Occupation des trottoirs à Ziama.

A ziama centre le piétonnier n'a plus droit au trottoir, il est obligé d'emprunter la chaussée par manque de passage sans aucune réaction des autorités locales, et, le phénomène s'aggrave de plus en plus !

L’absence des autorités concernées aidant, les racketteurs n’en font qu’à leur tête, sans se soucier de l’impact de tel incivisme sur la fluidité et la bonne gestion de la ville.

 Image: Square de Ziama-Mansouriah par un temps pluvieux avec ses Rhaphiolepis indica en fleurs.