Connexion

Nous avons 345 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Une cascade de rejet de marchés

Le refus par la commission des marchés de la wilaya de Jijel d’avaliser des projets qui lui sont présentés continue de susciter des remous, notamment au sein des élus de l’APW, réunis récemment en session ordinaire.
La situation est telle qu’une incompréhension s’est jointe à la désillusion consécutive au gel des projets, qui n’ont pas encore démarré, à cause de la crise financière. Rien que pour la semaine écoulée, deux avis d’annulation d’attributions provisoires de marchés ont été publiés, pour cause de rejet par la commission de wilaya.
Ainsi, les plus récents sont les travaux de réparation des dégâts occasionés par les intempéries de 2012 sur le tronçon de la RN105 entre Djimla et Fedoules, près des limites avec la wilaya de Mila, et le projet relatif à l’aménagement d’un circuit d’examen de permis de conduire à Taher pour un montant de 48,78 millions de dinars.


Répondant aux interrogations des élus, le wali ne manquera pas de prendre le parti de la commission des marchés de wilaya en soutenant qu’il «ne faut pas faire porter la responsabilité à la commission des marchés si l’on est défaillant», ajoutant qu’il est inconcevable qu’on soit incapable d’élaborer un cahier des charges et de vérifier sa conformité, avant de le présenter devant la commission des marchés.
«Chacun fasse son boulot et s’il y a des gens défaillants il faut le dire», conclut-il. Le wali s’étonnera par ailleurs du non lancement de certains projets urgents comme ceux relatifs aux réparations des dégâts sur les chemins communaux suite aux intempéries et confirmera, par ailleurs, le gel de la réalisation de la trémie de Baba Arroudj dans la commune de Jijel qui subit, elle aussi, le sort des autres projets non lancés.
A ce propos, le wali annoncera la transmission d’un dossier au Premier ministère et aux ministères concernés pour lever le gel des opérations considérées comme prioritaires, notamment pour les travaux publics, l’éducation et l’alimentation en eau potable.odejjijel.org
El watan 15/12/2015 Par Fodil S.

Commentaires   

Jijeliberiki
# Jijeliberiki 16-12-2015 11:13
Si les projets sont gelés, ce n'est pas à cause de la crise financière mais faute d'un lancement dans les temps opportuns de ces projets, soit pour des raisons technico-financiers soit simplement à cause de l'incompétence de certaines personnes. A force de reporter le lancement, on aboutit à ce résultat. S'ils avaient été lancés auparavant, la crise n'aurait eu aucun effet sur leur devenir.
Début 2015 : Gel des projets non-inscrits, même avec étude terminée ;
Fin 2015 : Gel des projets inscrits, mais non lancés;
Courant 2016 : Gel de tous les projets en cours (Allah yahfaddna. Oui c'est une vue de l'esprit, mais qui risque de se produire si le Brent tombe trop bas. Les entreprises seraient indemnisées et le reliquat serait économisé dans l'attente de jours meilleurs).
volvo
# volvo 15-12-2015 19:37
épervier18 bonsoir , chez nous echghel lemlih lezmou yebta chwya cordialement un lecteur qui ne sait plus sur quel pied danser .
épervier18
# épervier18 15-12-2015 16:37
Bonjour , on voudrait bien savoir depuis quand ces projets ont été inscrits ....et donc leurs budgets disponibles pour qu'à la fin , ils sont gelés faute de crise financière ! c'est le cas du nouvel hôpital 240 lits de JIJEL , inscrit depuis 2010 ( semble t'il ) , assiette de terrain disponible sans aucune contrainte et semble t'il gelé ou annulé faute de crise financière ! les responsables , à l'origine de ces échecs , sont t'ils à l'abri de tout reproche ? comment peut t'on ne pas lancer les travaux d'un projet en 5 ans ? c'est incroyable non ? la circulaire du gel de projets ne concerne pas les projets ayant connu un début d'exécution de travaux effectif .....

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.