Photo unique de la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles,

Retour du coté de bordj f'nar comme le surnomment les vieux du coté ouest de la capitale des kotama...

Voici la première photo de la Salamandre publiée par jijel.info, au nord du grand phare, et le Banc des Kabyles.

Il faut savoir que ce phare a été construit pour signaler aux navires la présence de deux écueils dangereux, la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles, beaucoup plus large, à l’est. Le premier écueil porte le nom d’un bateau qui a sombré sur le récif, alors que le second doit son nom aux pèlerins partant de Bougie (l’actuelle Béjaïa) vers Philippeville (l’actuelle Skikda) afin de s’embarquer pour La Mecque.
Le caboteur qui les transportait a été submergé à cet endroit par une lame de fond et à coulé à pic, rapporte une légende, qui ajoute que par temps clair, il est possible de voir ces pèlerins assis sur le récif, d’où son nom de Banc des Kabyles. A l’ouest, El Aouana (Cavallo), avec son « îlot aux chèvres » (Ed’Zira) et d’autres îlots dispersés, fait aussi figure d’un havre de paix.

Bonne journée à toutes et à tous.
Med Souilah

Ph de Fares Boubzari.