Parkings illégaux et racket des estivants à Jijel Six personnes arrêtées par la police

Des squatteurs ont été sommés de décamper des plages avant le recours à la force. Mais jusqu’à présent, rien n’a été fait.
Les interventions des services de la police dans la ville de Jijel, ces derniers jours, se sont soldées par l’arrestation de six personnes, dont les dossiers ont été transmis à la justice, annonce un communiqué de la sûreté de wilaya. Ces individus ont été appréhendés pour des infractions devenues traditionnelles durant la saison estivale. Ainsi, à la cité plage et la plage Kotama de Jijel, six personnes âgées entre 19 et 57 ans, dont quatre repris de justice, ont été embarquées pour création de parkings illégaux et racket des estivants. Le montant des recettes (10 235 DA) a été saisi.


Par ailleurs, les mêmes services ont saisi 90 tables métalliques et en bois et des étals utilisés par une cinquantaine de vendeurs à la sauvette, qui proposent des marchandises dans des endroits jugés gênants pour la circulation. Les services de la sûreté de wilaya assurent que ces descentes vont se poursuivre jusqu’à la fin de la saison estivale afin d’assurer un bon séjour aux estivants.
Néanmoins, l’occupation illégale de plusieurs plages du littoral à Jijel est sous l’autorité de jeunes, qui ne sont en fait que des vitrines, puisque l’achat de dizaines de tables, chaises et parasols ne peut être l’œuvre d’un chômeur, mais bien d’une mafia organisée, qui utilise des jeunes sans emploi.
Des squatteurs, avons-nous appris, ont été sommés de décamper, notamment des plages d’Ouled Bounar, la Crique ou encore Ras El Afia, avant une intervention musclée et une saisie de tout le matériel utilisé. Mais jusqu’à présent, rien de tout cela ne s’est produit. Plus encore, le squat des plages semble s’accélérer depuis la fin du Ramadhan.
Cette situation interpelle aussi les autorités sur des cas plus alarmants d’occupation durant toute l’année d’artères entières dans les villes particulièrement à Jijel. L’absence de réaction fait que maintenant toute une partie de la chaussée de la rue Dekhli Mokhtar à Jijel est occupée et interdite aux véhicules même de nuit, puisque les étalages métalliques ne sont pas démontés.
Des familles habitant les lieux ne peuvent même plus organiser des funérailles ou des noces vu l’impossibilité d’accéder à leurs demeures. C’est d’ailleurs la triste histoire des membres d’une famille qui viennent de perdre leur mère, et qui ont été contraints de trouver «refuge» chez un membre de la famille pour pouvoir organiser des funérailles décentes. Le mal est profond, mais la réaction demeure absente.odejjijel.org
El Watan 08/08/2015 Par Fodil S.

 

Commentaires   

sam91
# sam91 10-08-2015 09:58
en fin une lueur d'éspoir, inchallah ca continuera et que l'action des services de police s'accentuera encore plus dans les prochains jours pour nous debarasser de la racaille nuisible qui prolifére dans notre ville, bon débarra.
Signaler à l’administrateur
hamrour
# hamrour 10-08-2015 14:32
Bonjour,

Je salue d'abord notre ami Med SOUILAH, qui continue à donner vie à ce site , et fait du développement de la wilaya de Jijel , un tremplin , concernant le problème du squatte des plages et parkings , on en a assez dit les années precedentes, je crois sincerement que les autorités de Jijel sont réticents, et ne sévissent pas suffisamment et fortement, de maigres interventions, VOUS LE REMARQUEZ , les squattes des plages s'accélèrent, allez voir du coté de ouled bounar, du casino , des aftis, d'echallet , etc....les voyous font toujours la loi, ils ne sentent pas vraiment la menace venir des autorités locales et de la gendarmerie, ils sont surs qu'ils seront relâchés ilico presto, les autorités de jijel font du social dans les interventions, je crois que c'est meme l'ocasion ou jamais de mettre fin à cette anarchie, FAWDA, des voyous qui imposent leur loi, et qui n'arguent les autorités, et à grande échelle (sur tout le litoral de jijel), c'est extraordinaire, l'etat a laissé faire et pendant longtemps, et avec le temps, c'est devenu pour les petits voyous droit indéniable , je le dis tout haut , c'est l'été de toutes les occasions, c'est le moment ou jamais de sévir et d’en finir, sinon l'état perdra de sa notoriété et crédibilité, l'année prochaine ils ne seront plus là et ne séviront plus.
Signaler à l’administrateur

