Hôpital de Jijel: La maternité sans gynécologue

La maternité de l’Etablissement public hospitalier de Jijel est toujours sans gynécologue, ce qui se traduit par des désagréments pour les parturientes du chef-lieu de wilaya et des communes qui lui sont rattachées (Erraguene, Ziama Mansouriah, El Aouana, Kaous, Texenna, Djimla et Beni Yadjis). Une situation qui pénalise près de la moitié de la population de la wilaya, alors que chez le privé, les gynécologues ne manquent pas. Si pour les cas sans problèmes, les sages-femmes s’acquittent convenablement de leur travail, il reste que dans d’autres cas, la présence d’un spécialiste est nécessaire pour parer à toute éventualité et sauvegarder la vie de la mère et de l’enfant. Le parcours du combattant commence généralement lorsque le médecin traitant préconise une césarienne le jour de l’accouchement. Les nerfs des couples sont mis à rude épreuve. Si pour les plus nantis la direction des cliniques privées est toute indiquée, il n’en est pas de même pour tout le monde.
A l’hôpital de Jijel, bien que certaines césariennes soient pratiquées par des chirurgiens, il n’en demeure pas moins que ces derniers ne peuvent répondre à toutes les sollicitations. Ainsi, les parturientes se voient forcées d’aller voir du côté de l’hôpital de Taher ou même à Constantine pour être prises en charge. Cette situation est anormale pour un hôpital du chef-lieu de wilaya, alors que ceux d’El Milia et Taher disposent de gynécologues. Des citoyens regrettent aussi que les gynécologues privés, qui suivent leurs patientes durant la grossesse, n’aient pas à intervenir au moment le plus crucial pour celles qui présentent des risques. D’aucuns pensent qu’en l’absence de gynécologues à l’hôpital, une solution devrait être trouvée avec les privés. Les responsables de la santé dans la wilaya sont appelés à réagir pour régler ce problème.odejjijel.org
El Watan 02/02/2016 Par Fodil S.

Commentaires   

Omar66 -bouteldj @hotmail. fr
# Omar66 -bouteldj @hotmail. fr 03-02-2016 01:59
Au début les deux gynécologues de taher étaient affectées à jijel et puisqu'elles n'ont pas obtenu de logement ,elles ont opté pour l'hôpital de taher où elles ont bénéficié de logement de fonction et c'est raté pour la ville de jijel oh combien de cadres à perdu et on donne 3ou 4 appartement à des repris de justice à des gens qui ne méritent pas......................................?
Signaler à l’administrateur
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 02-02-2016 19:51
Si les gynécologues pullulent dans les cliniques privées, l'hôpital n'a plus d'autre alternative que d'engager un gynécologue à titre contractuel en lui offrant les mêmes avantages qu'il trouverait dans une clinique.

Le cas contraire, il n'y aura pas de gynécologue à l'hôpital.

Le monde d'aujourd'hui est devenu celui du gain et du matérialisme outrancier. Le serment d'Hippocrate, en l'occurence, ne signifie plus rien. Il ne nourrit plus son homme.
Signaler à l’administrateur

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 232 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • La photo du jour de la corniche. Attention. Ralentissez!
    christine hamad christine hamad 20.11.2019 07:32
    Ces singes sont adorables

    Lire la suite...

     
  • Communiqué de la gendarmerie nationale
    christine hamad christine hamad 20.11.2019 07:30
    C'était les préparations pour réveillon!! Les l

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    BenAdem BenAdem 19.11.2019 23:04
    Le Wali de Jijel, est complètement à l'ouest son seul travail se limite à la visite des dechrates ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: La campagne de la cueillette des olives lancée, hélas pas pour tout le monde...
    MedSouilah MedSouilah 18.11.2019 18:08
    Le roman La terre et le sang de Mouloud Feraoun publié en 1953 en France (Seuil), soit à la veille ...

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 18.11.2019 14:31
    laohalim, c'est vrai mais dans ce cas ils iront se plaindre non seulement des entrepreneurs qui ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel: premiers flocons de la saison
    MedSouilah MedSouilah 18.11.2019 13:04
    Tout à fat Christine.

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    laohalim laohalim 18.11.2019 11:34
    je préconise au "groupe de citoyens de la ville de jijel" de se plaindre auprès de la Justice en ...

    Lire la suite...

     
  • Faire vivre le souvenir de Raymonde Peschard
    saladin saladin 18.11.2019 08:12
    Que Dieu ait l’âme de Raymonde Peschard,et la reçoit dans son vaste paradis, une combattante ALN ...

    Lire la suite...

     
  • Faire vivre le souvenir de Raymonde Peschard
    christine hamad christine hamad 18.11.2019 07:06
    Und dame exceptionnelle !! Allah yarhammo

    Lire la suite...

     
  • Le défi des citoyens des Béni Frah, dans la commune de Béni-Yadjis.
    christine hamad christine hamad 18.11.2019 07:02
    Bravo !! Une exemple a suivre!!!

    Lire la suite...

     
  • Jijel: premiers flocons de la saison
    christine hamad christine hamad 18.11.2019 06:57
    C'est très beau!! Il manque seulement une station de ski!!

    Lire la suite...

     
  • Le défi des citoyens des Béni Frah, dans la commune de Béni-Yadjis.
    saladin saladin 17.11.2019 08:25
    GRAND bravo aux habitants de Beni Frah, pour leur bonne volonté, de réparer le pont de l’espoir, après ...

    Lire la suite...

     
  • Courrier des lecteurs: Lettre Urgente à Monsieur le Wali
    yasmine yasmine 17.11.2019 00:56
    Ce n'est pas au wali qu'il faut s'adresser dorénavant mais au Bon Dieu. Combien de fois le wali ...

    Lire la suite...

     
  • Planter des arbres sans aucune étude/ Voie publique dégradée par leurs racines
    yasmine yasmine 13.11.2019 11:24
    Il faut d'abord avoir une politique bien définie de gestion des espaces verts avec comme responsables ...

    Lire la suite...

     
  • Planter des arbres sans aucune étude/ Voie publique dégradée par leurs racines
    laohalim laohalim 13.11.2019 08:49
    Cher Mohamed, la solution est la suivante : Il faut déraciner le problème et pas les arbres c'est ...

    Lire la suite...

     
  • Souvenez vous de l'Inauguration à Béni Frah du pont de l'espoir...
    saladin saladin 13.11.2019 08:31
    Très triste est cette nouvelle ! Les habitants de Beni Frah ont pu réaliser ce pont ...

    Lire la suite...

     
  • Planter des arbres sans aucune étude/ Voie publique dégradée par leurs racines
    MedSouilah MedSouilah 12.11.2019 18:32
    Il fallait choisir des arbres, après étude par des experts du métier, aux racines moins agressives...

    Lire la suite...