Connexion

Nous avons 712 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Un site archéologique important aux abondons à Bida [Erraguène]

Voici quelques images récentes d'un ami, Fares Boubezari, d'un endroit très cher, hélas à l'abandon !

Notre ami, Hadji du site jijel-archeo, avait déjà soulevé ce problème d'abandon, d'où l'importance de la préservation...Le site archéologique; qui se trouve sur la rive gauche de l'oued El Bahar, affluent de l'oued DjenDjen au niveau d'Erraguène, près du lieu évocateur de Hadjar Kebab; s'étend sur plusieurs hectares malheureusement laissé aux abondons et chaque jour, dieu sait, combien de pans d'histoire et de monuments antiques importants disparaissent à jamais.

Rien qu'à regarder ces stèles funéraires découvertes là-bas, et autres pierres taillées et sculptées, un grand désarroi nous surprend, convaincu que leur place est dans un musée, car fatalement, Débris jonchants le site archéologiquecomme il est d'habitude chez nous, tôt ou tard on ne les verrai plus, soit par le fait des destructions ou bien des vols impunis.

 

Un bureau d'études de travaux publics a bien alerté les autorités il y a un certain temps, lors de son passage à Bida, en adressant un mémorandum au wali pour un éventuel classement et protection du site. Mais depuis, rien n'a été entamé, alors qu'il suffisait d'une légère prospection avec quelques archéologues, en compagnie des responsables de la commune d'Erraguène, ceux du musée de Jijel, de membres d'associations actifs, pour dresser l'inventaire de tout ce qui peut être récupérer et porter; fragments d'architecture et de statues, bas-reliefs, inscriptions; et les acheminer vers Jijel, chef lieu, afin d'enrichir l'inventaire des antiquités locales et y développer la collection lapidaire actuellement pauvre du musée de la ville.

 

Rien n'empêchera dans un futur qu'on espère proche, la commune d'Erraguène d'envisager un endroit qui ferait office de musée communal et digne d'un conservatoire pour la protection et l'exposition d' objets archéologiques et historiques que recèlerait à ne pas en douter la vaste région des Béni Zoundaï et Béni Foughal.

Sur les trois stèles découvertes dans un assez bon état et joli esthétique avec frontons triangulaires, une seule présente des inscriptions romaines, probablement inédites. Je n'en ai pas la preuve. (photo de gauche). L'épitaphe concernerai sans doute un père décédé, selon la formule consacrée, incomplète ici, Karissimo Patri ou Parenti Karissimo « à mon père bien-aimé »

 

Les deux autres avaient leur cartouche totalement érodé, sans épigraphie visible. Sur l'une en grès, présentant un pédoncule, le fronton est sculpté d'un triangle à l'intérieur duquel est gravé un croissant, trahissant l'origine locale du défunt. Sur l'autre, apparemment un dessin difficilement visible.

Avec http://www.jijel-archeo.123.fr

Commentaires

MedSouilah
# MedSouilah 07-02-2015 21:30
Locomobile à vapeur, dans une oliveraie à ouled Arbi près de El Milia
Cette photo de nos lecteurs a été prise à Ouled Laarbi dans la daira d'El-Milia, qui représente une très ancienne machine à vapeur. Quand on sait que les inventions les plus évoluées datent du XVIII siècle.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.