Connexion

Nous avons 397 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

BILLET MATINAL: La mer que nous aimons et ses secrets... Tout bon nageur n'est pas sûr de ne pas se noyer.

mmmzz
Bonjour. Il était 4 heures et quelques minutes. La pluie n'est pas de retour ce lundi 8 Mars 2020, son soleil cause des rhumes tenaces, et, d'un seul souffle, son vent fort assèche tout le fossé...
Cette journée est exceptionnelle, nous sommes invités, où nous devions rendre un grand hommage à la femme...
Koul Aam bkhir inchaallah
Nous habitons comme tous les Jijelliens, près du rivage, bercés par la haute musique de la mer, qui nous sourit depuis notre jeune age, mais nous trahit, quand l'occasion se présente.
J'ai voulu juste rendre un hommage émouvant à ces centaines de citoyens perdus, ou noyés en mer.
Je me souviens étant jeune de Monsieur Bencharif, très connu à Jijel. Pour ne citer que quelque'uns, d'autres personnes comme notre cher Mustapha Chelgham, inspecteur de l'éducation et son collègue Boukhrouf, cadre dans l'entreprise portuaire et Mouloud Benchkirou pendant la dramatique partie de pêche...
Aussi Tahar Kiniouar, noyé en Août 81 du côté de bordj Blida.
Il y'a aussi un certain Kissoum à Sidi Abdelaziz. Malade, il avait réussi à sauver des jeunes d'une mort certaine, hélas, il décède juste après.
Et sans oublier aussi, les jeunes comme mon beau frère Redwane Harbi, son collègue Ahmed ou encore les Boucherma de Taher et les derniers, le maire d'El-Aouana, Souilah Aziz et un autre cousin Midou Souilah, un plongeur en apnee de longue date qui avaient tant résistés, nagés, hélas...
Nous aimons toujours la mer, malgré son grondement en furie. Nous savons bien que nos jours, sont comme des feuilles qu'emporte ce triste vent qui souffle toujours sur la cote...
Pendant que le beau printemps fait verdoyer les arbres, et qu'il nous met du sang au cœur, aimons nous donc !
إذا أردت ركوب الخيل صل كرة، وإذا أردت ركوب البحر صل مرتين...
BONNE JOURNÉE.
Jijelinfo Med Souilah

Commentaires   

fridjali
# fridjali 08-03-2021 12:11
bonjour,
ne dit-on pas " el bahr yeddi el 3ouama"

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.