DROGUE, SEXE ET VIOLENCE "JE SUIS UN PRINCE, JE FAIS CE QUE JE VEUX"

Les détails des poursuites lancées à l’encontre du prince Majed Abdulaziz al-Saoud ont été dévoilés. Entre cocaïne, soirées alcoolisées et orgies, la vie du prince saoudien était bien loin des préceptes religieux que prêche sa famille.

Que se passait-il réellement derrière les murs de la luxueuse résidence de Beverly Glen ? Un mois après l’arrestation du prince Majed Abdulaziz al-Saoud, le «Los Angeles Times» dévoile les détails des poursuites intentées contre le monarque saoudien. Trois anciennes employées l’accusent de les avoir agressées à l’intérieur de sa demeure, qu’elles n’ont pu fuir qu’en escaladant les hauts murs. «Je suis un prince et je fais ce que je veux ! Vous n’êtes personne !», leur aurait-il hurlé.

 

Selon l’avocat des trois femmes, le prince utilisait «l’humiliation, la honte et la peur pour les réduire au silence». Il les aurait harcelées sexuellement et humiliées, notamment lorsqu’il recevait des invités. «Demain, il y aura une fête et tu feras tout ce que je veux ou je te tuerai», aurait-il menacé à l'une des trois victimes, lesquelles n’ont pas été nommées dans la plainte. Toutes ont porté plainte au civil contre le prince saoudien.

 

Une des dernières agressions en date remonte en 22 septembre dernier, lorsqu’il s’en serait pris à une des trois femmes, lui donnant un coup au genou et l’attrapant par le bras. Sa forte consommation d’alcool et de drogue aurait contribué à ce comportement violent.

 

LE PRINCE EST INTROUVABLE

 

Selon le dossier, qui dévoile les détails graveleux de la vie du suspect, le prince aurait été vu en pleine relation sexuelle avec un autre homme –en Arabie Saoudite, il risquerait la peine de mort pour cela. Il aurait même contraint un employé à lui péter au visage, demandant aux trois accusatrices de rester pour regarder cette scène.

 

Le 19 octobre, le prince saoudien était absent au cours d’une audience. Interpellé le 23 septembre, il avait été libéré dès le lendemain après avoir versé une caution de 300.000 dollars. Depuis, on ignore où se trouve ce citoyen saoudien, qui ne disposait pourtant pas de l’immunité diplomatique. S’il est reparti en Arabie saoudite, il pourrait échapper à toute poursuite, puisque le royaume wahhabite ne dispose pas d’accords d’extradition avec les Etats-Unis. 

 

parismatch.com

Les détails des poursuites lancées à l’encontre du prince Majed Abdulaziz al-Saoud ont été dévoilés. Entre cocaïne, soirées alcoolisées et orgies, la vie du prince saoudien était bien loin des préceptes religieux que prêche sa famille.

Regardez le zapping TV des entrepreneurs avec Bpifrance

Que se passait-il réellement derrière les murs de la luxueuse résidence de Beverly Glen ? Un mois après l’arrestation du prince Majed Abdulaziz al-Saoud, le «Los Angeles Times» dévoile les détails des poursuites intentées contre le monarque saoudien. Trois anciennes employées l’accusent de les avoir agressées à l’intérieur de sa demeure, qu’elles n’ont pu fuir qu’en escaladant les hauts murs. «Je suis un prince et je fais ce que je veux ! Vous n’êtes personne !», leur aurait-il hurlé.

Selon l’avocat des trois femmes, le prince utilisait «l’humiliation, la honte et la peur pour les réduire au silence». Il les aurait harcelées sexuellement et humiliées, notamment lorsqu’il recevait des invités. «Demain, il y aura une fête et tu feras tout ce que je veux ou je te tuerai», aurait-il menacé à l'une des trois victimes, lesquelles n’ont pas été nommées dans la plainte. Toutes ont porté plainte au civil contre le prince saoudien.

Une des dernières agressions en date remonte en 22 septembre dernier, lorsqu’il s’en serait pris à une des trois femmes, lui donnant un coup au genou et l’attrapant par le bras. Sa forte consommation d’alcool et de drogue aurait contribué à ce comportement violent.

LE PRINCE EST INTROUVABLE

Selon le dossier, qui dévoile les détails graveleux de la vie du suspect, le prince aurait été vu en pleine relation sexuelle avec un autre homme –en Arabie Saoudite, il risquerait la peine de mort pour cela. Il aurait même contraint un employé à lui péter au visage, demandant aux trois accusatrices de rester pour regarder cette scène.

