JIJEL: Les gardiens de parking imposent leur diktat dans les plages

Une petite virée sur la côte du Saphir bleu a été suffisante pour faire le constat alarmant de la situation désastreuse qui s’y est installée.

Si certains pensent que la ville de Jijel est la meilleure destination touristique en Algérie, d’autres n’ont pas caché leur déception en venant pour passer quelques jours en bord de mer. Des milliers d’estivants et de vacanciers qui se sont déplacés en couple, en famille ou entre amis pour profiter du soleil et du sable doré que les plages jijéliennes ont toujours offert ont été choqués par les pratiques exercées par les jeunes squatteurs de plages et de parkings. Les estivants qui ont l’habitude de venir à Jijel ont affiché clairement leur désarroi quant au diktat des pseudo-gardiens de parking. Une petite virée sur la côte du Saphir bleu a été suffisante pour faire le constat alarmant de la situation désastreuse qui s’y est installée. à l’entrée de la plage de Bordj Blida (ex-Ferme d’Andreu), l’anarchie règne. Les estivants se plient aux lois imposées par les gardiens de parking qui ne semblent reculer devant rien. Selon un estivant que nous avons rencontré au parc animalier, les gardiens de parking ont poussé le bouchon trop loin, car les prix sont fixés dans le cahier des charges à 50 DA, mais ils n’hésitent pas à encaisser 100 DA, voire même 200 DA, selon leur tempérament et le matricule du véhicule. “J’ai voulu avoir une simple discussion avec le gardien de parking au sujet du prix exorbitant qui nous a été imposé, le jeune qui voulait sans doute nous intimider avec la barre de fer qu’il tenait à la main n’a pas hésité à augmenter le prix de 100 DA à 500 DA. En réclamant une seconde fois, il nous dira tout simplement : ‘’Allez vous plaindre, la gendarmerie est juste à côté’’ !”, raconte notre interlocuteur avec indignation. À la plage Ras El-Afia appelée communément Le Grand Phare, la situation est encore plus critique. Les jeunes qui agissent en maître des lieux ont carrément squatté les abords de la RN43 au point où les automobilistes sont privés de stationnement même pour 5 minutes. Nous avons pu aborder deux jeunes qui activent dans ce parking sauvage. Selon eux, la situation a toujours été comme ça dès la venue des estivants. “C’est un métier de saison comme tous les autres métiers, je pense que nous rendons service aux estivants qui n’ont pas où stationner”, a- t-on expliqué. Pour ce qui est de l’illicite, l’un d’eux dira que “tous les parkings sont squattés illégalement”. Sur la côte est de Jijel, plus exactement à la plage Bazoul, il n’y a pas de parking, mais plutôt une route parallèle à la route nationale. Le hic, c’est qu’il faut payer 100 DA pour y accéder. Un homme d’une trentaine d’années portant un gilet d’une couleur fluorescente, assis sur une chaise pliante tranquillement sous son parasol, extorque de l’argent aux automobilistes au vu et au su de tout le monde, sans que personne bouge le petit doigt. “Je travaille illicitement et tout le monde me connaît ici, vous voulez que j’aille vendre de la drogue pour gagner ma vie ?”, dira-t-il en nous soulignant qu’il venait de sortir de prison !

La police met fin à l’activité de 9 gardiens de parking
Les éléments de la police judiciaire semblent mener une lutte sans merci contre les squatteurs de parkings. À cet effet, neuf personnes ont été neutralisées pour création de parkings illégaux et extorsion d’argent aux estivants. Selon la cellule de communication de la Sûreté de la wilaya de Jijel, deux personnes âgées de 22 et 26 ans ont été surprises en flagrant délit de racketter des automobilistes dans un parking à la plage dite Zouay. Selon les services de police, ces interventions sont en cours et se poursuivront jusqu’à la fin de la saison estivale afin de garantir la sécurité des estivants et vacanciers qui convergent vers Jijel. Ce qu’il est important de souligner, c’est que ces squatteurs de parkings qui passent des journées entières à exercer illicitement leur “métier” ne versent pas un centime dans les caisses communales, bien qu’ils gagnent pas moins de 10 000 DA par jour, à en croire un jeune qui active dans la ruelle de la plage Kotama au centre-ville de Jijel. Désormais, une réaction sérieuse semble s’imposer pour mettre fin à ce fléau qui s’est répandu sur tout le littoral du Saphir bleu.
Liberté

