Lutte sans merci contre la prédation des terres publiques

JIJEL- La nécessité de lutter "sans merci" à Jijel contre la dilapidation du foncier relevant du domaine de l’Etat et les constructions érigées illicitement sur ces terrains a été soulignée par le wali lors d’un conseil de wilaya, a-t-on indiqué mercredi à la cellule de communication de cette collectivité.

Les pouvoirs publics locaux sont "déterminés" à mettre fin, en s’appuyant sur la loi, à cette "agression" qui porte préjudice à la réalisation d’équipements publics à travers l’ensemble des communes de la wilaya, a souligné Larbi Merzoug, réaffirmant qu’il était temps de "consolider l’autorité de l’Etat".

Un responsable de la cellule de communication de la wilaya a fait part de la "résolution" du chef de l’exécutif à sanctionner quiconque transgresserait la loi "quelles que soient la qualité et la situation sociale de son auteur".

Lors de récentes visites de terrain, M. Merzoug avait constaté de visu la prolifération de constructions illicites érigées au mépris des règles de l’urbanisme et, de surcroit, sans documents légaux et sur des terrains appartenant au domaine public.

Un état de fait qui a conduit à la démolition de nombreuses constructions qui ont poussé comme des champignons au cours de ces dernières années, d’autant que plusieurs projets d’utilité publique (écoles, centres de santé et autres équipements) n’ont pu être lancés en raison d’indues occupations sur les assiettes réservées à ces projets.

Même les terres agricoles relevant du domaine privé de l’Etat n’ont pas été épargnées par le "béton ravageur". Des citoyens, peu enclins au respect de la chose publique, ont profité de l’absence de contrôle ou du silence de responsables et d’élus locaux pour s’accaparer des lots à vocation agricole et y construire des habitations, parfois à plusieurs étages, a-t-on rappelé à la wilaya.
aps

Commentaires   

jijel.jijel
# jijel.jijel 02-10-2015 10:14
Puisque le commentaire a été effacé, je le reprends :
Une véritable mafia du foncier s’est développée et prospère à Jijel en s’attaquant aux citoyens les plus fragiles et les plus crédules.
Cette mafia est constituée de certains propriétaires réels ou fictifs, de certaines agences immobilières véreuses et de certaines personnes qui s’autoproclament experts-géomètres et qui exercent cette profession réglementée sans qu'il ne possèdent aucun agrément légal.
Ces pseudos experts-géomètres (et parmi eux des diplômés de l’université) effectuent le piquetage (dans leur langage mafieux, ils appellent cette opération de piquetage « ettèbrij ») d’un même terrain qu’ils revendent successivement à plusieurs acheteurs. Escroquerie avérée !
Signaler à l’administrateur
jijel.jijel
# jijel.jijel 01-10-2015 22:24
Bonsoir MSouilah,
Où sont mes commentaires et ceux de Noureddine, relatives au présent topic?
Signaler à l’administrateur
MedSouilah
# MedSouilah 02-10-2015 06:56
Bonjour JJ
Ils étaient en instance de modération..
Signaler à l’administrateur
jijel.jijel
# jijel.jijel 02-10-2015 08:01
Et ils le sont toujours! Car pas publiés!
Signaler à l’administrateur
khelifabenali
# khelifabenali 01-10-2015 20:27
[Nous balancerons la liste avec les noms au temps opportun]
KHEIROU EL BARI AAJILOUH : je pense que plus vous tardez à balancer la liste plus ces cafards auront le temps de se préparer pour se faire justifier ou s'enfuir vers d'autres pays.
Signaler à l’administrateur
Kutama
# Kutama 01-10-2015 23:11
Tu sais pourquoi la vermine a perdurer ? C'est parce que le milieu ou elle vit est clos, la societé de la vermine est caractérisée par un échange complet de l'aliment entre tous ses membres, elle a une grande cohésion sociale.
La désinfection ne se fera que quand les travaux de consolidation et de renforcement des éléments porteurs sinon c'est l'effondrement total, comme il a dit le Don Corleone il faut essayer de limiter les dégâts.
Signaler à l’administrateur
Kutama
# Kutama 01-10-2015 10:50
Comment voulez vous expliquer l'incompétence des services administratifs en premier leurs responsables.
L'organisme foncier de Jijel a régularisé un terrain d'environ 80 hectares sur les hauteurs situées entre Kaous et Texanna en s'appuyant sur simple demande à une personne qui a construit une maison sans permis ni papier justifiant sa propriété, cette personne n'est que le gardien de cette terre installé depuis des années par le propriétaire qui n'est plus de ce monde. La seule explication donnée par le Directeur actuel de l'organisme Foncier est bien que ses agents ont fait une sortie sur place pour chercher les propriétaires et une fois ils ont trouvé la personne installée sur cette terre ils ont enregistré cette dernière à son nom sans apporter les justificatifs ni rien du tout. En plus cette personne aura droit aux indemnisations pour le passage de la pénétrante Jijel Sétif
D'une source officielle d'une personne qui a travaillé à l'organisme foncier de Jijel, cette terre possède un papier de propriété et qui a été disparu par des personnes extérieures de la wilaya de Jijel avec la complicité d'un haut responsable de l'organisme foncier pour mettre la main sur cette terre et avec la complicité de la personne installée depuis des années sur cette terre.
L'affaire est lancée dans le tribunal en attendant que césar récupère ce qui lui appartient.
Pour info : le directeur de l'organisme foncier a donné pour seul motif suivant : mes agents étaient sur place pour régulariser et recenser cette terre et en questionnant la personne possédant la maison sur cette terre a confirmé sa propriété de la terre. Mes agents n'ont fait qu'enregistrer la propriété pour cette personne qui s'est déclaré propriétaire
Ya bou galbe hada Directeur parle comme ça, on va ou avec ces arrivistes et arrivants
Signaler à l’administrateur
yasmine
# yasmine 01-10-2015 09:49
Nous ne pouvons qu'applaudir de telles décisions. "L'autorité de l'état" c'est ce qui nous a manqué pendant ces 15 dernières années. Au passage , il est à mon avis nécessaire de poursuivre en justice ceux , entre responsables et élus qui ont laissé faire et encouragé le pourissement pour que leurs prochains sachent que le laxisme ne peut rester impuni.
Juste dans ce contexte , une batisse pour habitation a attiré mon attention , elle a été érigée sur des terrains EAC sur la route d'El achouet face à la briquetterie, terrain "revendu" par les bénéficiares initiaux à un commerçant connu à Taher qui a maquillé la chose en érigeant aussi une étable à coté de la maison.
Est-il normal que de telles aberrations puissent étre tolérées? ou y 'aurait-il des passe droits pour lesquels les friqués ne sont pas inquiétés.
Signaler à l’administrateur
Kutama
# Kutama 01-10-2015 12:52
Oui c'est une évidence que les responsables et les élus payent pour leur laxisme et pots de vin encaissés sinon ça ne va pas changé. Pour les noms et les affaires qui les concernent nous avons les listes avec preuves
Les bénéficiaires des logements
Les bénéficiaires des lots de terrains
Ceux qui ont fait rentrer leurs enfants aux postes dans les banques, dans les organismes publics
Ceux qui ont trafiqué des diplômes aux différentes universités (ancien sénateur concerné)