Le 19 octobre, le prince saoudien était absent au cours d’une audience. Interpellé le 23 septembre, il avait été libéré dès le lendemain après avoir versé une caution de 300.000 dollars. Depuis, on ignore où se trouve ce citoyen saoudien, qui ne disposait pourtant pas de l’immunité diplomatique. S’il est reparti en Arabie saoudite, il pourrait échapper à toute poursuite, puisque le royaume wahhabite ne dispose pas d’accords d’extradition avec les Etats-Unis. 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 134 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Sidi Saïd quitte l'UGTA. Salim Labatcha nouveau SG
    Maalah Maalah 22.06.2019 17:13
    Il faut dissoudre tous les machins les trucs et les associations etatiques ( un syndicat doit être ...

    Lire la suite...

     
  • Ce matin au marché hebdomadaire de Jijel: TRISTES IMAGES.
    El khettabi El khettabi 22.06.2019 13:26
    ANNADHAFA MIN AL IMAN Sommes nous des croyants???

    Lire la suite...

     
  • LES ENFUMADES DU DAHRA : UN CRIME PRÉMÉDITÉ 18-20 juin 1845
    Maalah Maalah 20.06.2019 13:57
    Certes il ne faut pas oublier le passé , pour le moment son excellence le peuple algérien a d'autres ...

    Lire la suite...

     
  • L'ex-président égyptien Mohamed Morsi meurt après un malaise au tribunal
    saladin saladin 18.06.2019 12:21
    L’histoire retiendra que le président Mohamed Morsi, rahimahou Allah, est peut être, l’unique président ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: Le cauchemar des plages continue...
    yasmine yasmine 16.06.2019 16:22
    Cette année risque d'etre une année cauchemardesque à ce sujet , les sevices de sécurité ayant baissé ...

    Lire la suite...

     
  • Vidéo: Un député suisse se prononce sur le gel des avoirs de Bouteflika
    saladin saladin 15.06.2019 14:17
    "Il vaut mieux tard que jamais", dit-on. Pourvu que le gouvernement helvétique tienne parole et ...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL: Une imposante marche pacifique
    saladin saladin 15.06.2019 08:41
    Il est certainement souhaité de voir tous ceux qui, de près ou de loin, étaient coupables de corruption ...

    Lire la suite...

     
  • Ce matin au marché hebdomadaire de Jijel: TRISTES IMAGES.
    nostalgie nostalgie 15.06.2019 03:08
    est-ce possible.....????????

    Lire la suite...

     
  • jijel.info: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 11.06.2019 09:29
    Effectivement Foughali, c'est une question de volonté, il y a des responsables integres qui se soucient ...

    Lire la suite...

     
  • Chekfa. Routes dégradées à la cité 100 logements.
    nostalgie nostalgie 11.06.2019 02:55
    quelle désolation.....!!!

    Lire la suite...

     
  • Jijel: 15ème vendredi de mobilisation contre le système: le peuple maintient la pression.
    Foughali Foughali 10.06.2019 12:56
    Salut saladin Je suis très agréablement surpris de voir le comportement de cette jeunesse... Beaucoup ...

    Lire la suite...

     
  • jijel.info: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    Foughali Foughali 10.06.2019 12:42
    Salut Yasmine Entièrement de votre avis! J’ajouterai qu’il faut un peu d’espace vert autour ou devant ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 07.06.2019 21:19
    Message d'un ami. AVIS DE DÉCÈS. Décès de Monsieur Djebbar Ahcene à Marseille. frère de Mohamed ...

    Lire la suite...

     
  • jijel.info: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 06.06.2019 09:44
    C'est cette possibilté de construire plus de 3 étages au centre ville qui a fait exploser le prix du ...

    Lire la suite...

     
  • Joyeuse fête de l’Aid El Fitr El Moubarek: Le 04 juin 2019
    saladin saladin 05.06.2019 09:55
    Aïdkoum Moubarak. koul sana oua antoum bikheir, Inchallah. http://i67.tinypic.com/2hxvrq.png

    Lire la suite...

     
  • Joyeuse fête de l’Aid El Fitr El Moubarek: Le 04 juin 2019
    christine hamad christine hamad 05.06.2019 08:06
    Merci beaucoup !!

    Lire la suite...

     
  • Joyeuse fête de l’Aid El Fitr El Moubarek: Le 04 juin 2019
    MedSouilah MedSouilah 04.06.2019 12:42
    Allah Ayssalmek Christine. Koul Aam Bkhir inchaallah

    Lire la suite...