Connexion

Nous avons 684 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Le Sarcophage romain de Ziama (1856).

Planche-5 — Sarcophage romain trouvé en 1856 à Ziama, entre Gigelly et Bougie, par M. Pelletier (Inspecteur des bâtiments civils à Bougie). Le bas-relief, dont on ne voit plus qu'un fragment,représente une cérémonie funèbre.

Le 12 juin 1865, séjour à Ziama (L.FERAUD): Plusieurs pêcheurs italiens sont installés près de l'ancien port romain, en face de l'Ilot que les indigènes nomment Mansourïa; ces pêcheurs viennent vendre du poisson , au camp. Je visite les ruines de Ziama que l'on, dit être celles de l'antique Choba (Chobae??) municipium. Le plateau sur lequel sont dressées nos tentes est coupé par un long mur d'enceinte en blocage qui n'a pas moins de 4m à 4m50 de haut, défendu, de distance en distance, par des tours carrées.

Vue de l'extérieur, cette muraille présente une surface unie, mais en l'examinant de l'intérieur c'est-à-dire du côté qui fait face à l'Ouest, elle offre l'aspect d'une série d'arceaux en maçonnerie dont le vide entré lès pieds-droits aurait été rempli après coup par une seconde maçonnerie de petit appareil.

 

 

( Cliquez pour agrandir)

 

Auprès de cette muraille on rencontre plusieurs autres substructions antiques, des pans de mur, des fûts de colonnes, quelques pierres funéraire dont les inscriptions sont illisibles par suite de l'action dévorante du temps. Dans la partie haute de l'ancienne ville, auprès d'une petite fontaine, sont les ruines d'un mausolée d'où a été probablement extrait un sarcophage en calcaire grisâtre, traîné à quelques pas plus bas. Une partie des parois a été malheureusement écornée à coups de pierres par les kabiles. Je vous en envoie le dessin pour le reproduiredans la Revue, dans le cas où il ne serait pas connu déjà.

 

 

_____

Sources:

 

- Revue Africaine 1867.

- Annuaire de la société archéologique de la province de constantine (1856-1857)

 

Consultation en ligne:

http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0001/thumbs?sid=51e8d447885c12ee38d50f1f37323c44#current_page


 

Voir aussi:


MANSOURIA : Détails du mur d'enceinte.

 

http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0207/image?sid=51e8d447885c12ee38d50f1f37323c44

 

 

 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.