Connexion

Nous avons 914 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Les jeunes promoteurs se tournent de plus en plus vers l’agriculture

 

Les jeunes promoteurs financés par les dispositifs  de soutien à l’emploi se tournent de plus en plus, ces dernières années dans la wilaya de Jijel, vers l’agriculture, a affirmé dimanche à l’APS le secrétaire général de la chambre de l’agriculture, Yacine Zeddam. Cet engouement grandissant est notamment observé pour les élevages bovin  et caprin laitiers, les cultures maraîchères sous serre et la location de matériels agricoles, créneaux les plus sollicités par de nombreux jeunes promoteurs de  la région au cours de l’année écoulée, a fait savoir ce responsable. Durant 2014, pas moins de 534 dossiers ont été validés pour un montant de plus de 1,75 milliard de dinars dans le cadre des dispositifs de l’ANSEJ (Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes) et de la CNAC (Caisse nationale  d’assurances chômage), a également précisé M. Zeddam.

 De leur côté, les responsables de l’ANSEJ ont indiqué que le créneau  de la location de matériels agricoles a attiré le plus grand nombre de jeunes promoteurs (179 dossiers validés), ce qui va induire une plus importante mécanisation  des travaux de sols et de traitement. Cette activité de service est talonnée par l’élevage bovin laitier (139  projets), avec une moyenne de huit (8) têtes par projet, permettant une augmentation  du nombre de têtes bovines laitières de race améliorée de 1.112 bêtes, a encore  indiqué M. Zeddam. Outre l’augmentation du cheptel, il est attendu une production moyenne  de 20 litres par jour et par tête, pour une production totale de lait de 2,35  millions de litres/an à la faveur du dispositif de la CNAC, selon les responsables  de cette caisse. Les responsables locaux du secteur agricole ont toutefois relevé, parmi  les contraintes rencontrées, une "lenteur" entre la validation des projets par  les différents comités de sélection et leur financement par les banques partenaires. Une situation qui, souvent, conduit la Chambre de l’agriculture à intervenir  auprès de l’ANSEJ et de la CNAC pour proroger la durée de validité des décisions  dont ont bénéficié les jeunes pour la création d’une activité dans le secteur  de l’agriculture, a-t-on signalé.odejjijel.org

El Moudjahid, L’Est Républicain 09/02/2015 Par Abdelhamid ZOAUD de l’APS

Commentaires   

MedSouilah
# MedSouilah 09-02-2015 12:39
Tous ces bénéficiaires, et qui sont très nombreux durant les années écoulées, doivent passer un test pour l'obtention d'une attestation de qualification, qui leur permettra de bénéficier de l'aide de la CNAC et de l'ANSEJ.
Ils sont tous passés dans mes services, ou je travaille comme responsable pédagogique, la dernière promotion, jeudi passé au CFPA de Sidi Abdelaziz !
Une autre promotion de l'ANSEJ, toujours dans la même spécialité de la culture maraîchère, branche "AGR", débutera le mois de mars , mais cette fois ci, c'est pour une formation accélérée de trois mois !
Bonne chance à toutes et à tous.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.