Connexion

Nous avons 312 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Réseau routier à Jijel: Des chaussées éventrées et des localités isolées

Les images qui défilent sur les réseaux sociaux montrant des routes éventrées, inondées par les eaux de pluie, ou quasiment hors usage à travers les différentes localités de la wilaya de Jijel, ne sont pas que de la fiction. Sur le terrain, de nombreuses agglomérations sont confrontées à un état de fait encore plus cruel.
Si dans les zones rurales, on crie à l’isolement de part l’absence de voies carrossables, en milieu urbain, c’est le manque d’entretien de ces routes qui se pose. Même au chef-lieu de la wilaya, des quartiers entiers sont confrontés à une situation calamiteuse, où dés qu’il pleut, les routes sont submergées par des torrents d’eau. Sur le terrain, l’on déplore que les travaux des divers réseaux (eau, électricité, téléphone, assainissement) sont rarement suivis d’une remise en état de la chaussée, ce qui contribue à sa dégradation. A cela s’ajoute une certaine légèreté avec laquelle on lance les travaux d’entretien des tronçons dégradés. La suite est connue.

«Chaque partie y va de ses travaux; on creuse la route et on s’en va laissant la chaussée éventrée et personne n’intervient pour remettre de l’ordre sur les parties qu’on abandonne à la dégradation», commente un habitant d’un quartier de la ville de Jijel. Notre interlocuteur rappelle que le tronçon reliant la voie contournant sud de la ville de Jijel à l’université est impraticable. «Même à pied vous ne pouvez pas l’emprunter, cela dure depuis des années», martèle-t-il.
Dans ce tableau, on ne peut omettre de rappeler que la ville d’El Milia est l’une des plus éprouvées par ce phénomène. En ville ou dans sa périphérie, le constat est le même, notamment depuis les dernières averses de pluie. Et dire que la saison des pluies ne vient que de commencer. «Qu’en sera-t-il pour la saison hiver et ses torrents ininterrompus?», s’interroge-t-on.odejjijel.org
El Watan 11/01/2016

http://www.jijel.info/12-a-la-une/652-l-image-parlante-de-jijel-les-routes-degradees-un-calvaire-pour-les-usagers


Commentaires   

jijel1
# jijel1 11-01-2016 20:17
blaaqal ( doucement) echghel lemlih lazmou ytouel ( un bon travail doit durer ) :lol:

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.