Commentaires   

elkawtari
# elkawtari 28-08-2015 19:32
désolé notre gouvernement nous avait promis de nettoyer les plages de ces voyous l'hiver .
Signaler à l’administrateur
yasmine
# yasmine 27-08-2015 22:47
C'est le double discours du gouvernement qui a débouche sur cette situation .D'une part ils nous ont gavé de déclarations que les plages allaient être gratuites et que tout contrevenant sera puni et d'une part ils laissent faire.Ils se moquent bien de nos gueules car eux et leurs enfants passent leurs vacances à miami et ibiza
Nouaklou alaikoum rabi.
Signaler à l’administrateur
anar
# anar 28-08-2015 09:09
Citation en provenance du commentaire précédent de yasmine :
C'est le double discours du gouvernement qui a débouche sur cette situation .D'une part ils nous ont gavé de déclarations que les plages allaient être gratuites et que tout contrevenant sera puni et d'une part ils laissent faire.Ils se moquent bien de nos gueules car eux et leurs enfants passent leurs vacances à miami et ibiza
Nouaklou alaikoum rabi.

Cest l'Algerie d'en haut ya yasmine .
L'autre Algerie croupie dans la saleté et l'anarchie..
Il faut un chanhement radical du mode de gouvernance
*Regionaliser en regroupant des wilaya entre elles.
*Decentraliser la rente
*Donner plus de pouvoir aux elus
*Le wali ne sera que le garant de la police Ailleurs on les nomme prefets de police
*Separation des pouvoirs .Executif-legislatif-judiciaire
*Liberté de la presse.
*Une reelle opposition parlementaire contre le clan FLN/RND
Signaler à l’administrateur
El khettabi
# El khettabi 28-08-2015 18:10
Bonjour anar
Entièrement de votre avis . Un changement radical s'impose , et rien ne pourra changer avec cette gerontooligarchie qui détient tous les leviers de commande
Et surtout les cordons de la bourse .
Un pouvoir opaque que l'on appelle SYSTEME .
C'est quoi ce SYSTEME ? Une Araignée qui a tissé sa toile sur le pays qu'elle est entrain de liquéfier .
Signaler à l’administrateur
medmer
# medmer 27-08-2015 11:11
Je comprend pas le contraste entre l'image et le discours à savoir la NORMANDIE d'un côté et JIJEL de l'autre. Un manque de personnalité je suppose.
Signaler à l’administrateur
TAMANTOUTE
# TAMANTOUTE 26-08-2015 19:50
TANT QUE LE TRAVAIL LEGAL N'EST PAS INSTAURE SE TYPE DE BUSNESS RESTE CAR IL EXSTE DANS LE MONDE ENTIERS AVEC UNE CHRTE ET REGLEMENTATION.......VOILA CE QU'IL FAUT FAIRE L'ETAT EST MAITRE DES LIEUX ET DONC 100/100 RESPONSABLE CAR SES CHOSES SE DEVELOPPENT DEPUIS PLUS DE 10ANS ET Les services de l4etat sont au courant de tous ca mais sans lutte ni loi qui interdisent ca......?,,,
Signaler à l’administrateur
MedSouilah
# MedSouilah 26-08-2015 19:23
Des jeunes rackettent les estivants sous prétexte qu’ils gardent les véhicules en stationnement. © Archives/Liberté


Photo du journal liberté
Signaler à l’administrateur

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 395 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • TAHER: LE LAISSER ALLER QUI PERDURE.
    MedSouilah MedSouilah 12.09.2019 18:23
    https://nsa40.casimages.com/img/2019/09/12/190912072255410081.jpg

    Lire la suite...

