El Milia (Jijel) : Un troisième maire désigné à la tête de l’APC

Après le gel des activités de quatre élus la semaine passée, une procédure qui s’ajoute à la décision de mise à l’écart de cinq autres au mois de juillet dernier par suite de leur inculpation dans une même affaire de malversation à l’APC d’El Milia, les membres restant de l’instance communale ont procédé à la désignation d’un autre maire.
L’opération de vote s’est déroulée, jeudi, au siège de l’APC en présence de treize élus sur les 23 que compte cette assemblée, a-t-on appris de sources concordantes. C’est un membre élu sur la liste du FLN qui a triomphé de ce vote, en attendant qu’il entame ses consultations pour désigner la composante de l’exécutif communal. En trois années, c’est le troisième maire qui est désigné à la tête de cette APC, après le gel des activités des deux précédents responsables.

Pour rappel, les neuf élus, ainsi qu’un fonctionnaire à l’APC, mis en cause dans cette affaire judicaire, seront jugés le 10 janvier prochain au tribunal de Taher.odejjijel.org
El Watan 05/12/2015 Par Adam S.