Les eaux de ruissellement posent problème

Loin de se résorber, le problème des eaux de ruissellement dans la commune de Jijel continue de faire des siennes à chaque épisode pluvieux.
Déjà que la région est connue pour ses fortes précipitations, mais avec le dérèglement climatique, les violentes averses risquent d’être de plus en plus fréquentes sur des périodes de temps limitées. Les 181 mm enregistrés entre les 5 et 7 novembre dernier en sont la parfaite illustration. Une chose est sûre, pour le moment le problème est surtout lié à la gestion de la ville et le dimensionnement des réseaux. Ainsi à Jijel, l’image dans certaines parties de la ville relève désormais de la tradition. Les quartiers bas de la ville, comme du côté de plage Kotama, certaines avenues du centre-ville, de village Mustapha et encore plus à l’ouest, se retrouvent presque souvent inondés.
Des quartiers se trouvant en hauteur, et en l’absence de réseau de collecte efficient, gravats et détritus se retrouvent charriés jusque dans la ville basse, faisant ressembler à des bourbiers certaines artères comme la rue Bouridah Seddik ou la rue Cheriguene Ali. Lors des dernières précipitations, il y a 15 jours, les débits solides charriés à travers ces deux dernières artères se sont retrouvés jusque dans la basse ville, sur l’avenue Abdelhamid Benbadis au centre-ville de Jijel et sur la rue des maquisards près du lycée El Kendy.
Lors de notre passage près des lieux, nous avons remarqué à l’est un torrent sortir de la clôture de l’Ecole de la Marine d’Ayouf – qui laisserait penser à une accumulation des eaux derrière la clôture - et un «cours d’eau» près de Aïn Roumane, à l’ouest près de la clôture de la même école. Ce constat dénote les aménagements qui doivent être entrepris en urgence, tant à l’intérieur de l’Ecole militaire que tout près pour canaliser les eaux de ruisselement et éviter les dangereux débordements désormais récurrents.
Près de la plage Kotama, sur le boulevard Mustapha Benboulaïd, le collecteur n’arrive plus à contenir le volume des eaux puisque ces dernières rejaillissent carrément des regards pour inonder la chaussée et les trottoirs. Au centre-ville, les débordements sont plutôt le fait d’absence de curage des avaloirs, rendant l’évacuation des eaux via le réseau d’égouts impossible. Près de la gare routière ouest, les travaux effectués ont certes amoindri l’élévation du niveau des eaux, mais un effort demeure encore possible pour permettre l’évacuation des trombes d’eau vers la mer, distante de quelques dizaines de mètres seulement.
Plus à l’ouest et plus précisément le long du boulevard Rouibah Hocine et le quartier Rabta, le problème est d’une toute autre nature. Pour ce dernier quartier, d’anciens marécages, dont le niveau avoisine celui de la mer, la plus grande erreur a été son urbanisation – sauvage par endroits – alors que ce terrain était classé inconstructible.
Le problème d’évacuation des eaux vers la mer, surtout lors des grosses houles, risque de s’accentuer encore avec la frénésie immobilière qui s’est emparée de cette assiette où les cours d’eau d’évacuation vers la mer sont carrément «assiégés». Les cours d’eau comme oued Moutas, à l’ouest de la ville, – qui a bénéficié de travaux de curage ces derniers jours -, sont carrément cernés par les habitations et lors des débordements de ces derniers, leurs eaux se retrouvent logiquement dans les demeures construites de part et d’autre. La fréquence de ces désagréments mérite qu’on se penche sur le problème.odejjijel.org
El Watan 14/12/2015 Par Fodil S.

Commentaires   

volvo
# volvo 14-12-2015 16:55
attendons nous à une grande catastrophe encore , regardez tous les avaloirs sont bouchés .
Signaler à l’administrateur

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 314 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Le comportement inhabituel des goélands avant le séisme...
    christine hamad christine hamad 22.02.2020 07:25
    Les oiseaux et autres animaux sentent les catastrophes naturels !!

