Connexion

Nous avons 721 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Glissements de terrain à Jijel: Quelles solutions pour Ouled Asker et Belhadef?

La wilaya de Jijel recevant chaque année des trombes d’eau, les feux de forêt et le défrichage sauvage aidant avec la disparition du couvert végétal, souffre dans certaines zones de glissement de terrain.

C’est le cas des communes d’Ouled Asker et Bouraoui Belhadef qui ont fait récemment l’objet d’une visite d’une délégation conduite par le wali, Larbi Merzoug.

La région de Boussehoul à Ouled Asker, une pente douce dénudée, avec en amont un petit réservoir naturel d’eau. Le phénomène a débuté en 2004, et l’APC avait alors lancé une étude.

En décembre 2013, les intempéries ayant été plus importantes, le phénomène s’est accentué. Une commission communale a jugé la situation dangereuse sur 41 habitations recensées dans lesquelles vivent 44 familles. La direction de l’urbanisme et de la construction a lancé à ce propos en 2014 un appel d’offre pour une étude qui a été déclaré infructueux en avril de la même année avant d’être relancé au mois de décembre.

L’étude a été confiée à un bureau d’études pour 8,15 millions de dinars et concerne outre les 14,3 hectares touchés par le glissement, une étude géotechnique de 71,4 hectares. Selon la présentation du projet, le marché se trouve au niveau du contrôle financier pour les formalités de visa.

Le retard pris dans le traitement de cette opération a généré un autre problème né de l’hébergement en urgence des 44 familles au niveau des 30 logements sociaux attendus d’être attribués par les demandeurs. Ces derniers nous a révélé un élus de l’APC ne cessent de mettre la pression pour voir ces habitations distribuées. Un dilemme terrible ! Dans la commune de Bouraoui Belhadef, les travaux de réparation des dégâts causés par les intempéries sur le chemin de wilaya 135B n’ont pu aboutir après le rejet du marché de 53,11 millions de dinars par la commission des marchés de wilaya.

Une situation doublement pénalisante surtout en cette période de gel des projets non lancés. Vu l’urgence de ces travaux, une demande devrait être introduite auprès de la chefferie du gouvernement pour débloquer ces travaux dont certains comme sur le CW151 n’ont pas été engagés pour insuffisance d’autorisation de programme. Deux lots par contre relatifs au CW142 et le CW39 ont été déclaré infructueux après la 2ème consultation.

Fodil S.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.