Des habitants se plaignent des fumées de l’hôpital

Une fois encore, des citoyens commencent à s’organiser pour alerter les autorités sur les dangers que représente l’incinération des déchets de l’hôpital de Jijel, générant le rejet dans la nature de fumées asphyxiantes pour les riverains.
Ces derniers temps, ajoutent des habitants de différents quartiers de la ville proche de cet établissement hospitalier, la situation a empiré et les fumées sont devenues suffocantes. Selon la direction des vents, les quartiers touchés sont soit Village Moussa au sud-est, Ayouf à l’ouest ou encore parfois par vent d’est, les quartiers hauts du centre-ville de Jijel.
Les riverains qui nous ont contactés soutiennent qu’ils vivent un véritable calvaire, quand les dangereuses fumées, qualifiées de toxiques, commencent à s’infiltrer dans les demeures, rendant l’air irrespirable.

Depuis des années, on annonce l’acquisition d’un nouvel incinérateur à l’hôpital de Jijel, mais jusqu’à présent, les déchets hospitaliers sont ordinairement incinérés provoquant des fumées qui ne sont ni captées ni filtrées. Une réaction est attendue pour mettre un terme à cette situation pénalisante pour des milliers de citoyens quitte à trouver un autre lieu pour l’incinération en attendant la réception d’un incinérateur flambant neuf.odejjijel.org
El Watan 12/07/205 Par Fodil S.