Connexion

Nous avons 384 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Localités isolées à Ghebala (Jijel) Des projets en difficulté

A l’heure où le financement de certains projets est à l’arrêt par mesure d’austérité, dans la commune de Ghebala, à l’extrême sud est de la wilaya de Jijel, on se plaint du blocage de certaines opérations. C’est notamment le cas du projet d’alimentation en gaz de ville de cette commune rurale.
Bloqué par quelques familles revendiquant des indemnisations au titre du passage de la conduite de gaz sur des terrains, dont ils revendiquent la propriété, au lieu-dit El Kitoune, ce projet est à l’arrêt depuis plusieurs mois.
En dépit des instructions du wali lors de son déplacement dans la région au mois de septembre dernier, pour trouver une solution à ce problème, la situation n’a guère évolué. Cette commune enclavée enregistre aussi des retards dans d’autres domaines, à l’instar d’un projet de réalisation d’une route pour désenclaver la localité de Beni S’bih, qui tarde à être lancé, au grand dam des habitants.


La route en question devra relier le village de Bordj Ali, dans la commune de Settara, à Beni S’bih jusqu’à la localité d’El Magraâ, à la frontière avec la wilaya de Skikda. A l’APC de Ghebala, on impute ce retard aux procédures de résiliation du contrat de réalisation, attribué à une entreprise qui s’est désistée.
Il faudra attendre encore la désignation d’une autre entreprise pour espérer faire aboutir ce vieux rêve de la population de Beni S’bih. Par ailleurs, l’enveloppe budgétaire attribuée à la commune de Ghebala dans le cadre du Plan communal de développement (PCD) ne représente que 60% du montant de l’année passée, soit 3 milliards de centimes. Une enveloppe insignifiante, eu égard aux énormes besoins de cette commune. «Ces trois milliards suffisent à peine pour la réalisation d’un kilomètre de route», regrette-t-on.odejjijel.org
El Watan 17/01/2016 Par Adam S.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.