Renforcement du secteur de la santé en personnel paramédical

Le secteur de la santé dans la wilaya de Jijel vient de bénéficier de 130 postes pour les paramédicaux, afin de couvrir le manque inscrit au niveau des différentes structures sanitaires. Ce renfort en ressources humaines est constitué de 99 infirmiers de santé publique (ISP), 10 laborantins de santé publique (LSP), 6 kinésithérapeutes, 10 manipulateurs en imagerie médicale (MIM), 4 assistants médicaux et un poste d’assistant social. Pour ce qui est des sages-femmes, nos sources précisent qu’une vingtaine d’élèves sont en cycle de formation pour une durée de 5 ans au niveau des instituts de Annaba et de Béjaïa.

Par ailleurs, ce nombre de postes qui semble être important n’est guère suffisant pour la wilaya de Jijel, qui connaît depuis quelques années un déficit en paramédicaux, en l’occurrence les infirmiers et les sages-femmes dont la majeure partie est affectée aux structures sanitaires du chef-lieu de wilaya ou les communes limitrophes de Jijel, au moment où les zones rurales et enclavées souffrent d’un manque flagrant de personnel médical et paramédical. Une situation qui se répercute négativement sur la population, censée recevoir les soins dans les structures implantées dans leurs régions. Il est important de signaler que la maternité de l’EPH de Jijel demeure sans gynécologue depuis plusieurs mois, ce qui oblige les parturientes à se diriger vers les cliniques privées ou les maternités situées dans d’autres wilayas, notamment lorsqu’il s’agit d’accouchement par césarienne.odejjijel.org
Liberté 01/10/2015 Par Mouloud SAOU