     
  • TAHER: LE LAISSER ALLER QUI PERDURE.
    MedSouilah MedSouilah 12.09.2019 18:22
    ?? Juste après la publication de notre dernier article... À 10 heures. Ouf ! Enfin, et, après plus ...

    Lire la suite...

     
  • Les dangers du nid d’oiseau dans une cheminée
    MedSouilah MedSouilah 12.09.2019 18:18
    La solution préventive : la grille de protection anti-oiseaux...

    Lire la suite...

     
  • À cette terre, où l’on ploie
    lecteur jijel.info lecteur jijel.info 09.09.2019 19:46
    Notre chère patrie,la terre de nos aïeux. Je cite un proverbe chinois qui dit: « Si chaque jour,chaque ...

    Lire la suite...

     
  • À cette terre, où l’on ploie
    NoureddineBousdira NoureddineBousdira 09.09.2019 19:44
    "L’homme est l’arbre à qui la sève Manque avant qu’il soit en fleur. Son sort jamais ne s’achève Que ...

    Lire la suite...

     
  • Texenna: Exploitation illégale de tuf
    BenAdem BenAdem 06.09.2019 16:25
    Je pense que le mir actuel doit être au courant de ce chantier, puisqu'il relève de son territoire ...

    Lire la suite...

     
  • Ce mal silencieux qui nous torture.
    christine hamad christine hamad 04.09.2019 07:29
    Oui, c'est assourdissant parfois, mai, les gens sont très heureux et gaye, laisse leur un peu de ...

    Lire la suite...

     
  • La photo du jour: La figue, un trésor à valoriser...
    christine hamad christine hamad 04.09.2019 07:25
    Une fruit délicieuse ! J'aime manger le matin!

    Lire la suite...

     
  • ARRÊT SUR IMAGE INSOLITE...
    malek malek 03.09.2019 22:54
    Bâche nassetar El 3aila. Voici la belle réponse que nous recevons de ces montagnards.Cest normal ils ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Marche du 28 ème vendredi.
    saladin saladin 31.08.2019 10:39
    Pour ce 28e vendredi consécutif, le PEUPLE algérien est sorti dans la rue manifester pacifiquement, pour ...

    Lire la suite...

     
  • La «Petite Reine»
    nostalgie nostalgie 30.08.2019 05:10
    A l’époque coloniale, les autorités (que je ne regrette pas mais dont je regrette seulement certains ...

    Lire la suite...

     
  • RIHET EL BLED: Un bonjour de Texenna
    BenAdem BenAdem 25.08.2019 23:07
    Malgré la beauté des lieux, la montagne aussi n'est pas épargnée du fléau de la prédation. et à un ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 25.08.2019 04:04
    Pensée: Hommage à mon père décédé le 25.08.2016. Cela fait déjà exactement 3 années... Un jeudi ...

    Lire la suite...

     
  • Environnement au front de mer de Jijel
    nostalgie nostalgie 25.08.2019 03:00
    est-ce possible....!!!!!

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Forte mobilisation des manifestants pour le 27e vendredi
    saladin saladin 24.08.2019 10:39
    Les algérien(ne)s , à travers tout le pays, sont sortis dans la rue , pour le 27e vendredi consécutif ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 23.08.2019 20:02
    Condoléances. Nous venons d’apprendre le décès de Monsieur BELHIMEUR Rachid à l’hôpital de Montréal.

    Lire la suite...

     
  • Algérie : Vers la création d’une police de l’environnement (ministre)
    christine hamad christine hamad 18.08.2019 07:41
    C'est une très bonne idée! Peut-être les gens s'arrêtent de jeter les ordures partout !

    Lire la suite...