LE Dr HAMADI ABDELHAKIM : Candidat aux présidenteilles de 2014

Mercredi 29 juillet 2015, dans la soirée, à l’Hôtel de la Crique à Jijel, a eu lieu une conférence de presse donnée par le Dr Hamadi Abdelhakim, après un dîner offert aux participants de cette conférence restreinte.
Pour présenter brièvement le Dr Hamadi Abdelhakim, il y a lieu de savoir qu’il est originaire et natif de la wilaya de Jijel où il y est né le 23 août1965. Il a débuté dans sa carrière professionnelle en qualité de docteur vétérinaire dans le secteur étatique.
Il est devenu par la suite un homme d’affaires en investissant dans le secteur privé après avoir crée une entreprise d'importation et de distribution de médicaments. Finalement, il avait décidé de créer sa propre industrie de fabrication et de distribution de médicaments dans la zone industrielle de Sidi bel-Abbès.


Il y a lieu de dire que depuis 1989, après plusieurs années d'exercice et de travail, l’homme aura consacré sa réussite en tant qu’homme d'affaires.
N’étant pas moins animé de l’intention de se lancer dans la politique, c’est à l’occasion des présidentielles de 2014 qu’il n’a pas hésité à se lancer dans la mêlée en se proposant aux présidentielles du 17 avril 2014 en qualité de candidat libre parmi les 12 déjà inscrits.
Très optimiste et plein d'ambition au sujet des présidentielles de 2017, il fait part de son inquiétude, comme tout algérien, de la situation politique que vit le pays : «J'étais tout simplement sensible à la dégradation sociale que connaît le pays, et il est dans mon souhait et dans mon projet d’y remédier autant que faire se peut », dit-il pour justifier sa candidature aux présidentielles du 17 avril 2014.
« Il y avait 132 postulants avant l'opération de sélection, ou même plus. La candidature de Bouteflika était un mythe pendant un certain temps et la chose laissait planer des doutes. De là à se poser la question : en qui faut-il faire confiance ? »
« Comme tout Algérien, je suis assez inquiet quant à la situation générale régnant à travers le pays ; dès lors, je me suis estimé capable d'apporter un changement à la destinée immédiate de l’Algérie. Ceci par devoir et aussi pour contribuer à servir mon pays et mes frères. Dans ce cas, il n’y a alors plus de tergiversations ni d’hésitations à se faire. Mon souhait et mon objectif est d'être le représentant de tous les Algériens et non pas celui d'une partie du peuple seulement. Je n’agis sous le patronage d’aucun parti.
Dans notre vision des choses, nous estimons que les partis son constitués de «parties» faites plus pour diviser le peuple, ce qui déjà constitue un frein à son développement, quand d'autres, contrairement, s’évertuent de l'unir pour mieux le promouvoir. Nous sommes constitués en groupe et nous œuvrons ensemble pour faire passer un message en toute occasion. A ce titre, je tiens à faire savoir qu’au cours de notre campagne pour les présidentielles, avec mon équipe nous avons réussi à être représentatifs dans 32 wilayas. Ce qui, dans un sens, est assez significatif sans doute de la qualité de notre programme et, de ce fait, nous avons également réussis à établir une certaine notoriété auprès de la société ».
Le principe de la Pyramide inversée
Selon le Dr Hamadi, « …la gestion du pays passe par le peuple, la décision revient à l'Etat. Depuis longtemps, la pyramide est inversée, c'est l'Etat qui nourrit le peuple alors que ce devrait être le contraire qui se produit ; c'est la base qui nourrit le sommet par sa productivité. »
« Je tiens à préciser que notre programme est de conception nouvelle ; nous avons donc une nouvelle vision de travail applicable en différents domaines. Il est impossible dans l’immédiat de tout relater en ce sens mais Il suffit de savoir, à titre d'exemple, que nous estimons nécessaire d’arrêter l'importation du lait. Il y a des distinctions à établir en ce domaine afin de pouvoir l’organiser afin de le rentabiliser. Nous estimons qu’Il serait plutôt plus avantageux d’encourager chaque producteur local de lait. »
« Il y a lieu de savoir également, entre autre, que l'Etat dépense 11 milliards pour les services. Les frais de l'importation atteignent annuellement 60 milliards de dollars, ceci dit, uniquement pour le lait, la part est environ de 1 milliard de dollars. À mon avis, l’achat de 300 000 vaches chaque année servirait à créer des micro-entreprises et soutiendrait l'emploi. … Il y a un enchaînement à tout ; ce pourquoi Il devient urgent de changer les habitudes ainsi que notre vision des choses. »
« Dans un autre domaine, il a été remarqué que la recherche bat de l’aile dans notre pays. On dépense trop sans grande utilité palpable. On se demande alors parfois pour le compte de qui travaille-t-on ».
« Les secteurs névralgiques que sont la justice l'enseignement, la culture et la recherche sont des secteurs revêtus du manteau de la noblesse. Il est alors nécessaire de les dépolitiser si nous voulons espérer les solidifier afin de mieux les pérenniser. Dans notre programme, c'est là une nécessaire priorité. »
Ces dernières années, il y a des centaines d'immigrants, a-t-on mesuré les conséquences de ce flux et prévu des solutions ? A ce titre, nous prévoyons un ministère de l'Immigration. Dans notre vision à court ou long terme, nous désirons, à ce sujet, faire de l'Algérie le «Canada Africain». »
« Nous avons pour souci également la recherche en veillant au développement de l'agriculture par la sélection de semences génétiquement propres et viables. »
« Pour terminer, je conclus seulement que tout peut être réalisable quand existe la volonté de bien faire. Merci messieurs. »
Lien d’une vidéo contenant une interview en 2014 par la radio locale de Jijel :
Noureddine Bousdira jijel.info

