Connexion

Nous avons 458 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

UNE AUTRE PAGE D'HISTOIRE...

bbelh

A l’occasion du premier novembre, voici une autre histoire à écrire, pour dénoncer encore une fois les massacres perpétrés en Algérie, nous vous présentons une autre page histoire, qui est aussi une partie intégrante de l’Histoire de notre pays.

Elle a eu lieu le 20 Mai 58, juste devant ces genets en fleurs en image prise dans la région de Bouraoui Belahdef.

Au pied de la montagne Aassa à Taza, c’est là que la wilaya du nord Constantinois s’est rassemblée.

C’est là aussi que cinq Moudjahidines et des dizaines de civiles sont tombés au champ d’honneur.

Le chahid Aami Mohamed Benhmidat Fenghour a été tué juste devant ces genets en fleurs.

Et juste en bas de cette route, devant cette maison de montagne, trois martyrs ont été atrocement torturés.

Il s’agit des défunts: Ammar Boucha, le maitre du coran, Aami Ahsène Chelli, et un membre de la famille Boudiba, que dieu aie leurs âmes…!

Et devant cette fumée, des enfants et des femmes ont été massacrés par les hélicoptères et les avions de guerre…

En effet, aucune famille n’a été épargnée par la sauvagerie colonialiste, lors de ces sanglantes journées.

Ceux qui les ont vécues, comme nos amis témoins, qui nous ont transmis ce message, s’en souviendront jusqu’à l’ultime instant de leur existence.

Cette triste histoire mérite bien un livre, plus qu’une simple petite émission…!Frown

Notre wilaya possède ses particularités « Montagnes » qui la distinguent des autres cités.Une véritable école de nationalisme…!

Allah Yarham Echoudas El Abrar !


Souilah Med Jijelinfo.

Commentaires   

saladin
# saladin 30-10-2020 11:20
En 1959, j’avais à peine six ans d’âge.
Je ne comprenais pas pourquoi, ma mère et tous les autres , de notre dechra, se mettaient à courir , dans tous les sens , le jour comme la nuit, pour aller se cacher dans la forêt à coté.
Comme j’étais triste lorsque de retour, j’ai vu notre humble maison en fumée.
Les soldats français étaient passés par là . Ils avaient tout saccagé. Même notre pauvre âne n’avait pas échappé à la sauvagerie.
Plus tard, j’ai compris que notre montagne était déclarée zone interdite, par l’armée française. Les habitants n’avaient le choix que de regagner le sinistre centre de regroupement, à El Milia, ou la mort certaine dans leur montagne, si jamais l’armée française les trouvaient, dans ses innombrables ratissages.
Des images gravées dans la mémoire que le temps passé n’a pas pu effacer.
Igel
# Igel 29-10-2020 19:46
Toutes et tous sont sûrement heureux dans les Cieux du Créateur. Elles et Ils, nos Nobles Prédécesseurs, qui nous ont apporté l'indépendance et ont éloigné la folie colonisatrice de nous doivent bien se poser des questions de ce que nous avons fait de ce pays. n'ont pas besoin de nos faibles paroles. Nous devrions apprendre à prier pour eux en silence, chacun pour celles et ceux qu'il a connus.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.