Connexion

Nous avons 441 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Le manque d’espace asphyxie l’activité L’association des diabétiques de Jijel en quête de local

Depuis 2007, l’association des diabétiques de la wilaya de Jijel ne cesse de saisir les responsables locaux pour espérer se voir attribuer un local à même de lui permettre d’activer convenablement.


Bien que créée en 1998, l’association n’a pris son véritable envol qu’à partir de 2007. Les bénévoles, à leur tête le président Hocine Merizek, ne manquent pas de montrer la fierté devant l’éventail d’équipements acquis au profit des malades grâce aux dons, aux subventions de l’Etat et des collectivités locales.

Mais un bémol atténue sensiblement cette marche et ce bonheur pour servir les malades diabétiques. Le président de l’association, que nous avons rencontré en son siège sis à la rue Bouridah Seddik, remet – comme à chaque fois – l’épineux problème de la promiscuité et des frais de location qu’il aurait aimé verser dans des œuvres au profit des malades.

Comme nous avons pu le constater, le manque d’espace a poussé les membres de l’association à disposer certains équipements par terre. Heureusement, précise M. Merizek, l’association vient de louer un autre local en ville, juste pour l’entreposage des équipements médicaux, bureautique et du mobilier.

L’inventaire qui nous a été montré donne une valeur totale de près de 4,58 millions de dinars en équipement et stocks dont 1,53 millions DA, entreposés.

Le siège principal, d’une cinquantaine de mètres carrés, compte un bureau de consultation – utilisé aussi comme bureau administratif – une réception, une pharmacie et une salle de soin. En cet espace, la promiscuité n’est vraiment pas un vain mot! Loué pour 180 000 dinars l’an, l’association a été contrainte de louer un deuxième local pour 120 000 dinars par an afin de pourvoir entreposer les équipements acquis.

Quotidiennement, assure le président de l’association, quelques 70 personnes visitent le siège pour se voir fournir gratuitement des médicaments, une prise de glycémie ou de tension artérielle. L’association assure par ailleurs aux équipements disponibles des électrocardiogrammes (ECG) et le taux d’hémoglobine glyquée (Hb1AC) notamment. Elle dispose d’un ECG numérique acquis pour 260 000 dinars et deux équipements pour le taux d’Hb1ac pour un total de 440 000 dinars.

Rien que les produits nécessaires pour un seul malade, valent un total de 300 DA. L’association, nous-a-t-on assuré a bénéficié en 2014 d’une subvention de 500 000 DA de l’APC et de 300 000 DA de l’APW. A cela, s’ajoutent 1,80 million de dinars de la part du ministère de la santé qui a financé dans le cadre d’une convention, un programme d’achat de matériels et équipements.


Après plusieurs demandes, l’association a relancé l’APC le 25 octobre dernier pour l’aider à trouver un local adéquat à moindre coût pour continuer à fournir – gratuitement – des aides aux malades et rentabiliser les équipements et matériels acquis grâce aux dons et subventions.

Le président nous dira qu’il ne demande qu’un local pour «pouvoir travailler normalement tout en allégeant les finances de l’association des 300000 dinars de locations annuelles». Un appel auquel devrait logiquement répondre les responsables locaux à une association, dont le caractère d’utilité publique ne fait pas de doute.

Fodil S.

Commentaires   

elmejnoun
# elmejnoun 11-11-2015 11:47
incroyable silence des autorités locales face au SOS de cette association humanitaire . pour gaspiller l'argent en achats de voitures de luxe pour usage personnel aux frais du contribuable , nos responsables locaux savent comment débloquer un budget . mais pour aider les autres personnes souffrantes hors de question honteux .

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.