Nous balancerons la liste avec les noms au temps opportun

En pensant à laisser un pays propre à nos enfants , nous n'avons peur de personne
Signaler à l’administrateur
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 01-10-2015 19:47
Nous balancerons la liste avec les noms au temps opportun

En pensant à laisser un pays propre à nos enfants , nous n'avons peur de personne


SAHIT YA DADDA !!
Signaler à l’administrateur
Kutama
# Kutama 01-10-2015 21:13
Allah yssalmak ya ban al khal
Tu sais, s'il faut faire des sacrifices pour mieux vivre, nous sommes prêts
Signaler à l’administrateur
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 01-10-2015 04:55
"La nécessité de lutter "sans merci" à Jijel contre la dilapidation du foncier relevant du domaine de l’Etat et les constructions érigées illicitement sur ces terrains a été soulignée par le wali lors d’un conseil de wilaya"

N'est-il pas un peu trop tard devant l'ampleur des dégâts déjà commis ?

"Larbi Merzoug, réaffirmant qu’il était temps de "consolider l’autorité de l’Etat".

Un Etat tombé en déliquescence depuis 15 bonnes années !

"Un responsable de la cellule de communication de la wilaya a fait part de la "résolution" du chef de l’exécutif à sanctionner quiconque transgresserait la loi "quelles que soient la qualité et la situation sociale de son auteur".

Voilà bien une nouvelle qui nous comble d'aise.

"M. Merzoug avait constaté de visu la prolifération de constructions illicites érigées au mépris des règles de l’urbanisme et, de surcroit, sans documents légaux et sur des terrains appartenant au domaine public."

S'agissant de cet aspect des choses, il y a bien les ressortissants d'une tribu, qu'on appelle "les criquets pélerins", proliférant comme de la vermine, qui sont des spécialistes de l'accaparement de la chose public mais surtout des terrains sur lesquels ils construisent en toute impunité. C'est leur pêché mignon et leur "terrain" de prédilection !! Ils sont présents partout, Taher, Bazoul, Jijel à moindre degré...

