Histoire Histoire

Une image et des souvenirs lointains...

66516218 2778538698854079 4466603921544052736 n

Cette belle image me fait revenir aux débuts des années 60, alors que la guerre faisait rage sur les hauteurs Jijellienne.

Apres la lancement de l'opération " jumelles", déclenchée le 22 juillet 1959 dans la kabylie, et, qui visait la décimation des maquis de l'Armée de Libération Nationale (ALN) dans la région, à travers l'utilisation d'une nouvelle tactique de guerre.

L'exécution de cette opération a été confiée au général Challe, son concepteur, assisté par les généraux Jouhoud, Salan, Zeller et autres tortionnaires, chargés "d'épurer" les maquis de l'ALN.

J'attendais mon père Allah Yarahmou birahmatih, à son retour du maquis, il revenait rarement en compagnie de quelques Moudjahidines, au moment, où, nous avons abandonné notre mechta dans les benifoughales, devenue zone interdite, et aller se réfugier chez les Benbekhma à Bkhama du côté de Mourghane dans la région de Texenna.

Ils étaient fières, et sures de leurs mission, la libération nationale. Que de souvenirs...

BONNE JOURNÉE À TOUTES ET À TOUS...

L’Algérie, le 5 juillet 1962, naissance de la liberté

Cinquante sept ans sont passés, et tout citoyen algérien en âge de se rappeler, ne peut oublier ce que fut le passé des algériens sous la domination coloniale française, et les crimes commis en masse sur tout le peuple algérien. L’histoire ne peut s’arrêter, ni être figée à une date marquant un fait, un évènement…, il faut qu’elle continue en chacun de nous, pour suivre le chemin tracé par ces êtres immortels et exceptionnels qui ont forcé le respect et l’admiration, à l’exemple de ces hommes et femmes qui ont combattu, lutté, se sacrifiant pour une cause juste, afin que vive notre Algérie libre et indépendante.

Bataille de Catinat (Settara): Hauts faits d’armes de la Wilaya 2

10409096 869266486447986 219272158246453430 n

A l'occasion de le commémoration de la fete de l'indépendance, voici encore une fois l'histoire de la bataille de Catinat (Settara), mais aussi une vidéo de presque deux heures sur la guerre d'Algérie de 1954 à 1962 comme vous n'avez jamais vu auparavant

Nous avions pris l’habitude de réagir et d’écrire à l’approche de la date du 1er novembre, non seulement pour rendre hommage, ou marquer tout simplement l’anniversaire, mais surtout et avant tout en guise de rappel et lutte contre l’oubli.

Au début de l’année 1958, l’Etat-major français déploya de grands moyens militaires dans le but de neutraliser physiquement et psychologiquement les unités de l’ALN. Le 7 février 1958, le ministre-gouverneur Jean Lacoste déclara à Constantine que «la guerre sera gagnée». Le 8 février, le «droit de poursuite» réclamé par les militaires fut, pour la première fois, mis en œuvre par le bombardement du village de Sakiet Sidi Youcef (situé en territoire tunisien), considéré comme une zone de repli des combattants algériens.

Célébration du 57è anniversaire de l'indépendance: appel à la préservation de la mémoire

1a8a3d1146da209b347cd40287bd75ef M

Des enseignants universitaires et des personnalités nationales ont mis l'accent, jeudi à Alger, lors d'une conférence à l'occasion du 57ème anniversaire de l'indépendance, sur la nécessité de préserver la mémoire nationale et d'ancrer les principes de la Glorieuse guerre de libération chez la jeune génération à travers l'édification "d'un nouveau modèle" permettant la consécration de ces valeurs.

Lors de cette conférence organisée par le Ministère des Moudjahidine au musée national du Moudjahid sous le thème "Fête de l'indépendance: valeurs et principes d'une nation", la Moudjahida et sénatrice, Zhor Ounissi a souligné l'impératif de préserver l'histoire et la mémoire nationale et de jeter des passerelles entre les générations pour la préservation du message des Chouahada.

