Connexion

Nous avons 744 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Université de Jijel : Séminaire sur les géorisques

La salle des conférences de la bibliothèque centrale de l’université Mohamed Seddik Benyahia de Jijel, a abrité les 17 et 18 novembre la deuxième édition du séminaire national sur les géorisques, qui a vu la participation d’une trentaine d’universitaires spécialisés dans le domaine, notamment en géologie.

Organisée par le laboratoire de Génie géologique (LGG) de la Faculté des sciences de la terre et de la vie, la rencontre a abordé différents thèmes ayant trait aux risques encourus, liés au génie civil ou glissements de terrain, à la nature géologique du terrain, à la sismicité, les inondations, les changements climatiques, l’impact des ressources en eau, et bien sûr les modèles et analyses d’étude de ces phénomènes, qui affectent la vie des constructions, des régions que des populations.

On retiendra quelques travaux, comme celui présenté par Allaoua Bouaïche du centre national d’études et de recherches intégrées (Cnerib) sur le risque sismique au niveau des barrages en remblai. La wilaya de Jijel en compte à ce propos deux retenues (El Agrem et Kissir). La présentation est revenue sur l’histoire des ruptures de barrages en terre (San Fernando 1971–USA, Fujinuma 2011 – Japon, …), qui ont «servi à l’amélioration des calculs sismiques». Le diagnostic du glissement de terrain sur la route reliant El Ancer à Bouraoui Belhadef a fait l’objet d’une présentation de Chahra Illas et Riad Benzaid de l’université de Jijel, qui ont recommandé, entre autres, un reprofilage de talus, la mise en place d’un réseau d’éperons et des tranchées drainantes, la réalisation de gabionnages et le reboisement du talus. Abordant le problème des glissements de terrain dans la wilaya de Jijel, le poster de Mohamed-Amine Boumehraz évoque les fortes précipitations, le type calcaire et argileux des sols de la région, et les pentes qui caractérisent le relief. Pour sa part, Nadira Bounemeur, du LGG de Jijel, a présenté un poster sur les le renforcement des zones instables de la transversale Nord-Sud (Kaous – Djimla) dans la wilaya de Jijel, une autre région particulièrement touchée par les glissements de terrain. Dans sa conclusion, on retiendra «l’absence de préservation des talus par la réalisation anticipée des fossés de crête et de pieds de talus» préconisant entre autres «un bon drainage des eaux de ruissellement».

Fodil S.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.