    Lire la suite...

     
  • Les Aftis: Quand la lumière jaillit sur la corniche.
    christine hamad christine hamad 21.02.2020 07:24
    Une très belle photo

    Lire la suite...

     
  • UNE JEUNESSE EN PÉRIL...
    lecteur jijel.info lecteur jijel.info 07.02.2020 18:12
    Bonjour cher voisin, L'accompagnement des adultes et une étape ultérieure à l'éducation reçu des ...

    Lire la suite...

     
  • Renversement d’un bus à Souk Ahras: 08 morts et 22 blessés
    laohalim laohalim 04.02.2020 13:48
    N'est pas conducteur de bus qui veut ! Les gens croient qu'avec un simple tampon sur le permis de ...

    Lire la suite...

     
  • Renversement d’un bus à Souk Ahras: 08 morts et 22 blessés
    MedSouilah MedSouilah 04.02.2020 13:05
    Le ministre de l’intérieur, dans son exposé, a fait état de 22.500 accidents corporels durant 2019. Ces ...

    Lire la suite...

     
  • Vieille gravure de Jijel
    MedSouilah MedSouilah 04.02.2020 12:34
    guendouz, aguendouz ou el guendouz pourrait bien dire élève ( école coranique) , petit veau.

    Lire la suite...

     
  • Vieille gravure de Jijel
    MedSouilah MedSouilah 04.02.2020 12:32
    TRADUCTION: .. Ensuite chaque élève efface sa planche avec de l'eau et il passe une pierre "de l'argile ...

    Lire la suite...

     
  • Chine: Construction d'un hôpital en quelques jours.
    christine hamad christine hamad 04.02.2020 07:18
    Les hôpitaux ne manque pas des gants ou des masques, ils manquent de technologie pointu et le comfort ...

    Lire la suite...

     
  • Chine: Construction d'un hôpital en quelques jours.
    laohalim laohalim 03.02.2020 15:37
    Alors là je comprend rien ! l'Algérie fournit de l'aide à la Chine ?! alors pourquoi nous dit-on que ...

    Lire la suite...

     
  • Lettre Ouverte à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 03.02.2020 12:03
    Il faut saisir tous les hauts responsables du pays sujet de cette situation de laisser aller et de ...

    Lire la suite...

     
  • Une santé publique "malade"
    yasmine yasmine 03.02.2020 11:55
    Est-il normal que sur les projets retenus de structures sociales dans la nouvelle extension de la ...

    Lire la suite...

     
  • Une santé publique "malade"
    A.freelance A.freelance 02.02.2020 14:24
    Bonjour à tous, Ce n'est pas les médecins qui nous manquent, c'est la médecine. ‘’Charles de Montesquieu’’ ...

    Lire la suite...

     
  • Lettre Ouverte à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 30.01.2020 21:21
    Apparemment, ceux qui ont bafouille la réglementation etaient bien protégés, le seront-ils maintenant ...

    Lire la suite...

     
  • Décès et condoléances...
    MedSouilah MedSouilah 30.01.2020 18:55
    PENSÉE: 31/01/2013____________31/01/2020 Allah yarahmak mon cher cousin et mon beau frère.? Cela fait ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel profonde: L'image parlante...
    saladin saladin 30.01.2020 08:42
    C’est vrai qu’on ne peut pas bâtir des écoles dans toutes les mechtas. Mais on peut créer un internat ...

    Lire la suite...

     
  • Palestine: le rejet du plan de paix américain pour le Proche-Orient s'intensifie
    christine hamad christine hamad 29.01.2020 08:21
    Le probleme n'est pas la Après qu'ils se mettent d'accord sur le plan de paix, on va voir un ...

    Lire la suite...

     
  • Palestine: le rejet du plan de paix américain pour le Proche-Orient s'intensifie
    MedSouilah MedSouilah 28.01.2020 18:56
    Prévue au siège de l'Autorité palestinienne à Ramallah, en Cisjordanie, la réunion d'urgence verra ...

    Lire la suite...