Sauvegarde du patrimoine culturel : l'affaire de tous.

65951982 2748077138566902 4673667400145567744 n

Organiser du théâtre en plein air ou encore du cinéma mobile à partir de cette semaine, des soirées au bord du rivage, c'est bien, mais, il me semble que le plus important, est complètement négligé, à savoir la protection et la sauvegarde de ces sites archéologiques très très rares.

Il faut se pencher surr l’importance de «sauvegarder et de préserver le patrimoine culturel matériel et immatériel en tant qu'élément consolidant l'identité nationale...

France, les rebelles disent " ne nous battons pas " alors que les manifestations musulmanes éclatent...

une traduction que je viens de faire du texte du journal Américain, the Daily Universe du 10 Mai 1961 sur Jijel,

PARIS, le 10 mai (UPI) - La France et le gouvernement provisoire algérien rebelle  sont aujourd'hui prets d'un accord pour entamer des négociations la semaine prochaine, afin de mettre fin à la guerre qui dure depuis six ans et demi en Algérie.

Une source faisant autorité à Tunis, siège du gouvernement rebelle, a déclaré qu'une annonce à cet effet serait faite dans les 24 heures à Tunis, et à Paris.

Après cela, le Premier ministre rebelle Ferhat Abbas fera un discours radiophonique au "peuple algérien" sur la difficulté des négociations à venir, selon la source. L'annonce couplée à l'allocution d'Abbas, pourrait mettre un terme aux nouvelles manifestations Musulmanes qui ont éclaté en Algérie aujourd'hui.

JIJEL - USA

Ce n'est pas l'annonce que le bateau prêt à partir pour les USA - ou serait-ce pour l'Australie, le Canada ou la Nouvelle-Zélande mais cette dernière n'intéresse personne; le nom est trop dur à prononcer- est en rade.

Non, c'est Jijel (Djidjellide l'époque) mentionnée dans un journal américain de 1961 rapportant le courage de nos grand-pères et de nos grand-mères brandissant le drapeau rebelle (le notre) et poussant des youyous en attendant le discours radio de Ferhat Abbas ‎qui devait annoncer le début des négociations avec la France. 3 morts sont déplorées.

LES ENFUMADES DU DAHRA : UN CRIME PRÉMÉDITÉ 18-20 juin 1845

yuyu

Message d'un ami de jijel.info

Je souhaite apporter ici quelques précisions au texte relatant l’enfumade du Dahra relayé par mon ami Aziz Mouats. D’après les informations disponibles il y a eu 4 enfumades en tout entre 1844 et 1845 dont se sont rendus coupables les sinistres Cavaignac, Pélissier, Saint Arnaud et Canrobert. Il faut savoir que ces quatre personnages ont fait des carrières militaires et politiques remarquables puisque tous se sont retrouvés aux plus haut niveau de l’Etat français. Comme quoi, dans la France coloniale le crime paie !

Eté 1957. Quand le lycée de Ben Aknoun était un lieu de torture secret

5896637

Transmis à la rédaction jijel.info par: M’hamed Rebah (frère de Ben Youcef)

A la mémoire de Ben Youcef Rebah, décédé récemment.

L’utilisation des écoles ou des lycées comme lieux de torture pendant notre guerre de libération est un fait avéré. Ils ont été squattés, en période de vacances estivales, par les parachutistes du général Massu et du colonel Bigeard pour y mener leurs interrogatoires. Le lycée de Ben Aknoun, à Alger, (actuel lycée El Mokrani), a été un lieu de détention, tenu secret, dont la fonction se situait «à mi-chemin» entre le centre de torture (en amont, évidemment secret également) et le centre d’internement (en aval, qui avait un statut «administratif», à la limite «légal»). C’était un «centre de tri» né de la légalisation, en avril 1957, des centres clandestins dans lesquels les parachutistes détenaient des Algériens depuis janvier 1957. Mais ces centres de tri étaient contrôlés par les militaires et échappaient au pouvoir civil (préfectoral et judiciaire).

