Connexion

Nous avons 390 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Jijel: Les années 80...

Voici une belle image, un souvenir des années 80. La viande bio du veau qui avait reçu une alimentation saine et variée à 60 DA...

 

La boucherie du défunt Arrada Seddik.
Que de souvenirs...

 CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR L'AGRANDIR...

 Photo de Djamel Acila

Commentaires   

Igel
# Igel 24-05-2020 18:19
Puisque vous reprenez cette vieille photo, déjà traitée sur le site, reprenons le même commentaire sur ce qui peut être considéré comme le début de la fin de l'ordre. En fait, cette photo prouve le défaut d'hygiène le plus total. D'autre part, la viande était vraiment très loin d'être bio et 600 Da était une belle petite somme. Cet article n'a donc aucune valeur journalistique objective.
Igel
# Igel 11-06-2017 13:16
Une photo qui parle. Le début de la fin. Quand on commence à exposer la viande fraîche à l'extérieur, ce que nul boucher ne pouvait se permettre avant l'arrivée du NEANT de Chadli, les rails de la dégradation actuelle étaient posés... Ce que nous trouvions normal à l'époque et que nous regardons aujourd'hui avec des yeux embués de romantisme nous a menés là où nous sommes.
MedSouilah
# MedSouilah 24-05-2017 16:05


Une autre photo souvenir...
De Djamel Acila
christine hamad
# christine hamad 24-05-2017 11:19
En 1990 quand je suis entré en Algérie, la viande de vache était entre 80 et 100 dinar, selon le pièce.
Maintenant il coûte environ 1400 dinar.
Foughali
# Foughali 28-05-2017 14:09
Salut Christine
Tu vas voir la flambée des prix pendant le mois de ramadan ....
En attendant saha ftourkoum
Ici, c'est la canicule et chez-vous ?
Bonne journée

PS: l'état ne peut plus subventionner les produits .....le prix du baril est autour des 50 dollars , malgré la décision de l'OPEP et compagnie ..,
Les américains ont décidé de casser le marché avec le pétrole de schiste , sans oublier la très forte baisse de la demande ( consommation )
Alors, ne este plus aux algériens que se retrousser les manches et se mette au boulot ....la fête est fini!
christine hamad
# christine hamad 29-05-2017 09:10
Ramadan mbarak, mr.foughali, je suis agréablement surprise, il ya pas flambée des prix cet année, au contraire, tout les prix des légumes et autres denrée alimentaire sont très raisonnable, je voir ca la première fois depuis je suis en Algérie, tout le monde est très content.on espère ca reste comme ca, les plus pauvres et démunis ont aussi le droit de faire le jeûne avec dignité.
Le pétrole? On a pas besoin maintenant en été, mais a partir d'automne ca peu changer, économie de marché, c'est demande est offre, ce ca qui commend le prix.
Est peu être les responsable pensent de diversifier l'économie un peu, ca aidera de surmonter cet crise.
A Alger, il fait chaud et humide, aussi, mais on peut supporter, avec un vent fraiche, l'après-midi.
Saha ftourek, et fait le plein des péchés le soir, après ftour! :D
Foughali
# Foughali 29-05-2017 22:49
Salut
Pas de flambée des prix dites vous....
Hum...hum...bizarre, comme c'est bizarre ....
Wait and see!
Merci pour le conseil , mais je ne vais pas le suivre.....pas de péchés pendant le mois sacré de ramadhan....il reste 11 autres mois pour faire des folies , des converses et mêmes des péchés....
Alors....saha s'hourkoum....et mangez avec parcimonie et bon escient ....même si les prix des produits sont abordables !
MedSouilah
# MedSouilah 23-05-2017 23:11
La viande bio du veau qui avait reçu une alimentation saine et variée à 60 DA...

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.