Premier tour de manivelle d’un court-métrage dédié aux étudiantes à Jijel

Le premier tour de manivelle d’un court-métrage intitulé "Haletna Hala" (notre situation n’est pas reluisante) a été effectué jeudi à Jijel, dans l’enceinte de la cité universitaire Abderrahmane-Boussaa, a-t-on constaté.

Réalisé par le jeune cinéaste Derradji Chemchem, ce film, entièrement dédié aux étudiantes, narre le vécu quotidien de la communauté universitaire féminine, notamment leurs problèmes et leurs contraintes.

Chemchem, cassant des tabous à la peau dure, n’a pas hésité à aborder, dans cette production, la question de la débauche dans ces établissements universitaires, tout en proposant des solutions pour y remédier, a-t-il confié dans une déclaration à l’APS.

Neuf (9) comédiennes, toutes étudiantes de l’université Mohamed-Seddik Benyahia, sont distribuées dans ce court métrage de 26 minutes dont la direction photo et le montage sont assurés par Idriss Bouchefra, assisté de Chawki Djemoui.

Le coup d’envoi de la réalisation de ce film, coproduit avec la résidence Hocine-Boukhers, a été donné en présence de la directrice de la cité universitaire, Mounia Boutelba. Natif de Jijel, Derradji Chemchem, cadre à la direction de wilaya des îuvres universitaires (DOU) est à la fois homme de théâtre et de cinéma.

On lui doit plusieurs production théâtrales (l’épopée d’Igilgili, Oum Echouhadaà) et des £uvres cinématographiques (Pavillon 7, Le balconà). Ce dernier, tourné à Biskra, a obtenu le 1er prix du festival national du court-métrage universitaire, en décembre dernier à Batna.odejjijel.org

Horizons 31/01/2016  Par Abdelhamid ZOUAD de l’APS