Une tribu dont l'origine serait la Corne de l'Afrique, Djibouti...


"Un état de fait qui a conduit à la démolition de nombreuses constructions qui ont poussé comme des champignons au cours de ces dernières années..."

Action énergique devant laquelle nous applaudissons très fort !!

"Même les terres agricoles relevant du domaine privé de l’Etat n’ont pas été épargnées par le "béton ravageur". Des citoyens, peu enclins au respect de la chose publique, ont profité de l’absence de contrôle ou du silence de responsables et d’élus locaux pour s’accaparer des lots à vocation agricole et y construire des habitations, parfois à plusieurs étages, a-t-on rappelé à la wilaya."

Sachant le citgoyen indélicat et très peu respectueux des lois, le tort en revient entièrement aux responsables administreatifs censés veiller sur l'application des lois, qui ce sont endormis sous leurs lauriers en laissant faire el ghachi. Des responsa&bles qui "ferment l'oeil" ceci implique beaucoup de réflexion au résultat négatif et accusateur !
Signaler à l’administrateur

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 324 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • La photo du jour de la corniche. Attention. Ralentissez!
    christine hamad christine hamad 20.11.2019 07:32
    Ces singes sont adorables

    Lire la suite...

     
  • Communiqué de la gendarmerie nationale
    christine hamad christine hamad 20.11.2019 07:30
    C'était les préparations pour réveillon!! Les l

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    BenAdem BenAdem 19.11.2019 23:04
    Le Wali de Jijel, est complètement à l'ouest son seul travail se limite à la visite des dechrates ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: La campagne de la cueillette des olives lancée, hélas pas pour tout le monde...
    MedSouilah MedSouilah 18.11.2019 18:08
    Le roman La terre et le sang de Mouloud Feraoun publié en 1953 en France (Seuil), soit à la veille ...

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 18.11.2019 14:31
    laohalim, c'est vrai mais dans ce cas ils iront se plaindre non seulement des entrepreneurs qui ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: premiers flocons de la saison
    MedSouilah MedSouilah 18.11.2019 13:04
    Tout à fat Christine.

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    laohalim laohalim 18.11.2019 11:34
    je préconise au "groupe de citoyens de la ville de jijel" de se plaindre auprès de la Justice en ...

    Lire la suite...

     
  • Faire vivre le souvenir de Raymonde Peschard
    saladin saladin 18.11.2019 08:12
    Que Dieu ait l’âme de Raymonde Peschard,et la reçoit dans son vaste paradis, une combattante ALN ...

    Lire la suite...

     
  • Faire vivre le souvenir de Raymonde Peschard
    christine hamad christine hamad 18.11.2019 07:06
    Und dame exceptionnelle !! Allah yarhammo

    Lire la suite...

     
  • Le défi des citoyens des Béni Frah, dans la commune de Béni-Yadjis.
    christine hamad christine hamad 18.11.2019 07:02
    Bravo !! Une exemple a suivre!!!

    Lire la suite...

     
  • Jijel: premiers flocons de la saison
    christine hamad christine hamad 18.11.2019 06:57
    C'est très beau!! Il manque seulement une station de ski!!

    Lire la suite...

     
  • Le défi des citoyens des Béni Frah, dans la commune de Béni-Yadjis.
    saladin saladin 17.11.2019 08:25
    GRAND bravo aux habitants de Beni Frah, pour leur bonne volonté, de réparer le pont de l’espoir, après ...

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 17.11.2019 00:56
    Ce n'est pas au wali qu'il faut s'adresser dorénavant mais au Bon Dieu. Combien de fois le wali ...

    Lire la suite...

     
  • Planter des arbres sans aucune étude/ Voie publique dégradée par leurs racines
    yasmine yasmine 13.11.2019 11:24
    Il faut d'abord avoir une politique bien définie de gestion des espaces verts avec comme responsables ...

    Lire la suite...

     
  • Planter des arbres sans aucune étude/ Voie publique dégradée par leurs racines
    laohalim laohalim 13.11.2019 08:49
    Cher Mohamed, la solution est la suivante : Il faut déraciner le problème et pas les arbres c'est ...

    Lire la suite...

     
  • Souvenez vous de l'Inauguration à Béni Frah du pont de l'espoir...
    saladin saladin 13.11.2019 08:31
    Très triste est cette nouvelle ! Les habitants de Beni Frah ont pu réaliser ce pont ...

    Lire la suite...

     
  • Planter des arbres sans aucune étude/ Voie publique dégradée par leurs racines
    MedSouilah MedSouilah 12.11.2019 18:32
    Il fallait choisir des arbres, après étude par des experts du métier, aux racines moins agressives...

    Lire la suite...