des Wilayas pour les apprécier objectivement.
 
 
II- CONTRIBUTION AU LANCEMENT DES GRANDS PROJETS STRUCTURANTS :
 
La période 2010-2014 a vu le lancement de grands projets dans la wilaya de Jijel. On peut citer :
 
-Le renforcement des capacités du Port de Djendjen à travers deux grandes opérations : la protection du port contre les tempêtes et le Terminal à conteneurs.
 
-Le lancement de la Pénétrante autoroutière Jijel- El Eulma sur 110 kms.
 
-Le lancement de la Centrale Electrique 1600 MWTS à Bellara.
 
-Le lancement du Complexe sidérurgique de Bellara.
 
-Le lancement des études de dédoublement de la voie ferrée Jijel-Ramdane Jamel avec une ligne prioritaire sur la zone industrielle de Bellara.
 
-Le lancement des études pour la réalisation d’une voie ferrée entre Jijel et Sétif sur 150 kms.
 
-La modernisation de l’aéroport Ferhat Abbes (aérogare, piste d’atterrissage, nouveau salon d’honneur).
 
-Le lancement des études pour un tramway et un téléphérique.
 
-Le renforcement de l’Université de Jijel par le lancement du 3eme Pôle universitaire, d’un noyau universitaire à El-Milia et de l’étude pour la réalisation d’un hôpital de 240 lits (actuellement en appel d’offres pour travaux) et d’une faculté de médecine, piliers du futur CHU de Jijel.
 
-Le renforcement du secteur de l’Education par la livraison de 8 lycées, 10 CEM, 15 Groupes Scolaires et 65 cantines.
 
-Le renforcement des capacités hydrauliques de la Wilaya par l’achèvement du barrage de Boussiaba de 120 millions de M3, du lancement du barrage de Tabellout de 300 millions de M3 ( actuellement à 90%), du lancement de l’AEP de 6 communes en aval de Boussiaba et de l’étude d’AEP de 7 communes en aval de Tabellout, ainsi que la réception d’une station de traitement de 100.000 M3/Jour pour l’AEP de Jijel et d’El Aouana.
 
- le renforcement des infrastructures culturelles et de jeunesse par le lancement d’un Théâtre Régional et d’une salle OMS de 3000 places.   
 
-Le lancement de 21.454 logements tous segments confondus.
 
III- CORRECTION PROGRESSIVE DES DISPARITES ENTRE LE MONDE URBAIN ET LES ZONES RURALES :
 
En raison de son relief essentiellement montagneux et à cause des conséquences de la décennie noire, la Wilaya de Jijel a connu un très fort exode rural qui a entrainé le surpeuplement des villes situées sur la bande côtière et la surcharge de leurs infrastructures. Cette situation a occasionné à la Wilaya de Jijel un grave déséquilibre spatial susceptible de freiner son développement socio-économique.
Depuis 2011, la Wilaya a initié un programme appelé « fixation et retour des populations ». Il a bénéficié d’une enveloppe moyenne de 500 millions de dinars par an orientés vers le désenclavement des communes et villages les plus touchés par l’exode. Ce programme a été appuyé par l’habitat rural, l’électrification rurale, les PPDRI etc… 
Aujourd’hui, nous pouvons affirmer que la tendance à l’exode a été inversée. De Beni-Ferguène à Erraguène, en passant par Djebra,Merchicha et par les hauteurs d’El Aouana, certaines populations sont retournées dans leurs villages, beaucoup d’autres reviennent au travail de leurs terres. Cette tendance s’accélère également grâce à la mise en place des conditions de sécurité. Elle a besoin d’un soutien à long terme pour fixer les populations concernées.
 
 
IV- LA RELANCE DE L’INVESTISSEMENT :
 
De 2011 à ce jour, 115 projets d’investissements ont été implantés par la Wilaya de Jijel à travers le Calpiref.
L’encouragement de l’investissement constitue un axe prioritaire des pouvoirs publics car seule l’entreprise est capable de créer des richesses et des emplois durables.
C’est pour cette raison que de nouvelles zones d’activités, zones touristiques et zones industrielles ont été initiées. On peut citer : les ZET d’El Aouana, de Bordj Blida, de Ras El Afia, beni-Belaid; la zone d’activité d’Ouled Yahia Khedrouche, les zones industrielles de Tamentout et du périmètre Chahna-Oudjana confiées à l’ANIREF. Les prospections se poursuivent pour dégager d’autres espaces à dédier à l’industrie.
 
 
 
CONCLUSION :
 
Malgré les efforts déployés et les résultats encourageants obtenus, il reste beaucoup à faire pour le désenclavement des populations, l’extension du raccordement au gaz naturel, l’entretien et le développement du réseau routier, l’éducation, la santé, la création d’emplois etc… 
 
Il reste aussi à convaincre le Secteur de l’Agriculture que la rareté du foncier rend incontournable le recours à la distraction des terres agricoles et forestières.
 
