Plus de 150 h de témoignages d’acteurs de la Révolution recueillis

Plus de cent cinquante heures de témoignages vivants sur la guerre de Libération nationale ont été recueillis auprès de moudjahidine de la wilaya de Jijel et enregistrés, a-t-on appris, mercredi dernier, auprès des responsables de la Radio nationale de Jijel. Cette opération, entamée le 28 septembre 2009, se poursuit encore pour recueillir le maximum de déclarations de personnes ayant vécu la période de la glorieuse Révolution (1954-1962) dans ce qui fut la Wilaya II historique, a déclaré, à l’APS, Bilal Boudjaâdar, producteur-réalisateur spécialisé et chef du service programmation à la station radiophonique locale. Outre de permettre aux historiens de disposer d’une « matière précieuse », cette entreprise d’envergure avait aussi pour but de « rendre hommage à ceux qui ont façonné la lutte de libération pour permettre au pays de recouvrer sa souveraineté » et de « préserver la mémoire d’un peuple dont le courage et le génie ont su triompher pour une cause noble et juste », a indiqué ce journaliste.

 L’émission intitulée « Hatta la nansa » (afin que nul n’oublie), diffusée chaque lundi sur les ondes de la radio de Jijel, fait appel à des acteurs ayant participé à la lutte pour la libération nationale, à raison d’une moyenne de 3 à 4 heures d’enregistrement par moudjahid (un record de 7 heures a été réalisé avec un moudjahid d’El Milia), selon le producteur.odejjijel.org

Horizons 08/02/2015 Par Abdelhamid ZOAUD de l’APS