Connexion

Nous avons 391 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Abdelaziz GHERMOUL à partir de jijel: On vit sous une oligarchie

C’est parti, le mouvement des nationalistes libres prendra part à la prochaine course sénatoriale qui aura lieu vers la fin du mois de décembre prochain. En effet, le président de l’assemblée populaire de wilaya Ahcene Boukef, a plébiscité hier samedi au siège du bureau de wilaya par les élus en présence du président de cette formation politique par Abdelaziz Ghermoul pour être le candidat du parti pour la course des sénatoriales qui aura lieu vers la fin du mois prochain.

Tirant profit de son passage dans la wilaya de Jijel, Abdelaziz GHERMOUL, a réitéré la position de son mouvement à l’égard de l’actualité politique nationale et internationale, notamment les attentats terroristes ciblant la capitale française. fideles à son ferme opposition au pouvoir en place, le président du MNL a fustigé l’emprise des forces de l’argent sur la décision politique en qualifiant ce pouvoir d’ oligarchie pratiquant la logique de « CHEKERA « pour acheter les voix .plus loin, le hôte de jijel, a adressé un réquisitoire acerbe à l’égard des dispositions de la loi de finance 2016 cautionné par les élus du peuple. A ses yeux, ces dispositions relatives à des augmentations des prix qui touchent directement le poche des bourses moyennes, dont le pouvoir d’achat est déjà précaire. l’orateur n’ pas manqué de souligner son soutien à la coordination de l’opposition qui va tenir son prochain conclave pour discuter d’autres formes d’opposition .interrogé par nos soins sur la lettre de 19-4 , Abdelaziz Ghermoul, estime que la tonalité politique de cette option demeure faible et la liste de ces promoteurs comporte des personnes qui n’ont pas de dimension nationale tout en précisant que le président de la république en sa qualité du premier magistrat du pays lui revient le droit de les recevoir ou non. Et sur un ton confiant, le président du mouvement des nationalistes libres, a déclaré que l’année prochaine sera une importante échéance politique pour l’ensemble de la classe politique nationale.
BMC

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.