Chantage sur la plage d'Ouled Bounar

Ce jeudi, la plage d'ouled Boiunar a connu l'ignominie. Le squatters, sont depuis le début de la saison estivale empêchés de dresser leurs parasols. Il leur est, en revanche, permis de louer tables, chaises et parasols à condition d'entreposer leur matériel à l'entrée de la plage.

Ces derniers joirs, la location de ces articles de plages marchait bien. Or ce jeudi, les squatters ont décidé de pasesr à l'offensive. ils ont décidé de mettre la pression sur les autorités en tentant de placer leur parasol de force au bord de l'eau. N'ayant pas réussi, ils ont voulu couper la route nationale, mais les habitants d'Ouled Bounar les ont empêché. Finalement, ils ont fini par saboter le réseau des eaux usés et ont pollué la plage d'Ouled Bounar. Au final, à 15h tous les estivants ont déserté la plage ainsi polluée. La gendarmerie sait qui sont les auteurs de ce crime mais n'ont jusqu'à maintenant rien fait.

 

Ces sauvages se comptent les doigts d'une main (ils sont cinq tout au plus). En faisant un tel geste, ils ont décidé de pénaliser tout le monde. Ni les riverains, ni les estivants ne peuvent se baigner sur cette plage sans risquer d'être malade. Polluer une plage est un crime, et les auteurs doivent être condamnés.

Aux dernières nouvelles les squatters n'ont pas l'intention d'en rester là et le réseau des eaux usés n'est toujours pas réparé.