 

Commentaires   

EnRoueLibre
# EnRoueLibre 01-08-2015 15:40
Le sage désigne la lune et l’idiot regarde le doigt! C’est ce que me donnent certains commentaires lus sur la toile du net.
Par ailleurs Docteur Hamadi ;
Vos propos sont objectifs, clairs sans ambiguïté et sans haine(c’est le principal de nos jours) ; le débit est limpide ,il énonce la situation actuelle du pays lucidement et les moyens qui vont nous permettre d’y arriver ;les risques majeurs que nous encourons si une réponse stabilisatrice n'est pas trouvée par ceux qui ne voient que le bout de leur nez en mettant des bâtons dans les roues à toute pensée innovatrice en rejetant tout débat critique préférant pour cela nager en eau trouble de la fatalité chronique Bravo Docteur Hamadi pour vos réponses qui nous incitent aller vers d’autres rencontres et conférences plus approfondies.
Signaler à l’administrateur
EnRoueLibre
# EnRoueLibre 01-08-2015 15:35
Le sage désigne la lune et l’idiot regarde le doigt! C’est ce que me donnent certains commentaires lus sur la toile du net.
Par ailleurs Docteur Hamadi ;
Vos propos sont objectifs, clairs sans ambiguïté et sans haine(c’est le principal de nos jours) ; le débit est limpide ,il énonce la situation actuelle du pays lucidement et les moyens qui vont nous permettre d’y arriver ;les risques majeurs que nous encourons si une réponse stabilisatrice n'est pas trouvée par ceux qui ne voient que le bout de leur nez en mettant des bâtons dans les roues à toute pensée innovatrice en rejetant tout débat critique préférant pour cela nager en eau trouble de la fatalité chronique Bravo Docteur Hamadi pour vos réponses qui nous incitent à aller vers d’autres rencontres et conférences plus approfondies.
Signaler à l’administrateur
Maalah
# Maalah 01-08-2015 07:41
Après sellal qui a promis de faire de mascara la Californie Algerienne en voilà encore un illusionniste qui mange avec le dos de la cuillère et qui voudrai faire de l'Algérie le Canada africain quand on est sensible à la dégradation sociale de son pays on dénonce haut et fort (tout les algériens le sont et très inquiets surtout depuis la dégringolade de l'or noir )l'état nourrit le peuple avec des arrières pensées dont le but est de garder le KOURSI le plus longtemps possible et à vie non no assez le ghachis en a marre d'êtres Berner avec les bonnes paroles et les prêches de ces nouveaux bouliticiens n'est pas Obama qui veut que chacun garde correctement ses bêtes et ils n'auront pas besoin de vétérinaire pour les soigner bonne journée à tous
Signaler à l’administrateur

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 297 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • La photo du jour de la corniche. Attention. Ralentissez!
    christine hamad christine hamad 20.11.2019 07:32
    Ces singes sont adorables

    Lire la suite...

