Au coin du poète: Le Cerf et le Sanglier

10629703 997914046916562 1721393559342807258 n

Il est ce noble animal : le cerf. Marchant dans les bois,
La tête haute, l’œil rond et portant fièrement ses bois.
Le corps svelte, la démarche lente et bien trop altière,
En promenade. Ses sabots effilés à esquiver la pierre.


Humant de l’air ses fines effluves. Quand bien soudain !
Une galopade, à l’écho effrayant, brisant le calme serein.
Vint à passer, la robe sombre, le poil luisant, un sanglier.
Le cerf dérangé, du chemin s’écarta, le laissant évoluer.


D’où sors-tu sombre animal ? Fonçant ainsi tête baissée ?
As-tu quelque malin aux trousses à en être aussi pressé ?
Le sanglier répartit : que nenni noble cerf, il n’en est rien.
Il est de mes habitudes, gagné de l’ire, galopant pour rien.


Le cerf interloqué, en méditation. Sa sagesse à l’épreuve.
Songeur : plus on est fort et bas sur pattes, içi une preuve,
La grâce en absence, plus la raison manquant à s’exprimer.
Ces créatures conçues des brutes, leur force à s’en déprimer.

Par Noureddine Bousdira. Rédaction jijel.info