Connexion

Nous avons 232 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

El Milia : L’affaire de l’APC jugée le 10 janvier prochain

L’affaire de l’APC d’El Milia, en instruction judiciaire depuis le mois de mai dernier au parquet de Taher, connaitra son épilogue le 10 janvier prochain a-t-on appris de source judicaire fiable.
Au nombre de dix, dont neuf élus et un fonctionnaire à l’APC,
les mis en cause seront appelés à la barre pour répondre des faits de dilapidation de deniers publics et mauvaise administration des affaires publiques. Avant hier, c’est le P/APC par intérim et trois de ses adjoints de l’exécutif qui ont été relevés de leurs fonctions par mesure conservatoire dans le sillage de cette affaire.
En l’air depuis qu’ils ont fait l’objet de poursuites judicaires dans le cadre de cette même affaire, cette décision est tombée pour geler provisoirement l’activité des mis en cause au sein de l’APC.

Installés au mois de juillet dernier dans leurs postes pour pallier à la mesure de suspension pour les mêmes motifs de l’ex-P/APC et de quatre élus, ces derniers n’ont pas tardé à être rattrapés par ce scandale judicaire, qui secoue la ville d’El Milia, deuxième grande agglomération de la wilaya de Jijel. Pour rappel, cette affaire a mis au banc des accusés quasiment la moitié de l’instance communale, puisque neuf élus sur les vingt trois membres de l’APC sont suspendus par mesure conservatoire de leurs fonctions, en attendant l’énoncé du verdict final de la justice. La désignation d’un autre maire doit intervenir dans les prochains jours avec la tenue d’une assemblée qui ne réunira que les 14 membres et qui n’ont pas été éclaboussés par cette affaire. odejjijel.org
El Watan 03/12/2015 Par Adam S.

Commentaires   

anar
# anar 04-12-2015 11:41
Attendant le verdict ,et la presomption d'innocence ?????
Merisier
# Merisier 04-12-2015 19:08
Bien dit ANAR. On a déjà vu des accusations, plus graves encore, rester au stade d'accusations. Chaque accusé a droit à la présomption d'innocence. C'est inscrit dans la législation algérienne.
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 03-12-2015 20:04
Chacun parmi ces élus indélicats, s'oblige à croire que tout lui est permis !

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.