Ouled Rabah (Jijel) : des localités éparses et misérables

La population des localités éparses de la commune de ouled rabah, l’une des régions les plus enclavées de l’extrême sud de la wilaya de jijel, continue de broyer son pain noir dans le contexte pénible d’isolement et du manque d’eau qu’elle endure.

Aux efforts de développements engagés par programmes interposés, qui mobilisent souvent des budgets quasi-insignifiants pour venir en aide à la population, le rythme des opérations lancées n’a pas permis de contribuer à régler les problèmes posés.

l’AEP et la réalisation de nouveaux tronçons de routes, inscrits pourtant dans l’ordre des priorités, sont à ce jour les principales doléances que la population exprime. a ouled rabah, c’est notamment les moyens de financement des opérations retenues qui font défaut. les budgets destinés au plan de développements communaux (pcd) ne représentent souvent que de maigres enveloppes, qui ne suffisent pas à prendre en charge les besoins de la population en matière d’eau, des routes, de santé ou même de création de postes d’emploi.

dans ces contrées éloignées, situées de surcroit, dans une région à la nature  à relief difficile et accidenté, la population s’accroche encore à des moyens de vie rudimentaire. dans certaines mechtas, les habitants s’approvisionnent en eau à dos-d’âne et se déplacent dans les camionnettes pour rallier le centre urbain de la commune.

les routes ouvertes ont certes permis de faciliter le déplacement dans certaines autres localités moins éloignées, mais d’autres difficultés demeurent plus que jamais soulevées pour vaincre définitivement l’isolement. la principale route reliant le chef lieu de ouled rabah aux deux autres communes limitrophes de sidi marouf et de ouled askeur, sur un parcours de 21 km, est en chantier pour le traitement des glissements de terrain. un montant de 12 milliards de centimes a été réservé à cette opération, qui s’ajoute à une autre enveloppe de 65 milliards de centimes destinés à l’aménagement de la route après le traitement des glissements. il faut rappeler, cependant, que les 14 mechtas formant cette commune, dont la population dépasse les 10.000 habitants,  attendent d’être délivrées de leur misérable condition.  

Adam S.

 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 187 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Alerte météo : des averses de pluies, de la grêle et des rafales de vent.
    MedSouilah MedSouilah 11.11.2019 19:34
    C'est pour cette raison, qu'il est nécessaire de partager les bulletins météo spéciaux (BMS), afin ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL. HADDADA: Un jeune immole deux personnes.
    MedSouilah MedSouilah 10.11.2019 14:30
    عظم الله اجركم وغفر لميتكم واحسن عزاءكم...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Hommage au commandant Rouibah Hocine
    christine hamad christine hamad 10.11.2019 07:20
    Allah yarhamm el chouhada !

    Lire la suite...

     
  • Traditions et coutumes Jijellienne
    christine hamad christine hamad 10.11.2019 07:18
    Hmmmmmm, délicieuses

    Lire la suite...

     
  • Mawlid Ennabaoui/ Ces “explosifs” qui gâchent la fête
    saladin saladin 08.11.2019 11:08
    https://i.postimg.cc/MTq4T4ZK/3dlat-net-24-17-449f-0d3c32188bab6.jpg

    Lire la suite...

     
  • Mawlid Ennabaoui/ Ces “explosifs” qui gâchent la fête
    christine hamad christine hamad 08.11.2019 09:02
    Mouloud said a tout le monde ! Koul aam wa intoum bkheir!

    Lire la suite...

     
  • L'histoire bouleversante du vieux, perdu dans la montagne...
    christine hamad christine hamad 05.11.2019 07:29
    C'est une bonne nouvelle!! Hamduillah !!

    Lire la suite...

     
  • L'HIVER EST À NOS PORTES
    christine hamad christine hamad 05.11.2019 07:28
    On devrait logé les sans abris dans les logements ou dortoir , avec d'eau chaude et chauffage ! Il ...

    Lire la suite...

     
  • Bataille de Catinat (Settara): Hauts faits d’armes de la Wilaya 2
    MedSouilah MedSouilah 02.11.2019 13:26
    beni s'bih le 26 avril 1958. https://nsa40.casimages.com/img/2019/11/02/191102012732639283.jpg

    Lire la suite...

     
  • El-Ancer: Un vieux s'est perdu dans la montagne.
    christine hamad christine hamad 02.11.2019 07:59
    J'espère sincèrement qu'on va le trouver

    Lire la suite...

     
  • El-Ancer: Un vieux s'est perdu dans la montagne.
    MedSouilah MedSouilah 01.11.2019 19:32
    Les recherches se sont arrêtées aux alentours de 18 heures, menées par une équipe spéciale de la ...

    Lire la suite...

     
  • El-Ancer: Un vieux s'est perdu dans la montagne.
    MedSouilah MedSouilah 01.11.2019 19:30
    توقفت عملية البحث في حدود الساعة السادسة مساء والتي قادتها فرقة خاصة للدرك الوطني مزودة بكلب مدرب ...

    Lire la suite...

     
  • UNE AUTRE PAGE D'HISTOIRE...
    saladin saladin 29.10.2019 07:59
    Les pages de l’histoire, de la révolution d’indépendance de l’Algérie, sont innombrables, cher Mohamed.

    Lire la suite...

     
  • Ras El Oued (B.B.A): La dénomination d'un lycée au nom du moudjahid Ahcène BOUZERAA
    saladin saladin 25.10.2019 19:21
    Grand merci à vous, M.F.Toumi et Djamel Eddine Hadji, pour cet hommage rendu, à un des fils de la ...

    Lire la suite...

     
  • Université de Jijel : Abdellah Boucenna offre 2000 ouvrages
    dzira dzira 25.10.2019 15:21
    Un grand monsieur.

    Lire la suite...

     
  • l'arbre emblématique de la méditerranée...
    christine hamad christine hamad 23.10.2019 08:18
    Magnifique arbre! La cueillette va commencé dans une semaine dans les montagnes !

    Lire la suite...

     
  • Plage Kotama: il est où le sable ?
    barberousse barberousse 21.10.2019 21:05
    Le sable disparaît à cause du port de pêche. Des études avaient prédit ce qu'il se passe : plage sans ...

    Lire la suite...