Il convient également de convaincre les Autorités en charge de l’élaboration et de la mise en œuvre du code des marchés publics de la nécessité d’introduire les assouplissements nécessaires pour faciliter la réalisation des projets inscrits.
 
Il est également indispensable d’encourager l’émergence et la venue d’entreprises sérieuses et performantes pour prendre en charge le programme de développement.
 
Grâce aux grands projets structurants en cours de réalisation ou projetés, la Wilaya de Jijel est éligible à jouer à l’avenir les premiers rôles dans l’échiquier économique algérien.
Des ouvertures sur l’économie internationale lui sont également offertes par le port de Djendjen et par la zone industrielle de Bellara.
 
Message transmis de la wilaya de Jijel
 

Commentaires   

sam91
# sam91 16-03-2015 14:11
sans oublier qu'il faut faire la difference entre les projets a dimention national porter par le gouvernement et les projet locaux porter par les autoritées locales , hors nous constatons dans ce rapport que les autoritées locales trompe le citoyen en essyant de gomer cette limite entre le national et le local de facon a laisser comprendre que ce sont les actions des autoritées en place alors que c'est faux, par exemple le projet ballara c'est un projet du gouvernement,ainsi que le port ou le logement , l'autorité locale dans ce cas n'est que la representation officiel du programe du gouvernement mais ne sont pas porteur du projet , le citoyen de jijel constate chaque jour que les autorités locales ne participe en rien a l'amelioration de la vie quotidienne des habitants au contraire la vie se complique de jour en jour et le constat terrible que l'on fait nous jijiliens c'est l'echec des autorités locales a sortir avec des projets et a faire respecté la loi pour ameliorer le quotidien,c'est donc un constat d'echec que nous faisons de l'action des services locaux,et pire encore on refusant de faire respecté la loi etant complaisant avec les infractions on devient soit meme hors la loi, l'autorité locale aujourd'hui se retrouve hors la loi , l'informel est interdit , la finition des proprietés privé est obligatoire mais 90% des habitation ne sont pas fini c'est de la brique rouge partout les gens prefere detourné la loi pour evité de payé les taxe ect comment se fait-il qu'un proprietaire à les moyens de construire 4 etage mais n'a pas les moyens pour la finition il y'a donc la detournement de la loi et les autorités sont murer dans le silence, ou est la securité aux abords des ecoles , ou sont les autorités locales quand il sagit de l'insalubritée de nos ecoles et le chauffage qui ne marche pas , ou sont les autorités pour regler l'anarchie dans le transport , se sont la des sujet locaux qui nous touche quotidiennement nous aimerions connaitre ce que compte faire la mairie , la wilaya et les differentes directions concerné pour regler tout ces problemes , la politique de la ville mener localement est taché de flou et beaucoup de soupçcons pese aujourd'hui sur les autoritées locales il y'a une fracture enorme qui continue a grandir entre les politiques et les citoyens une crise de confience lourde qu'il faut corriger aujourd'hui en metant en oeuvre des projets sur lesquelles on peut construire et restaurer cette confience , aujour d'aujourd'hui il n'y a rien qui puisse nous rapprocher bien au contraire.
Signaler un abus
sam91
# sam91 16-03-2015 11:40
pourquoi nos responsables ne font jamais de l'autocritique? pourquoi on ne parle jamais des problemes de fond du citoyen de jijel les problemes du quotidiens qui ne sont pas seulement lié aux chomages meme si c'est un grand probleme qu'il faut considerer comme prioritaire mais les soucis du citoyen lambda c'est l'insecurité , l'anarchie , la bureaucratie , la circulation , les accident de la route et tout ces terroriste du volant , les dos d'ane assassins , la route de kissir hadik ay dat les jeune kamal , les qualité des services public et du secteur de la sante nos hopitaux , les dechets a chaque coin de rue , le traçage routier , le vol de voiture , le combriolage , les agressions physique les parking sauvage et j'en passe je pourais enumerer les problemes du citoyen de jijel a ne pas en finir , alors pourquoi on ne parle pas de nos problemes on dirais que le politique et a l'opposer du citoyen on ne se comprend pas et ne ressent pas les choses de la meme maniere peut etre devrait-ils "les politiques " decendre dans la rue et voir comment vie le peuple????
Signaler un abus
sam91
# sam91 16-03-2015 10:44
a entendre nos responsables locaux jijel et devenu le nouveau emirat de dubai, quel vacherie nous faire ca a nous qui constatons tout les jours les monsonges de ces nouveaux arrivant en politique avec leurs arrogance a tout va, on dirait qu'ils s'adressent a des gens qui vivent ailleurs , ahna aw fi jijel et les progrés dont vous nous parlez n'existe que sur le papiers de vos rapport monsongé, draham hadou kamal et ltoute cet "autoritée" dont vous faite preuve et vous etes meme pas capable d'imposer a une petite société de finir le travail apres son passage aw 3ib c'est honteux walitou tmaskhrou bina hakda c'est indecent et minable, je discute avec des amis a l'etranger des algeriens comme nous , ils me disent quand tu entend parler les responsables de l'algerie on dirait que c'est le meilleur pays au monde avec ces services public ces routes ces services sociaux, kdab fakdab on est meme pas capable de faire une signalisation correct sur nos route bahdaltou bina , un logement digne d'une ville cotiere ma aaraftouch dirouh , ils sont meme pas capable meme sur le plans de faire la difference pour vous dir a quel point ils sont bloqueé dans leurs téte. je suis actuellement a l'etranger et croyez moi on est loin tres loin.
Signaler un abus
dzira
# dzira 15-03-2015 17:53
a t on pensé et allouer des fonds pour l entretien et la sauvegarde de toutes ces infrastructures ?a t on pensé a recruter dans la transparence,former les gens et mettre une politique de recyclage des cadres,reagir en cas de catastrophe........etc
Signaler un abus