Connexion

Nous avons 140 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Sidi Abdelaziz:La fête devient triste
    christine hamad christine hamad 16.07.2019 07:53
    Mes sincères condoléances a les familles des jeunes gens!! Très triste nouvelle!!

    Lire la suite...

     
  • Sidi Abdelaziz:La fête devient triste
    saladin saladin 15.07.2019 11:03
    Très tragique est cet accident survenu, au moment d’une fête générale. Que Dieu ait les âmes des ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une imposante marche pacifique s'est déroulée, durant ce 21 ème vendredi
    saladin saladin 13.07.2019 12:46
    Pour le 21e vendredi consécutif, les algériennes et les algériens sont sortis, dans la rue et de ...

    Lire la suite...

     
  • La nuit à Ziama: Nessim Laachia...
    Nevers Nevers 12.07.2019 14:40
    Qu'ajouter de plus poétique si ce n'est de l'émotion et de la nostalgie devant ce paysage de douceur ...

    Lire la suite...

     
  • La végétation du grand phare en flamme...
    MedSouilah MedSouilah 10.07.2019 12:39
    Quelle tristesse ! Une végétation et un trésor qui part en fumée. C'est en fin de cette journée a ...

    Lire la suite...

     
  • La végétation du grand phare en flamme...
    MedSouilah MedSouilah 10.07.2019 12:39
    Non loin de Jijel, à Mila... au lieu dit Ouled Ameur? Des sources parlent également d'autres incendies ...

    Lire la suite...

     
  • A QUAND UN ÉVEIL ÉCOLOGIQUE DANS CETTE PERLE DE LA MÉDITERRANÉE. ?
    nostalgie nostalgie 10.07.2019 03:06
    pas d'autres mots que désolation et tristesse......!!!

    Lire la suite...

     
  • À QUAND LA FIN DU CAUCHEMAR, ET L'AGRESSIVITÉ ROUTIÈRE... ?
    laohalim laohalim 09.07.2019 14:27
    "Yhoud Mohamed"

    Lire la suite...

     
  • CAN 2019: déplacement de 450 personnes à Suez (Egypte)
    MedSouilah MedSouilah 08.07.2019 21:28
    Ce contingent devrait s'ajouter au quelques 2 000 supporters présents actuellement et qui sont venus ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 08.07.2019 14:07
    PENSÉE Un an est passé après la mort subite de l'imam de la grande mosquée de Jijel, Monsieur CHALOUCHE ...

    Lire la suite...

     
  • La mer s'est calmée...
    christine hamad christine hamad 07.07.2019 07:57
    C'est un endroit magnifique !!

    Lire la suite...

     
  • L’Algérie, le 5 juillet 1962, naissance de la liberté
    saladin saladin 05.07.2019 19:26
    Parfois , le hasard fait bien les choses , comme on dit. Pour le 20e vendredi consécutif, le ...

    Lire la suite...

     
  • Turquie: Un jeune Jijellien sauve un nourrisson tombé d’un balcon.
    christine hamad christine hamad 01.07.2019 06:58
    Un jeune homme extraordinaire !! On lui doit un grande MERCI!!

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 28.06.2019 12:18
    Avis de décès de mon oncle maternel, Kihalouche Khalfallah à Alger. Allah yarahmou birahmatih À ...

    Lire la suite...

     
  • jijel.info: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 26.06.2019 17:23
    Le massacre continue , aucun promoteurindélicat n'a été inquiété à ce jour et la wilaya est aux abonnés ...

    Lire la suite...

     
  • QUELQUES INFOS.
    MedSouilah MedSouilah 25.06.2019 15:53
    Si l’habit ne fait pas le moine. Il ne fait pas l’élue non plus.

    Lire la suite...

     
  • D-Day: Le Quotidien des retraités.
    saladin saladin 25.06.2019 11:53
    Ce sont les travailleurs qui ont réellement trimé, durant leurs longues carrières, qui se retrouvent ...

    Lire la suite...