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 335 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • La photo du jour de la corniche. Attention. Ralentissez!
    christine hamad christine hamad 20.11.2019 07:32
    Ces singes sont adorables

    Lire la suite...

     
  • Communiqué de la gendarmerie nationale
    christine hamad christine hamad 20.11.2019 07:30
    C'était les préparations pour réveillon!! Les l

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    BenAdem BenAdem 19.11.2019 23:04
    Le Wali de Jijel, est complètement à l'ouest son seul travail se limite à la visite des dechrates ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: La campagne de la cueillette des olives lancée, hélas pas pour tout le monde...
    MedSouilah MedSouilah 18.11.2019 18:08
    Le roman La terre et le sang de Mouloud Feraoun publié en 1953 en France (Seuil), soit à la veille ...

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 18.11.2019 14:31
    laohalim, c'est vrai mais dans ce cas ils iront se plaindre non seulement des entrepreneurs qui ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: premiers flocons de la saison
    MedSouilah MedSouilah 18.11.2019 13:04
    Tout à fat Christine.

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    laohalim laohalim 18.11.2019 11:34
    je préconise au "groupe de citoyens de la ville de jijel" de se plaindre auprès de la Justice en ...

    Lire la suite...

     
  • Faire vivre le souvenir de Raymonde Peschard
    saladin saladin 18.11.2019 08:12
    Que Dieu ait l’âme de Raymonde Peschard,et la reçoit dans son vaste paradis, une combattante ALN ...

    Lire la suite...

     
  • Faire vivre le souvenir de Raymonde Peschard
    christine hamad christine hamad 18.11.2019 07:06
    Und dame exceptionnelle !! Allah yarhammo

    Lire la suite...

     
  • Le défi des citoyens des Béni Frah, dans la commune de Béni-Yadjis.
    christine hamad christine hamad 18.11.2019 07:02
    Bravo !! Une exemple a suivre!!!

    Lire la suite...

     
  • Jijel: premiers flocons de la saison
    christine hamad christine hamad 18.11.2019 06:57
    C'est très beau!! Il manque seulement une station de ski!!

    Lire la suite...

     
  • Le défi des citoyens des Béni Frah, dans la commune de Béni-Yadjis.
    saladin saladin 17.11.2019 08:25
    GRAND bravo aux habitants de Beni Frah, pour leur bonne volonté, de réparer le pont de l’espoir, après ...

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 17.11.2019 00:56
    Ce n'est pas au wali qu'il faut s'adresser dorénavant mais au Bon Dieu. Combien de fois le wali ...

    Lire la suite...

     
  • Planter des arbres sans aucune étude/ Voie publique dégradée par leurs racines
    yasmine yasmine 13.11.2019 11:24
    Il faut d'abord avoir une politique bien définie de gestion des espaces verts avec comme responsables ...

    Lire la suite...

     
  • Planter des arbres sans aucune étude/ Voie publique dégradée par leurs racines
    laohalim laohalim 13.11.2019 08:49
    Cher Mohamed, la solution est la suivante : Il faut déraciner le problème et pas les arbres c'est ...

    Lire la suite...

     
  • Souvenez vous de l'Inauguration à Béni Frah du pont de l'espoir...
    saladin saladin 13.11.2019 08:31
    Très triste est cette nouvelle ! Les habitants de Beni Frah ont pu réaliser ce pont ...

    Lire la suite...

     
  • Planter des arbres sans aucune étude/ Voie publique dégradée par leurs racines
    MedSouilah MedSouilah 12.11.2019 18:32
    Il fallait choisir des arbres, après étude par des experts du métier, aux racines moins agressives...

    Lire la suite...