Connexion

Nous avons 302 invités et un membre en ligne

  • MedSouilah

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Jijel / le front de mer de KOTAMA Silence ……on squatte

Le front de mer de kotama dans la commune chef lieu de wilaya fortement fréquenté en cette période de grandes canicules connait une anarchie totale .En effet le visiteur de ce coin jadis représentant la fierté de la ville de Jijel sera frappé par la pagaille qui règne dans ces lieux .A cet effet en dépit des instructions du ministère de l’intérieur et des collectivités locales concernant la gratuité de l’accès à la plage et lutte contre les squatteurs de tous bords force est de constater qu’ une nuée des « BALTEGUIA » imposent leur diktat faisant fi de toutes les lois de la république . .Tirant profit de la démission des services compétents , ces squatteurs agissent en toute impunité pour vendre n’importe quoi et n’importe comment .on trouve tout genre de marchandises : des mehdjeb , du thé , des brochettes ,et même des sous vêtements pour femmes , etc .des bruits « musicaux » assourdissants fusent des baffles dépose à même le sol par ces squatteurs dont un grand nombre d’entre eux sont de repris de justice qui agissent en vrais caïds .

Ainsi le front de mer de kotama s’est transformé en un vrai souk péjorativement parlant sous le regard et le nez des agents de l’état qui ne bougent pas le petit doigt pour mettre un terme à ces hors de lois qui agissent en maitres des Lieux dans ce coin qui est sous l’emprise d’une bande de voyous avec la complicité des ceux qui censés gérer les affaires des citoyens qui ne savent pas à quels vouer face à la logique de TAG ALEMEN TAG imposées par ces bandes de gangs . interrogé par nos soins , un riverain nous a affirmé sur ton amer que ce qui se passe à kotama est inconcevable dans un état qui se respecte .il convient dé souligner les parking sauvages sont de retour sous le regards complice des agents de l’état .Ce phénomène constitue un problème de sécurité publique car il ya deux jours un automobiliste a été agressé par un jeune « parkingueure » a l’arme blanche au niveaux de ce front de mer car la victime a refusé de payer le droit de stationnement parce que c’est un parking sauvage .
.Face à cette situation de non droit qui sévit au niveaux de coin ou la notion d’autorité est un vain mot , des riverains avec lesquels nous nous somme entretenus , tirent la sonnette d’alarme interpellent le premier magistrat de la ville pour remettre de l’ordre dans cet endroit fortement fréquenté par les familles en quête d’un coin intime et respectueux .
BMC

 

 

 

Commentaires   

christine hamad
# christine hamad 07-08-2015 14:49
please, if the simple agents of town-hall or other small responsables would have a decent salary, they wouldn t have to comporte themselves like mafia-chieftains, when they allow somebody to sell his marchandise or to guard the vehicles, its because in the evening they will get their part of the cake, its not the high ranking officials who are involved in that trafficking, they earn enough.
ALGERIEN18
# ALGERIEN18 07-08-2015 10:51
Salam a3likoum

JIJEL je la connais depuis mon enfance il y a de cela plus 30 ans, moi je ne suit pas natif de jijel mais je vie dans cette petit ville depuis 15 ans et elle a subi des transformations majeur avec l’ancien wali qui opéré de grands travaux pour cette ville .... mais malheureusement des pratique ont vu le jour et chaque année les algériens qui visitent cette ville préféré ne plus revenir car .... a défaut d'un vrai contrôle sur le marcher de location de maison ou ".... " car les prix flambe mais le produit proposer ne suit pas...... alors les gens préféré dormir en famille a la plage sur du carton que sur ..... ça c'est un exemple .... il faut aussi que la mentalité des gens dans une ville qui veut être accueillante CHANGE VRAIMENT et qui accepte leur frères ... et non penser uniquement a l'argent l'argent car de mois en moins d’algériens revienne a jijel ..... et la ruputation de cette ville a pris un RÉEL COUP .......... alors mes frères prenais exemple sur vos voisin Boujioite et apprenais LE BON ACEUIL CAR le Tourisme passe aussi par le relationnel et la confiance.

MERCI A TOUS. :-)
elkawtari
# elkawtari 06-08-2015 01:27
tout le pays est squatté par nos vautours de responsables en haut .toutes les prisons sont pleines à craquer , JIJEL est devenue une prison à ciel ouvert. fini le temps de la quiétude , le respect entre voisins etc.......l'argent à changé de mains pour se retrouver manipulé par des criminels . ya hassra le temps du casino .

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.