Connexion

Nous avons 568 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Bordj F'nare: Un lieu mythique, un havre de paix.

165254311 5103870022987590 751125250671865692 n
برج فنار كما يسميه ناس العوانة أو راس العافية والمنار الكبير كما يسميه آخرون يعانق البحر ويزين الساحل الجيجلي...
Bonjour; Dans ce billet matinal, voici cette belle image d'un lieu mythique des Jijellis, érigé sur un sommet rocheux, attire par sa splendeur, et, de vieux souvenirs surgissent quand je vois l'Illumination du phare.
Bordj Fnare comme le surnomment les anciens, toujours debout, malgré le temps qui passe, et, qui possède sans doute, une bonne partie de l'histoire de Jijel. la première photo de la Salamandre, au nord du grand phare, et le Banc des Kabyles, a été publiée sur jijel.info ici:
Il faut savoir que ce phare a été construit pour signaler aux navires la présence de deux écueils dangereux, la Salamandre, au nord du phare, et le Banc des Kabyles, beaucoup plus large, à l’est.
Alors que nous étions des petits enfants, à l’ouest du phare, El Aouana (Cavallo), habitant juste à coté de « îlot aux chèvres » (Ed’Zira) et d’autres îlots dispersés, et, qui fait aussi figure d’un havre de paix, nous étions privés d'électricité jusqu'au années 70, et, c'était le grand phare qui nous signalait la fin du jeune pendant le ramadhan.
Aujourd'hui, Il se dresse toujours, fièrement sur la mer, son objectif, aider le marin qui doute...
Bonne journée.😉
 
Jijelinfo Med Souilah

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.