Connexion

Nous avons 354 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

LDE = Lundis de l'Environnement: Acte 3

Les Lundis de l'Environnement (https://www.facebook.com/Les-Lundis-de-lEnvironnement-393885004042298: initiative bénévole, indépendante et sans partis-pris) ont repris leur quartier général à l'Université de Jijel. Le forum de débat vert a été l'occasion, hier, de réunir de nouveau quelques étudiants et Enseignants de l’Université de Jijel, des retraités, d’autres citoyens encore actifs (médecins, vétérinaires, avocats) pour apprendre, discuter et débattre du thème principal de la journée : les perturbateurs environnementaux.

12647057 932652736832186 6119147693217023208 n Ces polluants silencieux guettent notre quotidien. Ainsi, les pesticides et les produits phytosanitaires ont été présentés par Mme M. Roula-Lamri (enseignante en Ecotoxicologie à l'Université de Jijel) suivie de deux étudiantes en Master ‘’Eau et Environnement’’ qui proposent des solutions comme le retour à notre agriculture d'antan, dite biologique. Le débat a été relancé autour de la présence et la persistance des antibiotiques dans l'environnement. Deux autres étudiantes ont simplifié les notions de base sur ces molécules solubles, persistantes dans l'eau et qui laissent développer d'autres bactéries antibio-résistantes. En deuxième partie et après une pause café agrémentée par une exposition de tableaux de peinture néo expressionniste, le Professeur B. Nekhoul (Département de Génie Électrique à l'Université de Jijel) a exposé les risques émanant des différents appareils électriques/électroniques utilisés quotidiennement responsables de l’émission d’ondes électromagnétiques parfois redoutables : la pollution électromagnétique ; insidieuse, silencieuse. Le spécialiste de la compatibilité électromagnétique (ECM) a cité comme exemple nos voitures, nos téléphones portables, nos micro-ondes, nos sèche-cheveux et a alerté le public sur leurs effets négatifs. La séance exposé-débat s'est achevée avec un exposé (par deux étudiants en Master ‘’Ressources minérales’’ de l'Université de Jijel) sur les poussières (dues à l’activité minière) dans la ville de Tébessa et les maladies qu'elles engendrent.
Comme à l'accoutumée des sessions des LDE, d’autres activités ont enrichi cette reprise : un artiste peintre (MH Arada : du Département Génie des Procédés), un ‘’Zinzin de la lecture’’ (R. Menia de l’Office des Œuvres Universitaires) et le club des gens de la mer (très souvent associé aux activités scientifiques de l’Université) ont été de la partie pour parler chacun de son dada et inviter les assistants au partage ! La parole leur a été accordée pour populariser ces actes culturels et sportifs en alternative, en contrepartie( ?) à une vie hyper-numérisée, overdosée par des produits chimiques dangereux, toxiques et pourtant sensés améliorer notre quotidien.
Le public a demandé à l'initiateur du forum, Dr. F. Kessasra (hydrogéologue à l’Université de Jijel) de pérenniser ces activités et d’urger pour organiser une prochaine session. L'initiateur a annoncé que le prochain numéro sera consacré à la santé mentale et au ‘’burn out’’ : la pression, le stress au travail et les décrochements seront traités par des sociologues, psychologues et médecins de travail. Rendez-vous est pris d'ici quinze jours à l'Université de Jijel : l’invitation est générale !

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.