Connexion

Nous avons 440 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Jijel : Un espace vert squatté à El Milia

Faute d’un terrain pour réaliser un projet d’utilité publique, c’est un espace vert qui a été squatté, à la cité du 18 février, provoquant l’ire des habitants.


Dans une correspondance d’opposition signée par une soixantaine de personnes, ces derniers ont tenu à s’élever sur ce choix qu’ils considèrent comme non convenu pour la réalisation d’un tel projet. En plus de ce choix qu’ils dénoncent, les signataires de cette requête expriment leur rejet de ce projet, qui risque, soulignent-ils, de priver leurs enfants d’un espace pour jouer. En dépit de cette opposition, les doléances soulevées ne semblent pas être prises en compte, puisque, selon les auteurs de cette correspondance, les travaux ont bel te bien été lancés en date du 19 mai dernier.

Des interrogations sont également soulevées sur le motif du choix de ce terrain, qui se trouve, argue-t-on, au sein même d’une cité d’habitation, où l’on exclu l’implantation de tout projet dans un espace vert.
Les habitants concernés expriment, par ailleurs, leur doute sur la légalité de l’attribution d’une quelconque autorisation pour l’implantation de ce projet dans cet espace. Il faut rappeler que dans la ville d’El Milia, la réalisation des projets d’utilité publique est devenue un véritable casse-tête pour les responsables locaux. Et dire que pendant que des citoyens trouvent facilement des terrains qu’ils squattent avec une facilité déconcertante pour construire des logements ou des garages, les autorités locales éprouvent les pires difficultés à dénicher le moindre petit lot pour la concrétisation d’un quelconque projet. Plusieurs projets d’une grande importance pour le développement de la ville on fait les frais de l’absence de terrains pour leur concrétisation et ont purement et simplement été abandonnés ou différés à plus tard, à cause de cet aléa.

Adam S.

Commentaires   

psyth
# psyth 03-06-2015 13:59
Dans le cadre du developpement des infrastructures de la prise en charge des enfants en difficulté et qui presentent des troubles du developpement, nous avons un projet de l'ouverture d'un centre specialisé qui prendra en charge ces enfants avec un programme adapté en appliquant des methodes qui ont fait leur preuve en Europe et aux Etat-Unis.
Je souhaiterai avoir l'opinion des
habitants de Jijel ville.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.