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Jijel: Les grands projets en images...

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • PÉNÉTRANTE AUTOROUTIÈRE DE JIJEL: Un premier tronçon livré avant fin 2017
    jitex jitex 30.04.2017 16:20
    Y a t il un pilote dans l'avion de cette région oubliée de tous

    Lire la suite...

     
  • Constructions illicites à Jijel: Des situations intolérables
    Foughali Foughali 28.04.2017 22:02
    Salut yasmine Pour vous consoler ( peut être ?).... Sachez que c'est la même chose partout en Algérie ...

    Lire la suite...

     
  • Revenons à Bordj Blida...
    Foughali Foughali 28.04.2017 21:51
    Saluuuuut Je crois que le passé n'était pas mieux que le présent...,souvenez vous.... Par contre, le ...

    Lire la suite...

     
  • Revenons à Bordj Blida...
    jijel.jijel jijel.jijel 28.04.2017 14:08
    La ferme ANDREU et la plage dans les années 5O! https://img4.hostingpics.net/pics/291713andreu.jpg

    Lire la suite...

     
  • Revenons à Bordj Blida...
    MedSouilah MedSouilah 28.04.2017 07:21
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/28/17042807441439954.png

    Lire la suite...

     
  • Constructions illicites à Jijel: Des situations intolérables
    yasmine yasmine 27.04.2017 18:47
    Monsieur Le wali , on laisse des batisses pousser sur l'intineraire de voies publiques et projets ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une saison estivale compromise ? vidéo.
    MedSouilah MedSouilah 27.04.2017 17:16
    http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/27/170427053822857543.png

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    jijel.jijel jijel.jijel 27.04.2017 15:05
    Le problème n'est pas de croire ou de ne pas croire. Il s'agit tout simplement de demander aux plus ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une saison estivale compromise ? vidéo.
    MedSouilah MedSouilah 27.04.2017 14:27
    Très bonne idéé Yasmine. Je viens de rajouter une vidéo qui apparaitra dans un moment... Impressionnante.

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une saison estivale compromise ? vidéo.
    yasmine yasmine 27.04.2017 14:25
    J'en appele à Monsieur le wali pour prendre une décision energique et efficace , quitte à fermer ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une saison estivale compromise ? vidéo.
    MedSouilah MedSouilah 27.04.2017 14:05
    Ce que pensent les lecteurs sur notre page facebook.

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    Foughali Foughali 27.04.2017 01:58
    Salut Mohamed Merci pour cette précision. N'étant pas de jijel cité, je ne connais pas bien les noms ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Un sublime jardin au cœur de la ville
    MedSouilah MedSouilah 26.04.2017 20:36
    Il est vrais que c'est un sublime jardin... Grand Merci à notre ami Amor Z, qui a bien voulu partager ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Un sublime jardin au cœur de la ville
    MedSouilah MedSouilah 26.04.2017 19:16
    Une tondeuse pour entretenir le gazon, et, avoir une belle pelouse, est plus que nécessaire.

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    alichet alichet 26.04.2017 16:36
    Je viens juste d'apprendre le décès de mon ancien élève Yahi Noureddine de'Taher (Année scolaire ...

    Lire la suite...

     
  • Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,
    MedSouilah MedSouilah 26.04.2017 16:20
    J'ai entendu cette appelation et je l'ai toujours appelé: Bordj Fnar, il y a de cela plus de 50 ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Un sublime jardin au cœur de la ville
    yasmine yasmine 26.04.2017 15:16
    et l'entretien ? les services de l'APC disposent t-ils d'une tondeuse pour entretenir le gazon ?

    Lire la suite...