Une triste image: Au moins 170 corps de migrants Africains retrouvés au large de la Libye

Les corps de quelque 170 migrants africains dont l’embarcation a chaviré vendredi au large de la Libye. Rien ne vaut cette triste fin.Les corps de quelque 170 migrants Africains dont l'embarcation avait chaviré, vendredi, au large de la Libye ont été retrouvés, a indiqué, hier, un agent des garde-côtes Libyens.

« Nous avons libéré une centaine de corps qui étaient bloqués dans la cale de l'embarcation en bois de 16 mètres qui a chaviré non loin de la côte », a déclaré à la presse Abdellatif Mohammed Ibrahim.

« Il semble que l'embarcation s'est soudainement retournée ne laissant aucune chance à ses occupants », a-t-il ajouté alors que des secouristes du Croissant-Rouge Libyen s'affairaient à sortir les corps de l'eau.

Le lieu du drame se situe près de la localité d'Al-Qarabole, à 60 km à l'est de Tripoli.

Selon lui, quelque 70 autres corps qui n'ont pas été piégés dans l'embarcation avaient été rejetés par la mer, dont ceux de cinq enfants en bas âge.

Faute de papiers d’identité, les secouristes n'ont pu établir une liste des victimes et déterminer avec précision leur nationalité.

La Libye est un pays de transit vers les côtes Européennes pour des centaines de milliers de migrants en grande majorité Africains mais aussi venant des zones de conflit au Moyen-Orient. radio algérie