Connexion

Nous avons 591 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Le mont de Djidda Mezghitane veillera t-il toujours sur Jijel…?

Djidda Mezghitane , le mont qui veille sur Jijel, impose sa masse compacte, donnant lieu à un spectacle rare et enchanteur, de nature à chasser le stress et les angoisses.

Il est vrai que pour une ville qui ne trouve plus de terrains d’assiette, la viabilisation des pentes du Mont « Djidda Mezghitane sera à coup sûr une bouffée d’oxygène pour le chef-lieu de wilaya, mais à quel prix … ! Des images choquantes qui nous laisse dire: "Le mont de Djidda Mezghitane veillera t-il toujours sur Jijel…?"

 

Commentaires   

christine hamad
# christine hamad 17-08-2015 15:55
looks very inviting and interesting, i will try to go up there in a few days, when i go to jijel, for some days of well earned holidays!
MedSouilah
# MedSouilah 17-08-2015 11:33
Si les Bougiotes ont réussi à percer le mystère du Fort de Gouraya, celui de Mazghitane reste entier. Quand fut-il construit ?quelle était sa vocation ?
jijel.jijel
# jijel.jijel 17-08-2015 15:46
Il n'y a aucun mystère, ya Mohamed.
Le fortin de Mezghitane est récent, il date de la fin du 19 ème siècle et abritait un sémaphore optique. Il communiquait avec les sémaphores de Bougie (à l'ouest) et du cap Bougaroune (à l'est) et servait également de guet pour prévenir les tentatives d'intrusion maritime.

Le sémaphore de Mezghitane ressemble (dans sa construction) à celui de Ténès dont voici une photo:
igilgilli
# igilgilli 17-08-2015 11:31
Effectivement, la construction de ce fortin est très récente, elle date plus précisément de 1891, c’était un poste télégraphique optique (sémaphore).

Après une petite recherche j’ai trouvé ceci :


jijel.jijel
# jijel.jijel 17-08-2015 11:29
# jijel.jijel asadik18@gmail.com 21-02-2015 20:45
Ce n'est pas une construction romaine! Les meurtrières et la conception des ouvertures est typique des fortins de la première moitié du 19ème siècle.
Voici une photo en couleur du fortin qui abritait le sémaphore de Mezghitane
MedSouilah
# MedSouilah 17-08-2015 11:27
J'avais écris il y a environs 10 années, c'est la seule photo, prise de cette bâtisse, qui existe sur le net, mystère non...? Oui, effectivement !
Voici le témoignage de son propriétaire, mon ami Paul ISEL conteur patenté, grand spécialiste des légendes et histoires de terroir, cousin de mon ancien prof de dessin industriel durant les années 70, que je salue ici tous les deux très chaleureusement !
..." C'est bien moi qui ai pris cette photo que je découvre ici, dans les années 1952 ou 53. Nous étions 4 copains âgés de 12 à 14 ans et c'est notre professeur, je crois qui nous avait conseillé d'aller admirer le paysage de là-haut. Ce n'était pas un fort, disons plutôt un fortin, car de dimensions très modestes. Il a été construit vers 1850 pour servir de Sémaphore (c'était d'ailleurs son nom), c'est à dire de Télégraphe: à l'aide de grands bras et d'un alphabet optique, les autorités françaises transmettaient des messages de colline en colline (ighil-ighil) vers Sétif, Constantine etc... Derrière ce bâtiment existaient effectivement des ruines; on disait que c'était le tombeau d'un marabout, objet de pélerinages. J'y avais en effet trouvé des bougies, des chiffons verts coincés entre les pierres.Mais c'était peut-être aussi bien les ruines d'un petit fort..."
MedSouilah
# MedSouilah 17-08-2015 11:29
Un autre message de Paul:
Je dois ajouter qu'à l'époque le Sémaphore était abandonné et qu'on pouvait y pénétrer librement. Il a été réhabilité par la suite, durant la guerre.
Je me souviens également que mon père, qui avait une camionnette, avait conduit jusqu'au pied de la colline une famille Moussaoui qui avait l'habitude d'y faire des pèlerinages.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.