     
  • Communiqué de la gendarmerie nationale
    christine hamad christine hamad 20.11.2019 07:30
    C'était les préparations pour réveillon!! Les l

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    BenAdem BenAdem 19.11.2019 23:04
    Le Wali de Jijel, est complètement à l'ouest son seul travail se limite à la visite des dechrates ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: La campagne de la cueillette des olives lancée, hélas pas pour tout le monde...
    MedSouilah MedSouilah 18.11.2019 18:08
    Le roman La terre et le sang de Mouloud Feraoun publié en 1953 en France (Seuil), soit à la veille ...

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 18.11.2019 14:31
    laohalim, c'est vrai mais dans ce cas ils iront se plaindre non seulement des entrepreneurs qui ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: premiers flocons de la saison
    MedSouilah MedSouilah 18.11.2019 13:04
    Tout à fat Christine.

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    laohalim laohalim 18.11.2019 11:34
    je préconise au "groupe de citoyens de la ville de jijel" de se plaindre auprès de la Justice en ...

    Lire la suite...

     
  • Faire vivre le souvenir de Raymonde Peschard
    saladin saladin 18.11.2019 08:12
    Que Dieu ait l’âme de Raymonde Peschard,et la reçoit dans son vaste paradis, une combattante ALN ...

    Lire la suite...

     
  • Faire vivre le souvenir de Raymonde Peschard
    christine hamad christine hamad 18.11.2019 07:06
    Und dame exceptionnelle !! Allah yarhammo

    Lire la suite...

     
  • Le défi des citoyens des Béni Frah, dans la commune de Béni-Yadjis.
    christine hamad christine hamad 18.11.2019 07:02
    Bravo !! Une exemple a suivre!!!

    Lire la suite...

     
  • Jijel: premiers flocons de la saison
    christine hamad christine hamad 18.11.2019 06:57
    C'est très beau!! Il manque seulement une station de ski!!

    Lire la suite...

     
  • Le défi des citoyens des Béni Frah, dans la commune de Béni-Yadjis.
    saladin saladin 17.11.2019 08:25
    GRAND bravo aux habitants de Beni Frah, pour leur bonne volonté, de réparer le pont de l’espoir, après ...

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 17.11.2019 00:56
    Ce n'est pas au wali qu'il faut s'adresser dorénavant mais au Bon Dieu. Combien de fois le wali ...

    Lire la suite...

     
  • Planter des arbres sans aucune étude/ Voie publique dégradée par leurs racines
    yasmine yasmine 13.11.2019 11:24
    Il faut d'abord avoir une politique bien définie de gestion des espaces verts avec comme responsables ...

    Lire la suite...

     
  • Planter des arbres sans aucune étude/ Voie publique dégradée par leurs racines
    laohalim laohalim 13.11.2019 08:49
    Cher Mohamed, la solution est la suivante : Il faut déraciner le problème et pas les arbres c'est ...

    Lire la suite...

     
  • Souvenez vous de l'Inauguration à Béni Frah du pont de l'espoir...
    saladin saladin 13.11.2019 08:31
    Très triste est cette nouvelle ! Les habitants de Beni Frah ont pu réaliser ce pont ...

    Lire la suite...

     
  • Planter des arbres sans aucune étude/ Voie publique dégradée par leurs racines
    MedSouilah MedSouilah 12.11.2019 18:32
    Il fallait choisir des arbres, après étude par des experts du métier, aux racines moins agressives...

    Lire la suite...